Jeunesse, Médias, Religion, Santé

Le Figaro: Ces filles qui se refont une virginité à l’hôpital

30 janvier, 2007 à 17:34 | Posté par

La demande de réfection d’hymen augmente dans les services de gynécologie.

« SI JE N’AVAIS pas été vierge le jour de mon mariage, ma famille m’aurait tuée », martèle Myriam, 20 ans, qui a épousé cet été un Marocain au village de ses parents. Elle se défend d’exagérer, raconte les coups et les claques, évoque des cousines retenues à la maison ou renvoyées au bled pour avoir fréquenté un garçon : elle tremblait d’être découverte. Entendant parler de la réfection d’hymen, elle n’a pas hésité. Elle s’est rendue dans un hôpital du nord de Paris, a supplié le médecin… qui a cédé. Grâce à une simple opération, elle a taché de sang le drap lors de son mariage, sauvant « l’honneur de la famille ».

Articles similaires:

Les commentaires sont fermés.