Commerces, Economie, Emploi, Entreprises

Le Parisien: L’Etat soutient le projet de conciergerie des commerçants

21 décembre, 2006 à 10:54 | Posté par

Le projet de conciergerie des commerçants d’Aulnay-sous-Bois n’a pas décroché le gros lot, mais obtient tout de même une aide substantielle de l’Etat. Le dossier élaboré par la Faacas (la Fédération des associations aulnaysiennes des commerces, des artisans et des services) est original : en passant commande, via Internet, à des commerçants ou des artisans de la ville, les clients, salariés d’entreprises ou de collectivités installées à Aulnay, pourront trouver d’urgence un professionnel pour faire un double de leurs clefs, un pressing pour nettoyer un vêtement ou une baby-sitter pour garder bébé en soirée. Un service express pour répondre aux attentes de ceux qui travaillent et un coup de pousse aux services à la personne.

Une aide de 428 000 €

Ce dossier, présenté dans le cadre d’un appel à projets lancé par le ministère du Commerce et de l’Artisanat, a bel et bien été retenu au niveau national et l’Etat va débloquer une somme de 428 000 € sur trois ans pour le mettre en oeuvre. Heureux de voir le projet distingué, Daniel Jacob, coprésident de la Faacas, est pourtant quelque peu déçu : « Il nous manque 300 000 € », explique-t-il. « C’est un peu moins que ce qui était prévu, reconnaît Claudine Pressi, adjointe au maire en charge du commerce à Aulnay-sous-Bois, mais on va démarrer doucement pour bien asseoir le système », positive-t-elle. Ce sont les employés des très grosses entreprises d’Aulnay qui seront les premiers bénéficiaires de ce service de conciergerie. Un service qui, selon Claudine Pressi, pourrait être opérationnel en septembre 2007. La fédération des commerçants aura la maîtrise de l’opération. A charge pour elle d’embaucher du personnel pour répondre aux commandes. Quant à la mairie, sa subvention annuelle à la Faacas, qui était jusqu’ici de 50 000 €, vient d’être portée à 94 000 €.

Articles similaires:

Les commentaires sont fermés.