Démocratie, Politique

Comment voter par procuration ?

3 avril, 2007 à 21:02 | Posté par

Vous n’êtes pas chez vous le jour des élections mais vous voulez quand même voter ? Rien de plus simple grâce au vote par procuration qui a été simplifié mais qui mérite bien son petit mode d’emploi.

Vous devez dans un premier temps trouver une personne qui votera à votre place le jour du scrutin. Cette personne doit habiter la même commune que vous.

Une fois que vous tenez la personne qui votera à votre place, vous devez vous rendre au commissariat de votre commune de résidence ou celui de votre lieu de travail. On vous y demandera une pièce d’identité puis de remplir une attestation sur l’honneur attestant de votre absence le jour du scrutin.

Attention, vous devrez posséder aussi quelques informations sur la personne qui votera à votre place : nom, prénom, adresse, date et lieu de naissance. Nous vous conseillons de faire cette démarche le plus vite possible pour faciliter la démarche.

Vous pouvez faire une demande de procuration sur l’honneur dans les cas suivants :
– obligations de formation, départ en vacances ou résidence dans une commune différente de celle où l’électeur est inscrit ;
– obligations professionnelles, handicap, raison de santé ou d’assistance apportée à une personne malade ou infirme ;
– les personnes placées en détention provisoire et les détenus purgeant une peine n’entraînant pas une incapacité électorale.

Jérôme Charré

Articles similaires:

Une Réponse à “Comment voter par procuration ?”

En dehors du fait que les votes par procuration coûtent très cher à notre pays, la simplification à l’extrême de la procédure entraîne une banalisation. De plus en plus de personnes considèrent que c’est un mode ordinaire de vote et ne font plus l’effort de s’inscrire sur leur lieu habituel de résidence et restent inscrit par exemple au domicile de leurs parents ou leur résidence secondaire. En outre, cela va fausser complètement les élections locales. Ce seront des électeurs extérieurs des petites communes où ils ne mettent quasiment jamais les pieds qui décideront de la politique locale. C’est d’autant plus sensible que certaines élections se jouent dans un mouchoir de poche. En résumé la politique locale sera décidée par des personnes résidants par exemple à PARIS, à LYON ou à BORDEAUX. Inadmissible moralement de la mesure où ils n’ont bien évidemment pas les mêmes critères de sélection du candidat et ne connaissent pas ou très mal les problèmes locaux.

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown