Sécurité

Le Parisien: Soirée de violence à la cité de l’Europe

5 novembre, 2007 à 11:31 | Posté par

Comme d’habitude pour de pareil faits, nous demandons à chacun la plus grande responsabilité dans les commentaires éventuels. Voici donc l’article du Parisien paru ce matin:

Six personnes, trois majeurs et trois mineurs, ont été interpellées samedi soir à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) après des échauffourées qui ont éclaté entre jeunes et policiers, sans faire de blessés. En début de soirée samedi, dans la cité de l’Europe à Aulnay-sous-Bois, des jeunes ont extrait une femme de son véhicule, sont montés à bord et ont foncé sur un fonctionnaire de police, sans le blesser. A la suite de ces échauffourées, des armes comme un hachoir de boucher, deux bouteilles de gaz et des clous ont été retrouvées dans le hall d’un immeuble. Ces violences pourraient être en lien avec une course-poursuite avec la police qui a eu lieu jeudi soir, au cours de laquelle deux adolescents de 16 ans à moto ont eu un grave accident entraînant leur hospitalisation. L’un d’eux était toujours dans le coma hier.

Plus de détails ici dans l’article de l’édition 93.

Articles similaires:

14 Réponses à “Le Parisien: Soirée de violence à la cité de l’Europe”

commenter
Laurent Comparot | 6 novembre, 2007 à 16 h 34 min

Brève de l’Associated Press 06/11/2007
PARIS – Six jeunes devraient être présentés ce mardi après-midi à un juge d’instruction de Bobigny (Seine-Saint-Denis) dans le cadre de l’enquête sur des violences urbaines survenues ce week-end dans une cité d’Aulnay-sous-Bois, a-t-on appris de source judiciaire. Un septième est toujours en garde à vue.
Le parquet a ouvert lundi soir une information judiciaire pour « participation à un attroupement armé, violences sur dépositaire de la force publique, rébellion, tentative d’homicide volontaire, blessures involontaires, vols et fabrication d’engins explosifs » et requis cinq mandats de dépôt.
Trois bouteilles de gaz sur lesquelles des clous et des boulons avaient été scotchés ont en effet été retrouvés samedi et dimanche soir dans deux caves de la Cité de l’Europe. « Il n’y avait pas de dispositif de mise à feu », remarque-t-on de source judiciaire. « Ce n’est pas la première fois que l’on saisit ce genre d’engin ».
L’utilisation à des fins terroristes de ces bouteilles n’a pas été retenue par les enquêteurs de la Sûreté départementale en charge de l’enquête.
Celle-ci a démarré à la suite d’un guet-apens tendu aux pompiers et aux policiers samedi soir dans cette cité sensible. Des cocktails Molotov avaient alors été lancés sur les forces de l’ordre, un commissaire de police avait été visé par un jeune juché sur une moto, et une femme avait été violentée lors du vol de son véhicule.
Parmi les six personnes interpellées et domiciliées à Aulnay-sous-Bois, trois sont mineures, la plus jeune étant âgée de 16 ans. La septième personne interpellée a, elle, 17 ans. Retrouvée avec des gants sentant l’essence et une cagoule, elle est suspectée d’avoir mis le feu à des poubelles dimanche soir. AP

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

il s’agirait selon les dires des jeunes de la cité des emmaus d’une bavure policiére.un jeune mineure se trouverait actuellement dans le coma.

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

il s’agirait selon les dires des jeunes de la cité des emmaus d’une bavure policiére.un jeune mineure se trouverait actuellement dans le coma.

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

il s’agirait selon les dires des jeunes de la cité des emmaus d’une bavure policiére.un jeune mineure se trouverait actuellement dans le coma.

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

il s’agirait selon les dires des jeunes de la cité des emmaus d’une bavure policiére.un jeune mineure se trouverait actuellement dans le coma.

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

il s’agirait selon les dires des jeunes de la cité des emmaus d’une bavure policiére.un jeune mineure se trouverait actuellement dans le coma.

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown
commenter
Jean-Gauthier Quintard | 8 novembre, 2007 à 17 h 29 min

Voici en complément d’information un article de Luc Bronner, du « Monde », publié dans l’édition du 8 novembre 2007 :
Des bouteilles de gaz avec des clous retrouvées à Aulnay-sous-Bois :
Dans la cité de l’Europe, à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), où des incidents opposent jeunes et forces de l’ordre depuis quatre nuits, les policiers ont découvert, samedi 3 novembre, deux bouteilles de gaz autour desquelles avaient été scotchées des boites contenant des clous. Ces engins explosifs ont été qualifiés d' »artisanaux » par la police, qui s’inquiète néanmoins d' »une volonté de blesser très préoccupante ».
Le quartier est sous tension depuis l’accident dont ont été victimes, vendredi 2 novembre, deux jeunes, dont l’un issu du quartier, poursuivis par la police sur l’autoroute A1. L’un d’eux se trouve dans le coma depuis l’accident. Les premiers heurts ont éclaté vendredi soir, avec une voiture incendiée au milieu de la chaussée puis des feux de poubelles. Samedi, des individus ont tenté d’incendier un boitier EDF, ont lancé des pierres sur les policiers et les pompiers puis s’en sont pris aux voitures bloquées sur la route voisine, agressant des conducteurs et dégradant une douzaine de véhicules. Un jeune homme a foncé sur un policier à bord d’une voiture volée. En cherchant à interpeler les auteurs des violences, les forces de l’ordre ont découvert les deux premières bouteilles de gaz.
D’autres incidents ont eu lieu dimanche 4, avec la découverte d’une troisième bouteille de gaz placée dans une poubelle qui venait d’être incendiée. Puis lundi soir, avec le jet de plusieurs cocktails Molotov en direction des forces de l’ordre. « Les incidents sont récurrents mais localisés », souligne David Skuli, directeur départemental de la sécurité publique. Sept majeurs et mineurs ont été interpelés. Six ont été déférés à l’issue de leur garde à vue. Le parquet de Bobigny a ouvert une information judiciaire, notamment pour « fabrication d’engin explosif », « tentative d’homicide contre une personne dépositaire de l’autorité publique » et « participation à un attroupement armé ».

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

que s’est-il reellement passé sur l’autoroute? je pense que les cameras parleront d’elles memes enfin je l’espere et que toute la lumiere sera faite

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

que s’est-il reellement passé sur l’autoroute? je pense que les cameras parleront d’elles memes enfin je l’espere et que toute la lumiere sera faite

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

que s’est-il reellement passé sur l’autoroute? je pense que les cameras parleront d’elles memes enfin je l’espere et que toute la lumiere sera faite

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

que s’est-il reellement passé sur l’autoroute? je pense que les cameras parleront d’elles memes enfin je l’espere et que toute la lumiere sera faite

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

que s’est-il reellement passé sur l’autoroute? je pense que les cameras parleront d’elles memes enfin je l’espere et que toute la lumiere sera faite

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

Pour répondre à l’Alchimiste, lire http://www.monaulnay.com/2007/11/le-parisien-chu.html
Cordialement.

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

le passager a été auditionné le 06/11 et le rapport d’expertise judiciaire est tombé le 07/11. à leur lecture, il ressort que la vitesse excessive de 152km/h dans un virage noté à 50 est bien la cause de l’accident.
la situation est redevenue normale après un gros travail conjoint de la police, de la ville et des services de prévention, basé à la fois sur la fermeté envers les actes qui ont suvis l’accident et sur le dialogue, maintenu malgré la tension, notamment avec la famille, qui a besoin de sérénité dans un moment comme celui-ci.

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown