Emploi, Seine-Saint-Denis, Social, Solidarités

Prendre aux uns pour donner aux autres ?

5 août, 2005 à 18:06 | Posté par

Un article du Monde explique que plusieurs élus de Seine-Saint-Denis dénoncent la politique "en trompe-l’oeil" menée par Nicolas Sarkozy dans le département et accusent le ministre de l’intérieur d’offrir à La Courneuve des moyens et des emplois au détriment des villes voisines.

Ainsi, le maire (PCF) de Stains, Michel Beaumalle déclare qu’"il y a aura moins de chômeurs à la cité des 4 000, mais il n’y aura pas moins de chômeurs dans le département". Vincent Capo-Canellas, maire (UDF) du Bourget estime que "Nicolas Sarkozy prend les choses à bras le corps et il raison, mais on ne peut pas opposer les villes les unes aux autres". Néanmoins, il déplore que "l’augmentation des effectifs de police à La Courneuve se fasse au détriment du Bourget et de Dugny".

De plus, Gilles Poux, maire (PCF) de La Courneuve, note que les 150 000 € accordés à sa commune dans le cadre des projets "Ville, vie et vacances" ont été pris sur l’enveloppe globale consacrée à la politique de la ville du ministère de la cohésion sociale et souligne qu’ils vont manquer ailleurs.

Aussi, ces élus reprochent au ministre de réserver des emplois aux Courneuviens au détriment des autres communes du département. Des "emplois saisonniers de Carrefour Stains" ont été "autoritairement bloqués pour abonder exclusivement l’offre de CDD promis par le ministre à La Courneuve", ont-ils écrit dans Libération daté du mercredi 3 août. Une allégation que dément Carrefour. Pour le maire de Stains, il est certain que "les emplois qui iront aux jeunes de La Courneuve n’iront pas à ceux de Stains", mais il dément tout accord préalablement passé entre Carrefour et Stains.

De son côté, Philippe Pion, directeur adjoint de Plaine commune, la communauté d’agglomération à laquelle appartiennent Stains et La Courneuve, indique que certaines des entreprises s’apprêtant à signer avec Plaine commune une charte pour l’emploi avaient "eu des instructions pour travailler uniquement avec La Courneuve". Il n’a pas souhaité précisé lesquelles.

Enfin, PSA, qui doit recruter une centaine de personnes sur son site d’Aulnay-sous-Bois, a fait savoir que "toutes les candidatures en provenance de La Courneuve seraient regardées avec intérêt", mais qu’il ne pouvait être question de n’embaucher que des Courneuviens. "La discrimination selon des critères géographiques est interdite en France", a souligné le constructeur automobile.

Jérôme Charré

Articles similaires:

Une Réponse à “Prendre aux uns pour donner aux autres ?”

Nicolas Sarkozy en vacances au bassin d’Arcachon

Le ministre a entamé son déplacement en se rendant d’abord au poste de secours de la plage du Petit Nice à La Teste de Buch. Au programme, la présentation des dispositifs mis en place pour la période estivale et des moyens mis en oeuvre pour la…

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown