Education, Île-de-France, Point de vue

Valérie Pécresse, vers une régionalisation de l’enseignement

26 septembre, 2023 à 14:42 | Posté par

Photo : laprovence.com

Un article stupéfiant qui montre que certains voudraient mettre fin à une institution, certes, en difficulté, mais issue du principe égalitaire de notre République. À quand un baccalauréat par région, voir par département ? En tant qu'ancien enseignant, tout cela me soulève une question sur l'avenir de notre République !

Comment en finir avec l’Éducation nationale ? En la territorialisant. C’est ce que demande Valérie Pécresse, présidente de la région Ile-de-France, dans un projet de délibération. S’appuyant sur la loi “3DS” de février 2022, la majorité Les Républicains du Conseil régional demande la création d’écoles primaires sous contrat totalement autonomes, la mise sous tutelle régionale des lycées professionnels, la redéfinition par la région des conseils d’administration des lycées, le droit de recruter des professeurs associés de lycée et la prise de contrôle de l’orientation et de la médecine scolaire. Des propositions qui marient les projets d’Emmanuel Macron avec le projet de loi sur l’Ecole déposé par Les Républicains dans une configuration régionale. Un projet qui scellerait la constitution d’une nouvelle majorité , macronistes et Les Républicains, sur le dos de l’école publique. (...)

Valérie Pécresse n’ose pas s’attaquer aux départements et aux collèges. Mais elle attaque frontalement les maires en demandant la création d’écoles primaires autonomes sous contrat. (...) V Pécresse attaque aussi , mais moins frontalement, les lycées techniques et généraux. Elle demande le droit de recruter des “professeurs associés”. (...) La région recruterait “des citoyens émérites” pour faire un métier qui, semble-t-il, ne demande aucune compétence particulière… Les chefs d’établissement seraient chargés de recruter les professeurs associés. (...) V Pécresse revendique l’autonomie pour le recrutement des enseignants, celui-ci étant effectué par les chefs d’établissement, une totale liberté pédagogique y compris pour l’organisation des enseignements et l’accompagnement des élèves.(...)

Cela va plus loin que les écoles primaires privées sous contrat actuelles puisque ces écoles auraient une large autonomie pédagogique, y compris le choix des élèves, celui des enseignants, l’organisation pédagogique, les horaires et les programmes.(...)

L’opposition régionale a dénoncé ce texte. PS et écologistes se disent “très clairement opposés à la régionalisation de l’enseignement primaire et des lycées (qui)… constituerait une rupture grave dans l’égalité de l’enseignement“. Le groupe LFI régional dénonce un projet qui “ouvre la porte d’une République démembrée où l’égalité de l’accès aux droits des citoyen.nes sera à géométrie variable” et “la mise en concurrence effrénée des territoires“. (...)

Avec deux décennies de retard, nous arrivons en France au moment de rupture. Jules Ferry est dénoncé par les “libéraux” comme “wokiste”. Ils s’en prennent maintenant à l’idée même d’une éducation nationale. Pour l’École et les enseignants, c’est l’heure de l’hallali.

Source : cafepedagogique.net

Une Réponse à “Valérie Pécresse, vers une régionalisation de l’enseignement”

Justement, on en parlait hier! Encore une instrumentalisation des organes contrôlés par les LR, afin d’exister politiquement. Comment se décrédibiliser au plan socio-éducatif. Mais qui sont les crétins derrière cette communication déplorable?

Navigue avec Google Chrome 115.0.0.0 Google Chrome 115.0.0.0 sur Android 10 Android 10
Mozilla/5.0 (Linux; Android 10; K) AppleWebKit/537.36 (KHTML, like Gecko) Chrome/115.0.0.0 Mobile Safari/537.36

Répondre:

Nom (SVP évitez les pseudos):
E-mail (non publié) (obligatoire):
Site web:
Commentaire (obligatoire):
XHTML: Vous avez le droit d'utiliser ces tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>