Amiante, Associations, Environnement, Santé

AFP: Ancienne usine d’amiante d’Aulnay: des sacs d’amiante dans les murs

19 octobre, 2006 à 17:24 | Posté par

18 oct 2006 (AFP) – 18h24

Des associations se sont inquiétées mercredi de la présence de sacs qui contiendraient de l’amiante dans un mur extérieur de l’ancienne usine d’amiante d’Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) dont un bâtiment doit être prochainement démoli.

L’analyse, réalisée fin septembre 2006 par le laboratoire d’étude des particules inhalées, d’un sac vraisemblablement tombé du mur montre la présence de deux types de fibres d’amiante (amosite et chrysotile), selon une copie des résultats fournie à l’AFP par les associations de riverains et de victimes qui alertent depuis onze ans sur les risques de contamination du site. Elles ont montré à la presse mercredi ces sacs, visibles depuis le vieux cimetière d’Aulnay. Entassés comme des remblais dans une partie du mur, ils devaient auparavant être recouverts d’une plaque de bois qui, en tombant du mur, les a rendu visibles.

Les associations réclament, plus que jamais, une démolition sous "confinement immédiat, extérieur et complet" des bâtiments de l’ancien Comptoir des minéraux et matières premières (CMMP) qui a broyé de l’amiante de 1938 à 1972. Elles craignent une dispersion de fibres d’amiante dans l’air à l’occasion des travaux.

La mairie, prévenue mercredi de la présence de ces sacs, a indiqué qu’elle réagirait dans les prochains jours, après concertation avec les autorités préfectorales. Elle a cependant indiqué que les premiers résultats de prélèvements dans l’air effectués au cours de l’été sur la zone montraient "l’absence de fibres d’amiante dans l’air". Par "précaution", dans la perspective de la démolition d’un premier bâtiment, prévue avant la fin d’année, un groupe scolaire de 430 élèves mitoyen de l’ancienne usine a été déménagé à la rentrée par la mairie.

Le site du CMMP a été fermé en 1991 sans dépollution. Les premiers résultats d’une étude officielle ont apporté en juillet la preuve que 11 personnes ont contracté des maladies liées à l’amiante en raison de l’activité passée de l’usine. Selon les associations, l’activité du CMMP aurait provoqué à ce jour 62 maladies et une trentaine de décès.

Articles similaires:

2 Réponses à “AFP: Ancienne usine d’amiante d’Aulnay: des sacs d’amiante dans les murs”

J’ai assisté à deux réunions avec plus de 200 personnes où Gérard GAUDRON ne s’est même pas déplacé ! pourtant il avait été prévenu par de nombreuses personnes et l’association organisatrice (ADDEVA). Quelques semaines plus tard, une autre réunion a eu lieu, une caméra de télévision (I TV) était présente, qui voilà ? Gérard GAUDRON ! qu’en déduisez vous ? moi, j’en déduit que « quand y’a caméra, j’suis là, quand y’en a pas, j’suis absent… » C’est bien entendu mon opinion personnelle. J’ai assisté à pratiquement toutes les réunions organisées à cause de cette usine (étant une des nombreuses parties victimes de l’amiante du CMMP), j’ai vu le maire dire des choses incroyables devant l’auditoire : « non, je ne donnerais jamais le permis de détruire ou de déconstruire sans protection », « oui, il y aura une intervention municipale pour avertir la population avoisinante », « oui, l’usine sera protégée et sécurisée pour sa destruction » etc… etc… j’habite à 200 mètres de l’usine et je n’ai jamais reçu d’information….
Merci de faire parvenir ce message sur votre blog pour que toute la lumière soit faite sur les agissements à la « retourne ma veste » de la municipalité….
PATRICIA

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

madame, je ne sais ou vous habitez et de quelles réunions vous parlez mais effectivement vous êtes mal informé.
il y a des réunions que les associations organisent et pour lesquelles la ville prete ses salles. généralement le maire et moi même venons mais il est arrivé également que nous n’y soyons pas. personnellement je ne crois pas forcément nécessaire aux élus d’être toujours là, les associatifs ont parfois envie de faire comme ils l’entendent sans nous, ce n’est pas un problème.
pour la télé, renseignez vous auprès des associatifs, ce sont eux qui les invitent. généralement nous invitons la presse pour des choses plus réjouissantes, ce qui evidemment l’intéresse moins.
enfin régulièrement le maire fait un courrier aux habitants du quartier (les derniers concernaient le déménagement de l’école) et des articles d’oxygène font régulièrement le point. donc si vous ne recevez rien, je m’étonne.
sur le fond, le maire n’a pas signé le permis de démolir, mais légalement parlant, il est obligé au bout du délai légal de l’afficher, ce qui a été fait.
quand à la sécurisation de l’usine, nous l’exigeons bien sur, comment peut il en être autrement. nosu attendons que les dernières expertises tombent enfin pour que les experts se mettent d’accord sur le mode de déconstruction et de protection, c’est à ce moment là que nous pourrons faire le nécessaire.
pour l’instant sachez que les dernières expertises ne montrent toujours pas d’amiante dans l’air autour de l’usine, comme pour tous les tests précédents. ce ui aujourd’hui est très inquiétant, c’est que le batiment se dégrade très vite et qu’on ne peut plus attendre. croyez bien que l’on fait tout pour que cela aille vite, c’est pour cela que l’école a été déplacée.
cordialement

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown