Faits divers

Trahi dix ans après grâce à l’ADN

20 septembre, 2006 à 17:00 | Posté par

La direction régionale de la police judiciaire de Versailles a retrouvé l’assassin d’un architecte à la retraite, décédé le 16 avril 1996 à La Celle-Saint-Cloud (Yvelines). La victime âgée de 69 ans avait subi d’atroces sévices comme la perforation à la perceuse de son poignet, son genou et son crâne.

Au cours de l’enquête, les policiers avaient relevé plusieurs traces d’ADN. Ce n’est qu’en 2005 à la suite d’une affaire d’escroquerie que les policiers ont pu retrouver le suspect. Celui-ci a été arrêté mardi dernier à son domicile d’Aulnay-sous-Bois. Placé en garde à vue, il n’a reconnu que partiellement les faits.

Source: Le Parisien

Articles similaires:

Les commentaires sont fermés.