Cantonales 2008, Internet - Blogs, Politique

Nouveau blog politique Aulnaysien: Aulnay Radical

28 septembre, 2007 à 20:35 | Posté par

Comme le relate Le Parisien de ce matin, le parti radical d’Aulnay viens de fonder le blog www.aulnayradical.typepad.fr.
Ce jeune site comporte 8 notes, mais aucune ne parle d’Aulnay. Par contre la rubrique de la colonne gauche est clairement organisée pour la campagne des municipales et cantonales 2008. Malheureusement ce site n’a pas de lien RSS, nous ne pourrons pas y suivre les publications au jour le jour.

Le parti radical, dont Jean Louis Borlo est membre, a été l’une des composantes de l’UDF, il est depuis 2002 associé à l’UMP.
Sur Aulnay les membres de cette « personne morale associée » à l’UMP (c’est le terme consacré) qu’est le parti radical sont Jacques Chaussat (premier adjoint de la municipalité) et Billel Ouadah (ex: candidat MRC au canton d’Aulnay-sud en 2001). Cela présage peut-être du nom du candidat UMP à la cantonale sud.

La création d’un blog de parti politique n’est pas en sois un évènement majeur, par contre Il est très réjouissant de voir l’offre politique d’Aulnay sur le web s’étoffer un petit peu, cela ne peu pas être mauvais pour la démocratie.

Vous trouverez la liste de tous les blogs politiques sur la note https://monaulnay.com/liens-politique.html.

Hervé Suaudeau

Articles similaires:

16 Réponses à “Nouveau blog politique Aulnaysien: Aulnay Radical”

commenter
Laurent Comparot | 1 octobre, 2007 à 13 h 24 min

J’ai beaucoup aimé sur le blog de Monsieur Chaussat la section cantonnale 2008. Je cite : « La composante sociale et républicaine, membre associée à l’UMP, sera à nouveau au côté de la majorité municipale pour défendre l’intérêt des aulnaysiens au sein du Conseil Général. Aussi, depuis plus de deux ans et dans la continuité des réalisations municipales, nous travaillons à un programme pour que notre ville soit davantage prise en compte et considérée par le Conseil Général. »
Il convient de rappeler que le titulaire du poste est depuis 1993 Michel Lacroix (UMP).
Quel est le bilan de cet élu qui siège rarement (jamais ?) en assemblée, est absent du conseil d’administration du collège du Parc ? Quel est le bilan de ses 15 années de mandat pour le contribuable aulnaysien ? Qu’a-t-il fait pour la construction du collège sud ou pour la création du demi-échangeur de Bondy-Nord ?
La poursuite de l’oeuvre de Monsieur Lacroix devrait laisser à Monsieur Chaussat du temps libre…
Enfin, Monsieur Chaussat pourrait déjà se concentrer sur sa mission de 1er adjoint au maire chargé des finances, de l’économie, de l’emploi et de l’insertion. Après avoir perdu l’Union Travaux et Rank Xerox, il risque de laisser filer l’Oréal et PSA.

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown
commenter
Abdelkader Boualem militant radical | 1 octobre, 2007 à 18 h 27 min

Laurent,
Vous avez tout à fait raison de pointer le bilan du conseiller général sud.
Pour autant, peut-on reprocher à M. Chaussat l’attitude d’un homme certes issu de la majorité municipale qui ne souhaite plus sièger à l’assemblée départementale en demeurant conseiller général? Sincèrement, je ne le pense pas dans la mesure où cette attitude dessert l’ensemble de la municipalité et comme vous l’avez souligné les aulnaysiens. De plus, malgré l’absence du conseiller général sud, la municipalité a agit activement sur le dossier du 7éme collège par la mise à disposition d’un terrain et seule l’attitude du conseil général souhaitant la présence d’une quarantaine d’enfants de Bondy nord a empeché la construction de ce collège susceptible de désengorger celui du Parc… Rappelons que M. Gilbert ROGER est maire de Bondy et vice-président du Conseil Général comme M. Ségura. En cela, la possible candidature de M. Chaussat s’inscrit dans la continuité des actions municipales pour que « notre ville soit davantage prise en compte et considérée par le Conseil Général. »
Enfin, je vous rapelle qu’Union et Travaux a fait l’objet de difficultés financières qui l’ont amené à vendre son site et qui n’est pas du fait de la politique économique de la ville…
Amitiés radicales

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

Bonjour.
Que s’est-il passé avec Rank Xerox ?
@+.
Issaga.

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown
commenter
Bruno Defait Parent d'élève élu au Parc | 4 octobre, 2007 à 2 h 24 min

Parent d’élève élu au CA du collège Le Parc depuis 6 ans. Il me semble important de rétablir la vérité concernant l’activité de la municipalité en faveur du 7 ème collège.
Rappelons les faits, en fin d’année scolaire 2003 nous (les élus au CA) avons été contactés par Mr Ségura nous informant que le dossier du 7ème collège était au point mort car la municipalité n’avait pas de terrain à disposition, nous avons donc contacté olivier Colmant afin qu’il plaide auprès du maire pour le déblocage de cette situation, ce qu’il fit avec brio.
Pour mémoire en 2003, au collège Le Parc il y avait 1250 élèves, outre le fait qu’il était l’un des 10 plus gros collèges de France, cet état entraînait de graves problèmes de surveillance et d’organisation (toutes les salles de cours étant utilisé en permanence). Par ailleurs ce collège réparti sur 3 sîtes (Barrault, Parc et Solbes) nécessiterait déjà depuis de longues années une rénovation lourde, le plus moderne des bâtiments n’a que 50 ans !!!!
La réponse du maire fut de proposer le terrain du tir à l’arc, mais prétextant la présence d’une cohorte de quelques dizaines d’élèves de Bondy (il serait intéressant de développer ce que la municipalité reprochait à ces élèves) le temps qu’un collège se construise sur Bondy, bloqua encore la situation.
Pendant ce temps là le nouveau collège de Bondy est ouvert ou va ouvrir, et nos élèves continuent d’étudier dans un collège surchargé et d’un autre temps ; malheureusement pour eux, pour encore de nombreuses années car la rénovation du Parc ne pourra commencer qu’après la mise en service du 7 ème collège.
Ecrire que la municipalité a agit activement sur le dossier du 7éme collège est une ineptie, au contraire elle a tout fait pour faire capoter ce projet pourtant indispensable à notre ville.
A qui profite le crime ?
Pas à nos enfants. De plus la coïncidence avec l’agrandissement de l’Espérance me conduit à penser que dans sa volonté de favoriser cet établissement la municipalité avait intérêt à faire capoter la construction du nouveau collège.
Pour en revenir au Conseiller général du canton sud son absence pour notre établissement est dramatique à plus d’un titre, comment faire prendre en compte les améliorations à apporter à notre collège ?
En tant que citoyen de cette ville je suis étonné que la Municipalité ait réussi à obtenir la démission de Mr Lacroix du Conseil municipal mais pas du Conseil Général.
La moindre des choses que l’on demande a un élu pour que « notre ville soit davantage prise en compte et considérée par le Conseil Général » est d’honorer au minimum par sa présence un mandat électif. Ce que nous faisons, nous bénévoles et gratuitement en tant que parents d’élèves élus.
Amitiés citoyennes

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown
commenter
Bruno Defait Parent d'élève élu au Parc | 4 octobre, 2007 à 2 h 24 min

Parent d’élève élu au CA du collège Le Parc depuis 6 ans. Il me semble important de rétablir la vérité concernant l’activité de la municipalité en faveur du 7 ème collège.
Rappelons les faits, en fin d’année scolaire 2003 nous (les élus au CA) avons été contactés par Mr Ségura nous informant que le dossier du 7ème collège était au point mort car la municipalité n’avait pas de terrain à disposition, nous avons donc contacté olivier Colmant afin qu’il plaide auprès du maire pour le déblocage de cette situation, ce qu’il fit avec brio.
Pour mémoire en 2003, au collège Le Parc il y avait 1250 élèves, outre le fait qu’il était l’un des 10 plus gros collèges de France, cet état entraînait de graves problèmes de surveillance et d’organisation (toutes les salles de cours étant utilisé en permanence). Par ailleurs ce collège réparti sur 3 sîtes (Barrault, Parc et Solbes) nécessiterait déjà depuis de longues années une rénovation lourde, le plus moderne des bâtiments n’a que 50 ans !!!!
La réponse du maire fut de proposer le terrain du tir à l’arc, mais prétextant la présence d’une cohorte de quelques dizaines d’élèves de Bondy (il serait intéressant de développer ce que la municipalité reprochait à ces élèves) le temps qu’un collège se construise sur Bondy, bloqua encore la situation.
Pendant ce temps là le nouveau collège de Bondy est ouvert ou va ouvrir, et nos élèves continuent d’étudier dans un collège surchargé et d’un autre temps ; malheureusement pour eux, pour encore de nombreuses années car la rénovation du Parc ne pourra commencer qu’après la mise en service du 7 ème collège.
Ecrire que la municipalité a agit activement sur le dossier du 7éme collège est une ineptie, au contraire elle a tout fait pour faire capoter ce projet pourtant indispensable à notre ville.
A qui profite le crime ?
Pas à nos enfants. De plus la coïncidence avec l’agrandissement de l’Espérance me conduit à penser que dans sa volonté de favoriser cet établissement la municipalité avait intérêt à faire capoter la construction du nouveau collège.
Pour en revenir au Conseiller général du canton sud son absence pour notre établissement est dramatique à plus d’un titre, comment faire prendre en compte les améliorations à apporter à notre collège ?
En tant que citoyen de cette ville je suis étonné que la Municipalité ait réussi à obtenir la démission de Mr Lacroix du Conseil municipal mais pas du Conseil Général.
La moindre des choses que l’on demande a un élu pour que « notre ville soit davantage prise en compte et considérée par le Conseil Général » est d’honorer au minimum par sa présence un mandat électif. Ce que nous faisons, nous bénévoles et gratuitement en tant que parents d’élèves élus.
Amitiés citoyennes

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown
commenter
Bruno Defait Parent d'élève élu au Parc | 4 octobre, 2007 à 2 h 24 min

Parent d’élève élu au CA du collège Le Parc depuis 6 ans. Il me semble important de rétablir la vérité concernant l’activité de la municipalité en faveur du 7 ème collège.
Rappelons les faits, en fin d’année scolaire 2003 nous (les élus au CA) avons été contactés par Mr Ségura nous informant que le dossier du 7ème collège était au point mort car la municipalité n’avait pas de terrain à disposition, nous avons donc contacté olivier Colmant afin qu’il plaide auprès du maire pour le déblocage de cette situation, ce qu’il fit avec brio.
Pour mémoire en 2003, au collège Le Parc il y avait 1250 élèves, outre le fait qu’il était l’un des 10 plus gros collèges de France, cet état entraînait de graves problèmes de surveillance et d’organisation (toutes les salles de cours étant utilisé en permanence). Par ailleurs ce collège réparti sur 3 sîtes (Barrault, Parc et Solbes) nécessiterait déjà depuis de longues années une rénovation lourde, le plus moderne des bâtiments n’a que 50 ans !!!!
La réponse du maire fut de proposer le terrain du tir à l’arc, mais prétextant la présence d’une cohorte de quelques dizaines d’élèves de Bondy (il serait intéressant de développer ce que la municipalité reprochait à ces élèves) le temps qu’un collège se construise sur Bondy, bloqua encore la situation.
Pendant ce temps là le nouveau collège de Bondy est ouvert ou va ouvrir, et nos élèves continuent d’étudier dans un collège surchargé et d’un autre temps ; malheureusement pour eux, pour encore de nombreuses années car la rénovation du Parc ne pourra commencer qu’après la mise en service du 7 ème collège.
Ecrire que la municipalité a agit activement sur le dossier du 7éme collège est une ineptie, au contraire elle a tout fait pour faire capoter ce projet pourtant indispensable à notre ville.
A qui profite le crime ?
Pas à nos enfants. De plus la coïncidence avec l’agrandissement de l’Espérance me conduit à penser que dans sa volonté de favoriser cet établissement la municipalité avait intérêt à faire capoter la construction du nouveau collège.
Pour en revenir au Conseiller général du canton sud son absence pour notre établissement est dramatique à plus d’un titre, comment faire prendre en compte les améliorations à apporter à notre collège ?
En tant que citoyen de cette ville je suis étonné que la Municipalité ait réussi à obtenir la démission de Mr Lacroix du Conseil municipal mais pas du Conseil Général.
La moindre des choses que l’on demande a un élu pour que « notre ville soit davantage prise en compte et considérée par le Conseil Général » est d’honorer au minimum par sa présence un mandat électif. Ce que nous faisons, nous bénévoles et gratuitement en tant que parents d’élèves élus.
Amitiés citoyennes

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown
commenter
Bruno Defait Parent d'élève élu au Parc | 4 octobre, 2007 à 2 h 24 min

Parent d’élève élu au CA du collège Le Parc depuis 6 ans. Il me semble important de rétablir la vérité concernant l’activité de la municipalité en faveur du 7 ème collège.
Rappelons les faits, en fin d’année scolaire 2003 nous (les élus au CA) avons été contactés par Mr Ségura nous informant que le dossier du 7ème collège était au point mort car la municipalité n’avait pas de terrain à disposition, nous avons donc contacté olivier Colmant afin qu’il plaide auprès du maire pour le déblocage de cette situation, ce qu’il fit avec brio.
Pour mémoire en 2003, au collège Le Parc il y avait 1250 élèves, outre le fait qu’il était l’un des 10 plus gros collèges de France, cet état entraînait de graves problèmes de surveillance et d’organisation (toutes les salles de cours étant utilisé en permanence). Par ailleurs ce collège réparti sur 3 sîtes (Barrault, Parc et Solbes) nécessiterait déjà depuis de longues années une rénovation lourde, le plus moderne des bâtiments n’a que 50 ans !!!!
La réponse du maire fut de proposer le terrain du tir à l’arc, mais prétextant la présence d’une cohorte de quelques dizaines d’élèves de Bondy (il serait intéressant de développer ce que la municipalité reprochait à ces élèves) le temps qu’un collège se construise sur Bondy, bloqua encore la situation.
Pendant ce temps là le nouveau collège de Bondy est ouvert ou va ouvrir, et nos élèves continuent d’étudier dans un collège surchargé et d’un autre temps ; malheureusement pour eux, pour encore de nombreuses années car la rénovation du Parc ne pourra commencer qu’après la mise en service du 7 ème collège.
Ecrire que la municipalité a agit activement sur le dossier du 7éme collège est une ineptie, au contraire elle a tout fait pour faire capoter ce projet pourtant indispensable à notre ville.
A qui profite le crime ?
Pas à nos enfants. De plus la coïncidence avec l’agrandissement de l’Espérance me conduit à penser que dans sa volonté de favoriser cet établissement la municipalité avait intérêt à faire capoter la construction du nouveau collège.
Pour en revenir au Conseiller général du canton sud son absence pour notre établissement est dramatique à plus d’un titre, comment faire prendre en compte les améliorations à apporter à notre collège ?
En tant que citoyen de cette ville je suis étonné que la Municipalité ait réussi à obtenir la démission de Mr Lacroix du Conseil municipal mais pas du Conseil Général.
La moindre des choses que l’on demande a un élu pour que « notre ville soit davantage prise en compte et considérée par le Conseil Général » est d’honorer au minimum par sa présence un mandat électif. Ce que nous faisons, nous bénévoles et gratuitement en tant que parents d’élèves élus.
Amitiés citoyennes

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown
commenter
Bruno Defait Parent d'élève élu au Parc | 4 octobre, 2007 à 2 h 24 min

Parent d’élève élu au CA du collège Le Parc depuis 6 ans. Il me semble important de rétablir la vérité concernant l’activité de la municipalité en faveur du 7 ème collège.
Rappelons les faits, en fin d’année scolaire 2003 nous (les élus au CA) avons été contactés par Mr Ségura nous informant que le dossier du 7ème collège était au point mort car la municipalité n’avait pas de terrain à disposition, nous avons donc contacté olivier Colmant afin qu’il plaide auprès du maire pour le déblocage de cette situation, ce qu’il fit avec brio.
Pour mémoire en 2003, au collège Le Parc il y avait 1250 élèves, outre le fait qu’il était l’un des 10 plus gros collèges de France, cet état entraînait de graves problèmes de surveillance et d’organisation (toutes les salles de cours étant utilisé en permanence). Par ailleurs ce collège réparti sur 3 sîtes (Barrault, Parc et Solbes) nécessiterait déjà depuis de longues années une rénovation lourde, le plus moderne des bâtiments n’a que 50 ans !!!!
La réponse du maire fut de proposer le terrain du tir à l’arc, mais prétextant la présence d’une cohorte de quelques dizaines d’élèves de Bondy (il serait intéressant de développer ce que la municipalité reprochait à ces élèves) le temps qu’un collège se construise sur Bondy, bloqua encore la situation.
Pendant ce temps là le nouveau collège de Bondy est ouvert ou va ouvrir, et nos élèves continuent d’étudier dans un collège surchargé et d’un autre temps ; malheureusement pour eux, pour encore de nombreuses années car la rénovation du Parc ne pourra commencer qu’après la mise en service du 7 ème collège.
Ecrire que la municipalité a agit activement sur le dossier du 7éme collège est une ineptie, au contraire elle a tout fait pour faire capoter ce projet pourtant indispensable à notre ville.
A qui profite le crime ?
Pas à nos enfants. De plus la coïncidence avec l’agrandissement de l’Espérance me conduit à penser que dans sa volonté de favoriser cet établissement la municipalité avait intérêt à faire capoter la construction du nouveau collège.
Pour en revenir au Conseiller général du canton sud son absence pour notre établissement est dramatique à plus d’un titre, comment faire prendre en compte les améliorations à apporter à notre collège ?
En tant que citoyen de cette ville je suis étonné que la Municipalité ait réussi à obtenir la démission de Mr Lacroix du Conseil municipal mais pas du Conseil Général.
La moindre des choses que l’on demande a un élu pour que « notre ville soit davantage prise en compte et considérée par le Conseil Général » est d’honorer au minimum par sa présence un mandat électif. Ce que nous faisons, nous bénévoles et gratuitement en tant que parents d’élèves élus.
Amitiés citoyennes

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

monsieur Defait, on se connait et vous faites une énorme erreur d’interprétation.
quand nous nous sommes mis d’accord avec le département et l’éducation nationale sur le collège, la mode était aux petits collèges de 600 élèves. tan mieux je suis pour. l’éducation nationale voulait un collège aulnay-bondy qui aurait compter environ 20 à 25% d’élèves de bondy. le problème n’est pas les élèves de bondy, je vous rappelle que la plupart des collèges aulnaysiens reçoivent des élèves des villes voisines et vice-versa d’ailleurs. cette polémique n’a pas lieu d’être.
par contre il était clair que faire un collège de 600 places partagé avec bondy alors qu’il y a environ 1200 enfants au Parc (dont le mien) et que les projections démographiques au sud montrent que nos besoins augmenteront aurait été une erreur. en tant qu’élu aulnaysien, je me devais de défendre les intérêts à long terme des aulnaysiens, ce qui a été fait. certes du temps a été perdu mais rien n’empêche aujourd’hui de cosntruire ce collège au profit des aulnaysiens.
enfin pour Michel Lacroix, la aussi vos informations sont inexactes. cet homme avait voulu poursuivre son mandat et je l’ai soutenu en faisant même sa campagne. il a vite fait preuve de dilletance et nous rapidement obtenu sa démission du conseil municipal car le président de l’éxécutif, c’est bien le maire.
pour ce qui est de son mandat de conseiller général, cryez bien que les premiers trahis ont été ses amis autant que les aulnaysiens. plusieurs fois la demande lui a été faite de démissionner sans résultat et nous n’a vons plus aucun moyen de pression puisqu’il habite très loin et a rompu tous les ponts. mais si vous avez une idée, je suis preneur.
enfin rassurez vous sur son poids sur ce dossier, l’éxécutif départemental dans ce genre de dossier discute avec l’éxécutif municipal, c’est-à-dire le maire et non le conseiller général. certes il aurait pu être utile mais cela n’aurait malheureusement rien changé au problème.
je ne pense pas utile de se battre pour savoir qui a le plus fait sur ce dossier, le principal est de ne pas perdre l’objectif: un collège qui tienne compte dès sa construction les besoins futurs des aulnaysiens même si la situation actuelle en patit. voir court terme n’amène pas forcément au bout du chemin.
bien cordialement

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown
commenter
Bruno Defait Parent d'élève élu au Parc | 8 octobre, 2007 à 2 h 25 min

Monsieur Cannarozzo, pour la première partie, je rétabli les faits par rapport aux propos de Monsieur Abdelkader Boualem en particulier celui-ci.
« De plus, malgré l’absence du conseiller général sud, la municipalité a agit activement sur le dossier du 7éme collège par la mise à disposition d’un terrain et seule l’attitude du conseil général souhaitant la présence d’une quarantaine d’enfants de Bondy nord a empêché la construction de ce collège susceptible de désengorger celui du Parc… »
Je ne lance pas de polémique, la polémique est lancée par Abdelkader Boualem, mais effectivement j’avais eu des échos à l’époque de l’opposition de la municipalité à la cohorte de Bondy.
Si, il y a une mode des collèges 600, elle continue, puisque l’ensemble Parc prévu et le 7ème collège auront ensemble une capacité de 1200 places soit 600 chacun.
Le Parc aujourd’hui ce n’est plus que 1000 élèves, car un nombre de plus en plus importants d’élèves (sur le secteur du collège) quittent le public pour le privé (où ils trouvent un établissement flambant neuf) à la fin du CM2.
Bien évidemment ce 7ème collège doit être construit ; pour au delà de l’intérêt des Aulnaysiens pour l’intérêt des enfants en général (je vous rappelle qu’une loi très récente permet de passer outre la sectorisation), qu’ils puissent étudier dans des conditions de confort et de sécurité normales, et il sera construit cela ne fait aucun doute.
Pour faire le bilan 5 ans ont été perdus pour la construction du 7ème collège et c’est nos enfants qui en pâtissent. Puisque le nouveau collège devrait être mis en service pour la rentrée 2011 ou 2012 par conséquent la rénovation lourde du collège Parc ne pourra commencer qu’à partir de 2012 avec une mise en service des installations rénovées ou reconstruites pour 2017, soit pour les enfants qui ont 1 an aujourd’hui !!!! (bon si 15 ans est une vision court terme).
« pour ce qui est de son mandat de conseiller général, cryez bien que les premiers trahis ont été ses amis autant que les aulnaysiens. plusieurs fois la demande lui a été faite de démissionner sans résultat et nous n’avons plus aucun moyen de pression puisqu’il habite très loin et a rompu tous les ponts. mais si vous avez une idée, je suis preneur. »
J’ai une idée, Monsieur Cannarozzo, il y a dans ce pays une assemblée nationale qui vote des lois (par ailleurs en quantité), une qui paraît indispensable serait : celle qui obligerait les élus à faire acte de présence dans les assemblées où ils ont été élus, si lundi je ne vais pas travailler et que je ne préviens pas mon employeur croyez bien que j’ai la certitude d’être licencié et bien avant le terme des 6 ans ou 7 ans. Nous avons et avons eu sur notre circonscription 2 députés qui font/ont fait partie des majorités présidentielles et gouvernementales depuis 2002, plutôt que de proposer pour loi le port des blouses à l’école, il aurait été plus judicieux de voter une loi obligeant un élu à honorer son mandat électif.
Par ailleurs je rappellerai le traitement mensuel d’un conseiller général 2523,49€, Mr Lacroix au terme de ses 13 années de mandat aura donc indûment perçu au minimum 7 ans de traitement mensuel soit plus de 200 000€.
« Je ne pense pas utile de se battre pour savoir qui a le plus fait sur ce dossier, le principal est de ne pas perdre l’objectif: un collège qui tienne compte dès sa construction les besoins futurs des aulnaysiens même si la situation actuelle en pâtit » je ne me bats pour trouver un coupable, mais il est des présentations qui pervertissent la vérité.
L’inactivité coupable de Monsieur Lacroix a été préjudiciable pour le collège Le Parc et pour nos enfants, par ailleurs les atermoiements sur la construction du 7ème collège ont conduit à programmer puis à différer des travaux qui aujourd’hui, compte tenu du fait que le nouveau Parc ne sera en service qu’en 2017, auraient du être engagé depuis un certain temps.
La situation est paradoxale où c’est le conseiller général du canton Nord Monsieur SEGURA qui s’occupe de la programmation des travaux sur le collège du canton Sud.

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown
commenter
Bruno Defait Parent d'élève élu au Parc | 8 octobre, 2007 à 2 h 25 min

Monsieur Cannarozzo, pour la première partie, je rétabli les faits par rapport aux propos de Monsieur Abdelkader Boualem en particulier celui-ci.
« De plus, malgré l’absence du conseiller général sud, la municipalité a agit activement sur le dossier du 7éme collège par la mise à disposition d’un terrain et seule l’attitude du conseil général souhaitant la présence d’une quarantaine d’enfants de Bondy nord a empêché la construction de ce collège susceptible de désengorger celui du Parc… »
Je ne lance pas de polémique, la polémique est lancée par Abdelkader Boualem, mais effectivement j’avais eu des échos à l’époque de l’opposition de la municipalité à la cohorte de Bondy.
Si, il y a une mode des collèges 600, elle continue, puisque l’ensemble Parc prévu et le 7ème collège auront ensemble une capacité de 1200 places soit 600 chacun.
Le Parc aujourd’hui ce n’est plus que 1000 élèves, car un nombre de plus en plus importants d’élèves (sur le secteur du collège) quittent le public pour le privé (où ils trouvent un établissement flambant neuf) à la fin du CM2.
Bien évidemment ce 7ème collège doit être construit ; pour au delà de l’intérêt des Aulnaysiens pour l’intérêt des enfants en général (je vous rappelle qu’une loi très récente permet de passer outre la sectorisation), qu’ils puissent étudier dans des conditions de confort et de sécurité normales, et il sera construit cela ne fait aucun doute.
Pour faire le bilan 5 ans ont été perdus pour la construction du 7ème collège et c’est nos enfants qui en pâtissent. Puisque le nouveau collège devrait être mis en service pour la rentrée 2011 ou 2012 par conséquent la rénovation lourde du collège Parc ne pourra commencer qu’à partir de 2012 avec une mise en service des installations rénovées ou reconstruites pour 2017, soit pour les enfants qui ont 1 an aujourd’hui !!!! (bon si 15 ans est une vision court terme).
« pour ce qui est de son mandat de conseiller général, cryez bien que les premiers trahis ont été ses amis autant que les aulnaysiens. plusieurs fois la demande lui a été faite de démissionner sans résultat et nous n’avons plus aucun moyen de pression puisqu’il habite très loin et a rompu tous les ponts. mais si vous avez une idée, je suis preneur. »
J’ai une idée, Monsieur Cannarozzo, il y a dans ce pays une assemblée nationale qui vote des lois (par ailleurs en quantité), une qui paraît indispensable serait : celle qui obligerait les élus à faire acte de présence dans les assemblées où ils ont été élus, si lundi je ne vais pas travailler et que je ne préviens pas mon employeur croyez bien que j’ai la certitude d’être licencié et bien avant le terme des 6 ans ou 7 ans. Nous avons et avons eu sur notre circonscription 2 députés qui font/ont fait partie des majorités présidentielles et gouvernementales depuis 2002, plutôt que de proposer pour loi le port des blouses à l’école, il aurait été plus judicieux de voter une loi obligeant un élu à honorer son mandat électif.
Par ailleurs je rappellerai le traitement mensuel d’un conseiller général 2523,49€, Mr Lacroix au terme de ses 13 années de mandat aura donc indûment perçu au minimum 7 ans de traitement mensuel soit plus de 200 000€.
« Je ne pense pas utile de se battre pour savoir qui a le plus fait sur ce dossier, le principal est de ne pas perdre l’objectif: un collège qui tienne compte dès sa construction les besoins futurs des aulnaysiens même si la situation actuelle en pâtit » je ne me bats pour trouver un coupable, mais il est des présentations qui pervertissent la vérité.
L’inactivité coupable de Monsieur Lacroix a été préjudiciable pour le collège Le Parc et pour nos enfants, par ailleurs les atermoiements sur la construction du 7ème collège ont conduit à programmer puis à différer des travaux qui aujourd’hui, compte tenu du fait que le nouveau Parc ne sera en service qu’en 2017, auraient du être engagé depuis un certain temps.
La situation est paradoxale où c’est le conseiller général du canton Nord Monsieur SEGURA qui s’occupe de la programmation des travaux sur le collège du canton Sud.

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown
commenter
Bruno Defait Parent d'élève élu au Parc | 8 octobre, 2007 à 2 h 25 min

Monsieur Cannarozzo, pour la première partie, je rétabli les faits par rapport aux propos de Monsieur Abdelkader Boualem en particulier celui-ci.
« De plus, malgré l’absence du conseiller général sud, la municipalité a agit activement sur le dossier du 7éme collège par la mise à disposition d’un terrain et seule l’attitude du conseil général souhaitant la présence d’une quarantaine d’enfants de Bondy nord a empêché la construction de ce collège susceptible de désengorger celui du Parc… »
Je ne lance pas de polémique, la polémique est lancée par Abdelkader Boualem, mais effectivement j’avais eu des échos à l’époque de l’opposition de la municipalité à la cohorte de Bondy.
Si, il y a une mode des collèges 600, elle continue, puisque l’ensemble Parc prévu et le 7ème collège auront ensemble une capacité de 1200 places soit 600 chacun.
Le Parc aujourd’hui ce n’est plus que 1000 élèves, car un nombre de plus en plus importants d’élèves (sur le secteur du collège) quittent le public pour le privé (où ils trouvent un établissement flambant neuf) à la fin du CM2.
Bien évidemment ce 7ème collège doit être construit ; pour au delà de l’intérêt des Aulnaysiens pour l’intérêt des enfants en général (je vous rappelle qu’une loi très récente permet de passer outre la sectorisation), qu’ils puissent étudier dans des conditions de confort et de sécurité normales, et il sera construit cela ne fait aucun doute.
Pour faire le bilan 5 ans ont été perdus pour la construction du 7ème collège et c’est nos enfants qui en pâtissent. Puisque le nouveau collège devrait être mis en service pour la rentrée 2011 ou 2012 par conséquent la rénovation lourde du collège Parc ne pourra commencer qu’à partir de 2012 avec une mise en service des installations rénovées ou reconstruites pour 2017, soit pour les enfants qui ont 1 an aujourd’hui !!!! (bon si 15 ans est une vision court terme).
« pour ce qui est de son mandat de conseiller général, cryez bien que les premiers trahis ont été ses amis autant que les aulnaysiens. plusieurs fois la demande lui a été faite de démissionner sans résultat et nous n’avons plus aucun moyen de pression puisqu’il habite très loin et a rompu tous les ponts. mais si vous avez une idée, je suis preneur. »
J’ai une idée, Monsieur Cannarozzo, il y a dans ce pays une assemblée nationale qui vote des lois (par ailleurs en quantité), une qui paraît indispensable serait : celle qui obligerait les élus à faire acte de présence dans les assemblées où ils ont été élus, si lundi je ne vais pas travailler et que je ne préviens pas mon employeur croyez bien que j’ai la certitude d’être licencié et bien avant le terme des 6 ans ou 7 ans. Nous avons et avons eu sur notre circonscription 2 députés qui font/ont fait partie des majorités présidentielles et gouvernementales depuis 2002, plutôt que de proposer pour loi le port des blouses à l’école, il aurait été plus judicieux de voter une loi obligeant un élu à honorer son mandat électif.
Par ailleurs je rappellerai le traitement mensuel d’un conseiller général 2523,49€, Mr Lacroix au terme de ses 13 années de mandat aura donc indûment perçu au minimum 7 ans de traitement mensuel soit plus de 200 000€.
« Je ne pense pas utile de se battre pour savoir qui a le plus fait sur ce dossier, le principal est de ne pas perdre l’objectif: un collège qui tienne compte dès sa construction les besoins futurs des aulnaysiens même si la situation actuelle en pâtit » je ne me bats pour trouver un coupable, mais il est des présentations qui pervertissent la vérité.
L’inactivité coupable de Monsieur Lacroix a été préjudiciable pour le collège Le Parc et pour nos enfants, par ailleurs les atermoiements sur la construction du 7ème collège ont conduit à programmer puis à différer des travaux qui aujourd’hui, compte tenu du fait que le nouveau Parc ne sera en service qu’en 2017, auraient du être engagé depuis un certain temps.
La situation est paradoxale où c’est le conseiller général du canton Nord Monsieur SEGURA qui s’occupe de la programmation des travaux sur le collège du canton Sud.

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown
commenter
Bruno Defait Parent d'élève élu au Parc | 8 octobre, 2007 à 2 h 25 min

Monsieur Cannarozzo, pour la première partie, je rétabli les faits par rapport aux propos de Monsieur Abdelkader Boualem en particulier celui-ci.
« De plus, malgré l’absence du conseiller général sud, la municipalité a agit activement sur le dossier du 7éme collège par la mise à disposition d’un terrain et seule l’attitude du conseil général souhaitant la présence d’une quarantaine d’enfants de Bondy nord a empêché la construction de ce collège susceptible de désengorger celui du Parc… »
Je ne lance pas de polémique, la polémique est lancée par Abdelkader Boualem, mais effectivement j’avais eu des échos à l’époque de l’opposition de la municipalité à la cohorte de Bondy.
Si, il y a une mode des collèges 600, elle continue, puisque l’ensemble Parc prévu et le 7ème collège auront ensemble une capacité de 1200 places soit 600 chacun.
Le Parc aujourd’hui ce n’est plus que 1000 élèves, car un nombre de plus en plus importants d’élèves (sur le secteur du collège) quittent le public pour le privé (où ils trouvent un établissement flambant neuf) à la fin du CM2.
Bien évidemment ce 7ème collège doit être construit ; pour au delà de l’intérêt des Aulnaysiens pour l’intérêt des enfants en général (je vous rappelle qu’une loi très récente permet de passer outre la sectorisation), qu’ils puissent étudier dans des conditions de confort et de sécurité normales, et il sera construit cela ne fait aucun doute.
Pour faire le bilan 5 ans ont été perdus pour la construction du 7ème collège et c’est nos enfants qui en pâtissent. Puisque le nouveau collège devrait être mis en service pour la rentrée 2011 ou 2012 par conséquent la rénovation lourde du collège Parc ne pourra commencer qu’à partir de 2012 avec une mise en service des installations rénovées ou reconstruites pour 2017, soit pour les enfants qui ont 1 an aujourd’hui !!!! (bon si 15 ans est une vision court terme).
« pour ce qui est de son mandat de conseiller général, cryez bien que les premiers trahis ont été ses amis autant que les aulnaysiens. plusieurs fois la demande lui a été faite de démissionner sans résultat et nous n’avons plus aucun moyen de pression puisqu’il habite très loin et a rompu tous les ponts. mais si vous avez une idée, je suis preneur. »
J’ai une idée, Monsieur Cannarozzo, il y a dans ce pays une assemblée nationale qui vote des lois (par ailleurs en quantité), une qui paraît indispensable serait : celle qui obligerait les élus à faire acte de présence dans les assemblées où ils ont été élus, si lundi je ne vais pas travailler et que je ne préviens pas mon employeur croyez bien que j’ai la certitude d’être licencié et bien avant le terme des 6 ans ou 7 ans. Nous avons et avons eu sur notre circonscription 2 députés qui font/ont fait partie des majorités présidentielles et gouvernementales depuis 2002, plutôt que de proposer pour loi le port des blouses à l’école, il aurait été plus judicieux de voter une loi obligeant un élu à honorer son mandat électif.
Par ailleurs je rappellerai le traitement mensuel d’un conseiller général 2523,49€, Mr Lacroix au terme de ses 13 années de mandat aura donc indûment perçu au minimum 7 ans de traitement mensuel soit plus de 200 000€.
« Je ne pense pas utile de se battre pour savoir qui a le plus fait sur ce dossier, le principal est de ne pas perdre l’objectif: un collège qui tienne compte dès sa construction les besoins futurs des aulnaysiens même si la situation actuelle en pâtit » je ne me bats pour trouver un coupable, mais il est des présentations qui pervertissent la vérité.
L’inactivité coupable de Monsieur Lacroix a été préjudiciable pour le collège Le Parc et pour nos enfants, par ailleurs les atermoiements sur la construction du 7ème collège ont conduit à programmer puis à différer des travaux qui aujourd’hui, compte tenu du fait que le nouveau Parc ne sera en service qu’en 2017, auraient du être engagé depuis un certain temps.
La situation est paradoxale où c’est le conseiller général du canton Nord Monsieur SEGURA qui s’occupe de la programmation des travaux sur le collège du canton Sud.

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown
commenter
Bruno Defait Parent d'élève élu au Parc | 8 octobre, 2007 à 2 h 25 min

Monsieur Cannarozzo, pour la première partie, je rétabli les faits par rapport aux propos de Monsieur Abdelkader Boualem en particulier celui-ci.
« De plus, malgré l’absence du conseiller général sud, la municipalité a agit activement sur le dossier du 7éme collège par la mise à disposition d’un terrain et seule l’attitude du conseil général souhaitant la présence d’une quarantaine d’enfants de Bondy nord a empêché la construction de ce collège susceptible de désengorger celui du Parc… »
Je ne lance pas de polémique, la polémique est lancée par Abdelkader Boualem, mais effectivement j’avais eu des échos à l’époque de l’opposition de la municipalité à la cohorte de Bondy.
Si, il y a une mode des collèges 600, elle continue, puisque l’ensemble Parc prévu et le 7ème collège auront ensemble une capacité de 1200 places soit 600 chacun.
Le Parc aujourd’hui ce n’est plus que 1000 élèves, car un nombre de plus en plus importants d’élèves (sur le secteur du collège) quittent le public pour le privé (où ils trouvent un établissement flambant neuf) à la fin du CM2.
Bien évidemment ce 7ème collège doit être construit ; pour au delà de l’intérêt des Aulnaysiens pour l’intérêt des enfants en général (je vous rappelle qu’une loi très récente permet de passer outre la sectorisation), qu’ils puissent étudier dans des conditions de confort et de sécurité normales, et il sera construit cela ne fait aucun doute.
Pour faire le bilan 5 ans ont été perdus pour la construction du 7ème collège et c’est nos enfants qui en pâtissent. Puisque le nouveau collège devrait être mis en service pour la rentrée 2011 ou 2012 par conséquent la rénovation lourde du collège Parc ne pourra commencer qu’à partir de 2012 avec une mise en service des installations rénovées ou reconstruites pour 2017, soit pour les enfants qui ont 1 an aujourd’hui !!!! (bon si 15 ans est une vision court terme).
« pour ce qui est de son mandat de conseiller général, cryez bien que les premiers trahis ont été ses amis autant que les aulnaysiens. plusieurs fois la demande lui a été faite de démissionner sans résultat et nous n’avons plus aucun moyen de pression puisqu’il habite très loin et a rompu tous les ponts. mais si vous avez une idée, je suis preneur. »
J’ai une idée, Monsieur Cannarozzo, il y a dans ce pays une assemblée nationale qui vote des lois (par ailleurs en quantité), une qui paraît indispensable serait : celle qui obligerait les élus à faire acte de présence dans les assemblées où ils ont été élus, si lundi je ne vais pas travailler et que je ne préviens pas mon employeur croyez bien que j’ai la certitude d’être licencié et bien avant le terme des 6 ans ou 7 ans. Nous avons et avons eu sur notre circonscription 2 députés qui font/ont fait partie des majorités présidentielles et gouvernementales depuis 2002, plutôt que de proposer pour loi le port des blouses à l’école, il aurait été plus judicieux de voter une loi obligeant un élu à honorer son mandat électif.
Par ailleurs je rappellerai le traitement mensuel d’un conseiller général 2523,49€, Mr Lacroix au terme de ses 13 années de mandat aura donc indûment perçu au minimum 7 ans de traitement mensuel soit plus de 200 000€.
« Je ne pense pas utile de se battre pour savoir qui a le plus fait sur ce dossier, le principal est de ne pas perdre l’objectif: un collège qui tienne compte dès sa construction les besoins futurs des aulnaysiens même si la situation actuelle en pâtit » je ne me bats pour trouver un coupable, mais il est des présentations qui pervertissent la vérité.
L’inactivité coupable de Monsieur Lacroix a été préjudiciable pour le collège Le Parc et pour nos enfants, par ailleurs les atermoiements sur la construction du 7ème collège ont conduit à programmer puis à différer des travaux qui aujourd’hui, compte tenu du fait que le nouveau Parc ne sera en service qu’en 2017, auraient du être engagé depuis un certain temps.
La situation est paradoxale où c’est le conseiller général du canton Nord Monsieur SEGURA qui s’occupe de la programmation des travaux sur le collège du canton Sud.

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

[Message modéré: Je vous prie de régler vos problèmes personnels par mail sous peine d’être banni du blog.
Je précise que tous les propos ici engagent juridiquement leur auteur ainsi que le directeur de publication du blog, donc moi-même. Dès lors, à partir de maintenant, je regrette de modérer a priori les commentaires d’où qu’ils viennent.
Je souhaite que cette mesure ne soit que temporaire. Les commentaires redeviendront modérés a posteriori lorsque chacun retrouvera un esprit courtois et serein.]

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

Bonsoir.
Ok et désolé Jérôme pour les éventuelles désagréments.
@u plaisir.
Issaga.

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown