Démocratie, Ile-de-France, Seine-Saint-Denis, Transports

Compte-rendu de la réunion sur le CDG Express

30 novembre, 2006 à 15:01 | Posté par

La réunion d’hier soir à réuni de nombreuses personnes mais il à été fait état de la mauvaise diffusion de l’information quant à l’existence de cette réunion (et les précédentes).

Certains élus étaient là (Gérard Gaudron, Gérard Ségura, Alain Amédro, Michèle Flauw). Le responsable de l’Etat nous a confirmé que cette réunion n’était qu’une réunion d’information car la concertation était terminée et que le projet à été retiré des mains des élus locaux par une loi proposée par Jean-Claude Abrioux.

A priori, il n’y avait pas de discussion possible sur ce projet mais le débat s’est quand même déroulé. Or le projet n’est plus le même que le projet initial d’un tunnel de 11 kilomètres entre Noisy-le-Sec et Aulnay-sous-Bois mais d’une occupation de deux voies sur quatre du réseau RER B (projet "virgule") associée à une modernisation de la ligne nord du RER (projet RER B Nord +).

Gérard Gaudron a exprimé son inquiétude quant à la possibilité que le CDG Express se fasse au détriment des Aulnaysiens sans s’expliquer sur le fait que cela soit son prédécesseur et député qui ait retiré le projet des élus locaux et donc imposé de force le projet.

Gérard Ségura a formulé de nombreux arguments pour montrer que le projet ne pouvait tenir debout et qu’il desservait les intérêts de tous. Alain Amédro a exprimé son accord quant au projet RER B Nord + mais par contre son désaccord quant au CDG express qui viendrait occuper les voies du RER B sans le renforcer et qui comporte de nombreuses incohérences.

Tous les intervenants du public ont montré leur opposition au projet CDG Express (Inutilité, pas de rentabilité possible, ségrégation des voyageurs…). Il y a par contre eu un consensus pour dire que la situation du RER B (retards, pannes, etc.) était devenue intenable et que sa rénovation était prioritaire.

Hervé

Articles similaires:

Les commentaires sont fermés.