Amiante, Associations, Education, Environnement, Santé

Satisfaits mais toujours inquiets

16 août, 2006 à 11:43 | Posté par

P1000230_resizeAprès des mois, sinon des années, qu’ils attendent, les riverains de l’usine d’amiante de la rue de Mitry ont constaté l’affichage du permis de démolir du bâtiment B du CMMP. A la lenteur semble succéder la précipitation qui provoquent l’inquiétude des riverains et des parents d’élèves.

La démolition du bâtiment se fera-t-elle sous bulle ou à coup de bulldozers ? On peut croire que la démolition se fera sous 3 bulles. Mais il semblerait que les bâtiments seront en fait colmatés hermétiquement, puis dépollués de l’intérieur. Ensuite probablement cela sera au tour des bulldozers pour abattre les murs et la toiture en plein air alors qu’il a été démontré la toiture comprend une quantité d’amiante friable très importante et que les murs sont infiltrés par l’amiante bleue.

De plus, les parents d’élèves s’inquiètent du transfert de leurs petits dans les préfabriqués installés rue du Préfet Chaleil. Ils redoutent, en effet, que les installations provisoires prévues pour accueillir 430 enfants ne soient pas prêtes pour la rentrée.

Les travaux ont pourtant commencés. L’installation des préfabriqués est bientôt terminée. Néanmoins, se pose la question des navettes pour les petits se rendant à l’école à pied. Deux carrefours plutôt dangereux se trouvent sur leur route: celui du Soleil-Levant (rues de Mitry/Jules Princet/de Sevran/Préfet Chaleil) et celui du Stade du Moulin Neuf. Ajoutons aussi la question du confort apporté aux élèves en termes de chauffage ou de cantine.

Les parents d’élèves rencontrent aujourd’hui Alain Ramadier, adjoint au maire chargé de la jeunesse et des sports, pour exiger des réponses à leurs questions avant la rentrée.

Jérôme Charré

Articles similaires:

2 Réponses à “Satisfaits mais toujours inquiets”

Bonjour,
Faisant partie des parents reçus par Monsieur RAMADIER, je souhaite indiquer que « sur le papier » tout est fait pour permettre aux enfants de retrouver un contexte habituel. La surface utile totale est légèrement supérieure à celle du groupe bourg II.
Les algeco seront (selon le représentant des services techniques) en mesure d’accueillir les enfants sans que nous devions craindre pour la température en hiver et/ou en été même si l’on sait qu’en cas de canicule comme en 2003 et 2005 peu de batiments permettent à leurs occupants de « respirer » convenablement.
Pour le reste, nous avons demandé si la Mairie prévoyait une présence policière particulière du fait de la fréquentation de 430 enfants supplémentaires dans ce secteur mais seule la solution de caméra est envisagée.
Pour le stationnement, il faut craindre des bouchons supplémentaires à ceux que nous pouvons constater chaque matin.
Un côté de la rue du Préfet Chaleil (un des deux trottoirs) sera protégé avec des poteaux afin de permettre aux enfants de marcher sans risque d’une voiture qui monte pour se garer et autre véhicule déjà stationné qui obligerait les enfants à descendre sur la route.
Les parents présents ont en profités pour demander la mise aux normes de sécurité d’évacuation des enfants se trouvant au premier étage de l’éole maternelle du bourg II car depuis des années chacun sait que la seule sortie en cas d’incendie serait la terrasse (toiture) mais que les pompiers auraient beaucoup de mal à arriver jusqu’au batiment et l’évacuation par la terrasse resterait dangeureuse.
Nous avons demandé un escalier de secours. La Mairie a le temps puisque vraisemblablement ce déménagement durera au moins toute l’année scolaire qui va débuter.
La critique est souvent le reflexe premier mais concernant cette réunion, Monsieur RAMADIER a été égal à lui même, à savoir qu’il écoute ses interlocuteurs, propose des solutions ou demande à ceux qui ont la réponse d’expliquer la solution. Nous avons eu un interlocuteur qui fait preuve de compréhension et je dois dire que j’avais déjà constaté cela aux deux conseils de quartier auxquels j’ai assisté.
Notons le, tous nos interlocuteurs étaient au diapason du « Président de réunion ».
Ce déménagement est lié aux batiments du CMMP qui n’en finissent pas de pourrir car rien n’est fait (toiture qui tombe au sol).
Espérons seulement qu’une fois les enfants partis, les travaux seront réalisés avec un maximum de précautions….sans privilégier uniquement l’aspect economique…..!!!!

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

Merci pour ce compte-rendu de cette réunion. Pour permettre à tous d’en prendre connaissance, je vais publier votre commentaire dans une note.

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown