Chiffres, Immobilier, Logement, Rénovation urbaine, Urbanisme

Des relogés satisfaits, mais des résultats à nuancer

13 octobre, 2005 à 11:34 | Posté par

Le site NordParisBusiness dévoile les résultats de l’enquête réalisée auprès des premières familles relogées dans le cadre du Programme de Renouvellement Urbain (PRU) d’Aulnay-sous-Bois.

Au 16 Septembre 2005, 112 ménages ont déjà été relogés dans le cadre du PRU des quartiers Nord d’Aulnay. Au total, 770 familles seront relogées d’ici à 2009, enfin si les logements prévus sont construits.

Le Groupement d’Intérêt Public (GIP-PRU) d’Aulnay a réalisé une enquête indépendante auprès des premières familles relogées. Il s’agissait d’évaluer leur satisfaction et de s’efforcer d’améliorer encore le dispositif mis en place. L’enquête s’est déroulée au domicile de ménages qui avaient quittés leur ancien logement entre août 2004 et juillet 2005.

59 des 80 familles concernées ont pu être interrogées. Auparavant, elles habitaient dans les tours du 13 allée Duguay-Trouin, du 5 place des Etangs, et au 7 et 10 allée de la Bourdonnais. Ce premier bilan, à l’été 2005 est bien évidemment positif.

Le parcours résidentiel des ménages aulnaysiens relogés va bien au-delà des objectifs premiers. Les souhaits de chaque famille sont ainsi pris en compte selon les principes de la Charte de relogement signée entre l’Etat, la Ville d’Aulnay et les bailleurs sociaux (signée le 15 juin 2005). Et plus de la moitié des ménages ont accepté leur nouveau logement dès la première proposition (57 %) et 71 % d’entre eux ont demandé à rester dans les quartiers nord, un souhait qui fut respecté. Il n’ont peut-être pas le choix vu le prix des loyers et leur capacité à les payer.

Les deux tiers des familles habitent donc toujours le même quartier, ce qui leurs permet de conserver leurs repères, de fréquenter les mêmes commerces et aux enfants de rester dans la même école. La Charte stipule que "le nombre de pièces du logement proposé sera adapté autant que possible à la composition de la famille". Les appartements d’accueils sont donc généralement plus spacieux et lumineux que les anciens. 73 % des familles relogées ont ainsi obtenu une pièce supplémentaire. 75 % des ménages habitent désormais dans des secteurs "résidentialisés" où chaque escalier dispose d’une entrée privative avec son code d’accès et une courée verdoyante.

Certaines personnes ont l’impression, disent-elles, de "vivre dans un nouveau quartier". Au total, plus de 71 % des familles relogées assurent que leurs conditions de vie ont été améliorées par ce relogement de qualité. Les familles se félicitent de la propreté des parties communes (88 %) et d’une tranquillité retrouvée autour de leur nouvelle habitation (71 %).

L’enquête montre également, qu’après une phase d’appréhension, compréhensible, avant le déménagement, les locataires sont majoritairement satisfaits (92 %) de leur relogement. Les déménagements sont pris en charge par le bailleur et, dans la plupart des cas, les appartements d’accueil sont entièrement rénovés. Les médiatrices de la Cellule de Relogement ont apportée une aide personnalisée aux familles pour les formalités administratives et ont assuré un suivi téléphonique régulier.

Ce premier état des lieux, dès le début du programme de rénovation urbaine, permet d’améliorer ce dispositif d’accompagnement pour que le relogement des familles aulnaysiennes soit exemplaire.

Sur l’enquête, je crois qu’il est intéressant de signaler que toute personne qui a vécu pendant 10 ou 20 ans dans un habitat et un environnement qui s’est dégradé et que l’on a laissé se dégrader serait heureux de se retrouver dans un logement en meilleur état !

Je crois qu’il est nécessaire que cette enquête soit publiée dans Oxygène ainsi que sur le site de la ville afin que chaque Aulnaysien puisse en prendre connaissance en toute transparence. De même, nous pourrions rêver de voir les fameux plans et maquettes de ce programme qui concerne plus de 25 000 Aulnaysiens.

Jérôme Charré

Articles similaires:

Les commentaires sont fermés.