Intercommunalité, Santé, Seine-Saint-Denis

Les urgences débordent à l’hôpital Ballanger

17 janvier, 2007 à 17:04 | Posté par

Hier, Le Parisien évoquait la saturation des urgences de l’hôpital intercommunal Robert Ballanger. Couloir transformé en dortoir de fortune où dix-sept personnes sont allongées sur des brancards parmi lesquelles certaines sont là depuis plusieurs jours. Une situation qui dure depuis trois semaines.

Le service est pourtant habitué à une forte activité, puisqu’il reçoit en moyenne 200 à 250 patients par jour. Les raisons de cette saturation: la fermeture des urgences de la clinique du Blanc-Mesnil pour rénovation, mais aussi la fermeture de lits dans d’autres services de l’hôpital faute de personnel. Ajoutons également les maladies hivernales comme la gastro-entérite ou la bronchiolite.

Mais, la fréquentation a augmenté de 15 à 20% ces dernières années, à l’hôpital Ballanger, mais aussi dans tout le département (30%) et même la région.

François Asensi, député-maire PCF de Tremblay-en-France, qui préside le conseil d’administration de l’hôpital intercommunal, a réagit aujourd’hui. Il réclame « un renforcement immédiat des moyens matériels et humains des urgences et l’ouverture le plus rapidement possible du court service gériatrique de 20 lits qui a fait l’objet d’une demande à l’agence régionale de l’hospitalisation (ARH) », ainsi que « la construction du service SSR-MPR (soins de suite-réadaptation, médecine physique-réadaptation), prévu au plan directeur » (et pour lequel les financements n’ont pas encore été accordés par l’ARH). Il précise, enfin, que la maison médicale de soins créée au sein de l’hôpital Ballanger pour soutenir le service des urgences connaît elle aussi une affluence record : « Lors des deux dernières semaines, cette structure a reçu jusqu’à 60 patients par jour et par médecin. »

Articles similaires:

4 Réponses à “Les urgences débordent à l’hôpital Ballanger”

J’ai lu dans le journal du syndicat intercommunal (SEAPFA) que cette maison médicale qui vient d’ouvrir sur Aulnay sous bois avait bénéficié d’un appui financier des villes de Sevran , Tremblay et Villepinte , il s’agit sûrement d’un oubli de ne pas avoir cité Aulnay , surtout que c’est le même syndicat intercommunal qui a prêté les terrains pour le déménagement de l’école du Bourg.

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

je suis infirmier libéral sur le 93
POURQUOI LES infirmiers libéraux ne peuvent pas intervenir à la maison médicale?
SALUTATIONS

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

je vais subir prochainement une abdoplastie et je voudrais avec des commentaires sur des personnes qui ont subi cette intervention, merci de vos réponses. CALOU

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

je dois subir prochainement une abdoplatie. pour les personnes ayant subi ce genre d’intervention, merci de me donner vos commentaires. CALOU

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown