Démocratie

Compte-rendu du Conseil de quartier du Centre gare

31 janvier, 2006 à 15:40 | Posté par

Hier, dans la salle du Conseil municipal de l’Hôtel de ville, avait lieu la première réunion publique du Conseil de quartier dit du Centre gare. Cela faisait depuis le mois de juin dernier qu’il n’avait pas été réuni que ce soit en réunion publique ou entre simple conseillers de quartier.

Dès lors, il y avait du monde dans la salle du Conseil. Pas assez de chaises pour tout le monde, et pas les mêmes que celles auxquelles nous avions droit jeudi dernier. Néanmoins, cela changeait du maigre public que nous constituons lors des Conseils municipaux. Un effort doit être fait pour intéresser les Aulnaysiens à ces séances.

Lors de cette réunion publique, la présentation du budget a été plus que sommaire et les personnes qui sont intervenues ont préféré évoquer les problèmes de circulation, de stationnement (Rues Marcel Duthet, de la Division Leclerc, Turgot, Havre, Toulouse, Reims, Alix, Pyrénées, Anatole France, etc.)., l’entrée d’autoroute A3 à Bondy-Nord, le devenir de l’usine d’amiante CMMP, le sort du MacDonald’s du carrefour de la Négresse, le CDG Express, le 7e collège rue de l’Yser, ou encore le découpage même de ces conseils de quartier.

Pour ma part, je crois qu’un véritable plan de déplacements urbains est plus que nécessaire dans le quartier Nonneville du fait du transit de véhicules voulant prendre l’autoroute à Aulnay-Centre puisque l’échangeur de Bondy-Nord est incomplet. Celui-ci doit dépasser le plan de réfection et de mise en place de chicanes. Il doit se forger une réflexion profonde pour que la circulation de transit soit mieux maîtrisée sans pour autant condamner les riverains de telle ou telle rue et favoriser ceux de telle autre. A cela doit s’ajouter une action résolue des élus aulnaysiens pour que l’échangeur de Bondy soit enfin complété.

Les réponses données ne me semblaient pas aller dans ce sens du bien commun. Il s’agissait plutôt d’un "Nous on sait mieux que vous" ou "Vous inquiétez pas, on s’en occupe" qui m’a quelque peu exaspéré.

Pour le sort du MacDonald’s, rien de neuf sous le soleil. Pas de réponse sur le fait que la Ville ne se soit pas porté partie civile. Pour l’usine d’amiante, rien de neuf non plus. Pour le CDG Express, le discours du maire se borne à pas de tunnel à Aulnay et que le CDG Express ne nuise pas au RER B. Bref, une impression d’attentisme de la part de la majorité municipale. Une impression que je pense partagée par de nombreuses personnes dans la salle.

Sur la question du 7e collège, rue de l’Yser, sur le terrain du stade Henri Berteaux, nous avons appris que le terrain n’avait été rendu disponible que fin 2004 et que le collège pourrait voir le jour d’ici à 2008. En tout cas, je propose déjà un nom: collège Henri Berteaux, du nom du stade sur lequel il sera implanté.

Enfin, sur le découpage des conseils de quartier, Gérard Gaudron a évoqué l’idée de surdécouper les conseils en fonction de certains sujets. Soit, mais appliquons déjà la loi et l’esprit de la loi dite de Démocratie de proximité. Puis, plus tard dans la soirée, M. Cannarozzo a expliqué que trop de conseils n’aurait pas permis d’attirer les foules et que leurs sujets seraient toujours les mêmes.

Voilà ce que je peux dire de cette réunion publique du quartier dit du Centre gare. J’ai constaté que les habitants de ce quartier avaient envie de parler de leurs préoccupations. L’existence des ces conseils est plus que justifiée dans un rôle de relais entre habitants et Conseil municipal. Mais, bien souvent les problématiques se recoupent et on a du mal à sortir des problèmes de pâté de maisons. Le rôle du conseil peut être à partir de problèmes particuliers de proposer pour le bien de tous.

En ce qui me concerne, je ne serais pas ce soir au Conseil de quartier dit du Parc. J’espère que l’un sinon plusieurs d’entre vous me feront part de leur sentiment sur cette réunion publique.

Jérôme Charré

Articles similaires:

Les commentaires sont fermés.