Entreprises, Ile-de-France, Propreté, Seine-Saint-Denis, Social

Fin de la grève à la Sita

6 avril, 2007 à 21:23 | Posté par

Un accord de fin de conflit était en vue jeudi soir entre la direction de la Sita Ile-de-France (groupe Suez) et les syndicats, après 4 jours de grève des éboueurs pour réclamer une augmentation de salaire. Les responsables syndicaux doivent obtenir l’aval de leurs bases. En cas d’acceptation de l’accord, les éboueurs doivent reprendre le travail vendredi matin, a indiqué Lahousine Arejdal (CGT).

Le compromis porte sur une augmentation de 3% rétroactivement au 1er janvier, et de 0,5% au 1er juillet, soit une augmentation de 3,25% pour l’ensemble de l’année. Les grévistes demandaient 3,5% d’augmentation pour l’année. Cette augmentation représente 44 euros pour un équipier de collecte, et environ 57 euros pour un conducteur, a précisé le syndicaliste.

180 communes franciliennes touchées

Il prévoit également le paiement de 60 euros pour la première journée de grève. La deuxième serait considérée comme un jour de congé, et les deux autres seraient perdues, et réparties sur les mois d’avril et mai.

La grève, qui avait débuté lundi, a touché près de 180 communes franciliennes et trois arrondissements parisiens (Xe, XVIIIe et XIXe). La Sita Ile-de-France emploie environ 2.000 personnes, dont 1700 ouvriers (chauffeurs, éboueurs, trieurs de déchets).

Source: TF1.fr

Articles similaires:

Une Réponse à “Fin de la grève à la Sita”

Bonjour.
Ont à pu constater que toutes les composantes d’une société sont importantes et complémentaires pour ceux qui en doutaient encore !
Car durant ces grèves les odeurs et la vue des déchets accumulés étaient plus que désagréable… .
J’espère qu’ils auront réllement ce qu’ils veulent, tout comme les employés de Citroën.
@+.
Issaga.

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown