Economie, Emploi, Entreprises

La grogne continue chez les sous-traitants

5 octobre, 2006 à 8:44 | Posté par

Le Parisien raconte que reçus hier par leur direction, les grévistes de Valeo – en charge du montage des faisceaux électriques sur les véhicules -, qui réclament 300 d’augmentation de salaires et le paiement d’une demi-heure de pause-repas, ont quitté la table des négociations au bout d’une heure et n’envisagent pas de reprendre le travail aujourd’hui.

Les employés de Gefco – qui assurent le conditionnement et le transport des pièces automobiles au sein de l’usine – ont à nouveau procédé à des débrayages hier et seront en grève aujourd’hui. Demain, le contrat commercial entre le site d’Aulnay et Gefco arrive à échéance et ces 35 salariés, qui demandent leur intégration au sein de l’usine, refusent d’être mutés ailleurs, notamment vers des sites en province.

Articles similaires:

Les commentaires sont fermés.