Médias, Sports

Le Parisien: Le soutien des joueurs professionnels originaires des 3 000

9 janvier, 2007 à 8:47 | Posté par

Issaga Diarra a contacté et envoyé son dossier à la plupart des joueurs professionnels passés par Aulnay. Les retours semblent déjà positifs, à l’image de ceux des internationaux français Olivier Dacourt et Alou Diarra, le Lyonnais entré en jeu lors de la dernière finale de la Coupe du monde. « J’ai souvent discuté de son projet avec Issaga, explique Boukary Dramé, défenseur du Paris SG (L 1). Je soutiens l’idée car Aulnay est un club qui me tient à coeur. Cela ne va pas être simple car on se retrouve face à des personnes qui veulent garder leur place au sein de leur club respectif, mais il y a vraiment quelque chose de différent à mettre en place. » Le gardien de but de Toulouse (L 1) Nicolas Douchez, qui a passé sa jeunesse dans le quartier du Galion, se dit « interpellé par la qualité du dossier reçu ». « Si on me demande d’apporter mon expérience ou passer voir les jeunes lorsque je remonte voir ma famille qui habite dans le 93, je suis disponible, poursuit-il. A mon époque, le niveau n’était pas très élevé en jeunes et j’ai dû partir au Paris FC. Beaucoup ont fait comme moi alors qu’on ressentait une identité aulnaysienne qu’on aurait bien aimé défendre. La construction d’un club phare avec de bons éducateurs peut être la solution. » Sigamary Diarra, le milieu de terrain de Laval (National), partage cet avis. « Les meilleurs joueurs du 9-3 sont ici, considère-t-il. Le problème, c’est qu’on n’a jamais rien fait pour les faire progresser dans leur ville. Un grand club avec de bonnes structures permettrait de monter de grosses équipes de jeunes et éviterait que les petits partent comme on a tous été obligés de le faire. » Issaga Diarra a également l’objectif d’organiser « un match de gala » réunissant tous les joueurs passés par Aulnay et évoluant à un haut niveau.

Laurent Pruneta

Articles similaires:

Les commentaires sont fermés.