Emploi, Médias, Seine-Saint-Denis

Libération: Le 9-3 retrousse ses manches

28 novembre, 2006 à 11:32 | Posté par

Celle-là, quand on la lui a présentée, monsieur Chezbardon, le patron de la pâtisserie Le Chardon Bleu à Noisy-le-Grand, s’est méfié. Pas la tête de l’emploi, Désirée. Une grosse dame à l’époque (c’était au début de l’année), mal dans sa peau, qui cherchait du boulot depuis trois ans. Elle faisait des ménages, Désirée, pour élever ses enfants laissés au Cameroun. Trois heures par-ci, trois par là. 37 ans, elle vivait au foyer, mangeait, fumait et «pétai(t) les plombs». «Je partais tous les jours à l’ANPE, j’envoyais des CV et des lettres, jusqu’à maintenant, je n’ai pas eu de réponses», dit-elle, blouse et bonnet blancs, les mains dans les tartes aux framboises. «J’avais perdu l’espoir quand j’ai eu un entretien ici. J’ai commencé le lendemain.» «Et maintenant, elle monte des saint-honoré mieux qu’un pâtissier !» se réjouit son patron.

CLIQUEZ ICI POUR LIRE LA SUITE SUR LE SITE DE LIBERATION

Articles similaires:

Les commentaires sont fermés.