Associations, Circulation, Commerces, Environnement

Assemblée générale de l’association Capade (2)

16 juin, 2006 à 15:38 | Posté par

Mercredi soir, se tenait l’assemblée générale de l’association Capade Sud (Comité aulnaysien de participation démocratique). La salle Dumont était remplie malgré la Coupe du Monde de football.

Lors de cette assemblée, il a été évoqué le cas du MacDonald’s sur le carrefour de la Négresse en rappelant que la ville n’avait pas jugé utile de se porter partie civile au procès et qu’il était difficile d’avoir accès au dossier et aux minutes du tribunal.

Il a également été question des problèmes de circulation provoqués par l’échangeur incomplet à Bondy-Nord qui oblige les conducteurs à aller au carrefour de la Négresse pour aller à Roissy; ce qui entraine une forte circulation de transit le matin et le soir sur des axes "condamnés" à subir le trafic faute d’un plan de circulation diluant ce trafic sur plusieurs rues. La difficulté ici est de dépasser les intérêts et mécontentements de rues pour réfléchir à une solution globale.

Aussi, il a été fait mention du déplacement du centre de gravité des services publics vers le nord de la ville, le projet de pôle gare dont les schémas contredisent les objectifs [nous rédigerons prochaînement une note sur ce sujet], le plan de sauvegarde du commerce, les nuisances liées à l’autoroute A3. Sur ce dernier point comme sur la circulation de transit, Gérard Ségura a expliqué qu’il ne pouvait rien faire de plus si la ville n’est pas demandeuse.

De plus, le public a voulu faire part de son mécontentement sur un certain laxisme vis-à-vis des gens du voyage tant en termes de respect du code de l’urbanisme (un terrain entièrement bétonné et carrelé), de sécurité et d’assainissement (raccordement sur les voisins) qu’en termes de stationnement et de circulation lors de rassemblement (un secteur entier de la ville bloqué par les voitures sans intervention de la police). Un intervenant citant un courrier a expliqué que la ville préférait intervenir pour des problèmes simples que pour des situations jugées complexes.

Enfin, on a senti de la part du public présent un ras-le-bol par rapport aux réponses (quand il y en a) apportées par la municipalité et le maire pour des sujets qui entrent dans son domaine de compétence. Plusieurs personnes ont même dénoncé les mensonges du maire lorsqu’il nie avoir été contacté pour certaines questions alors qu’il lui a été adressé courriers et pétitions. D’autres se sont plaints de la différence de traitement de celui-ci que l’on habite telle rue ou telle autre.

Je profite de cette note pour vous demander ce que vous verriez à la place du MacDonald’s au carrefour de la Négresse ?

Jérôme Charré

Articles similaires:

2 Réponses à “Assemblée générale de l’association Capade (2)”

Il est bien que cette association est réussie à remplir la salle Dumont. Le mode de publicité (panneaux en carton affichés aux carrefours et thèmes ) a bien fonctionné. Petite remarque cependant, presque tous les points énoncés par les participants (*) pourraient (et doivent) être couverts par la mise en place du PLU. Certes pour des dossiers déjà engagés (comme le Mac) c’est un peu tard. Mais je regrette que peu de monde se mobilise à ce jour pour le PLU , qui est tout a fait l’outil pour prévenir ces genres d’incidents. Les réunions proposées en mairie permettent au gens de poser leurs questions directement., ce serait donc un plus si l’association usai de son mode de publicité pour informer des prochaines réunion du PLU…
(*) hormis la bretelle Bondy-nord qui relève plus du département (conseil général) ou même de la région (conseil régional).

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

Beaucoup de sujets évoqués peuvent et devraient couverts par le PLU. Néanmoins, à ce jour, il n’y a qu’une réunion de présentation. Et je crains que la mairie nous organise ces simulacres de concertation où tout est déjà décidé à part quelques détails insignifiants.
Néanmoins, il faut que les Aulnaysiens s’emparent de la maigre concertation/information proposée par le PLU. Il s’agit tout de même d’un document qui figera la ville pour 10 à 20 ans.

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown