Ile-de-France, Immobilier, Logement, Seine-Saint-Denis

Hausse du prix de l’immobilier et pénurie de logements sociaux en Ile de France

26 décembre, 2020 à 9:34 | Posté par

Deux phénomènes à rapprocher

Le présent billet est rédigé suite à la lecture de deux articles parus dans le Parisien qui montre la difficulté pour les population les plus pauvres de se loger.
Dans notre ville, le taux de logements sociaux serait de 32 pour cent, légèrement inférieur à la moyenne départementale de 37,2 pour cent, la plus haute de l’île de France.

Les prix flambent en Seine Saint Denis:

«Il faut distinguer deux phénomènes en Ile-de-France, rappelle Loeiz Bourdic, le directeur de Price Hubble en France. Il y a une baisse des prix à Paris avec, sur les prix affichés, une année qui a effacé les gains (NDLR : +0,72% sur un an) et même des baisses au dernier trimestre (jusqu’à 1,8% dans le Ve) face à une dynamique très forte en petite et grande couronne.»

Ainsi, sur un an, selon les données de Price Hubble, les prix affichés bondissent de 15% en Seine-Saint-Denis, 11% en Seine-et-Marne ou encore 8% dans les Hauts-de-Seine.(…)

Le report s’accélère-t-il et cela continuera-t-il en 2021? Fort possible! Selon les chiffres de Price Hubble, le prix au m2 dans la capitale baisse sur un an… uniquement pour les grandes surfaces (au-delà de 80 m2), perdant 31,65 euros. «C’est la preuve que les familles, qui ont besoin de ces appartements, s’en vont, qu’il y a moins de demande», explique Henri Pagnon, à la tête de Proprioo. Hors de Paris, les prix au m2 pour ces biens s’envolent : de +134 euros dans le Val-d’Oise à +642 euros en Seine-Saint-Denis…

Extrait d’un article du Parisien

Alerte à la pénurie de logements

Les ménages les plus modestes pourront-ils encore se loger en Ile-de-France dans les années qui viennent? La question se pose tant les projets de construction sont en baisse constante depuis cinq ans.(…)

Comment en est-on arrivé là? La crise sanitaire et le premier confinement, en particulier, ont largement contribué à ralentir les projets. Autre raison : les élections municipales. Traditionnellement, un an avant l’échéance, les maires répugnent à accorder des permis de construire pour des logements sociaux, argument peu vendeur électoralement parlant. Et pour enfoncer le clou, le second tour a été décalé au mois de juin, repoussant d’autant les projets.

Dernier point, et non des moindres : le prix du foncier. Il ne cesse de grimper en région parisienne, surtout sur Paris et la petite couronne.(…)

La Métropole du Grand Paris (MGP) est aussi consciente de l’urgence de la situation. Elle est d’ailleurs en train d’élaborer son plan métropolitain de l’habitat et de l’hébergement (PMHH). « Il s’agit de demander aux maires des 131 communes de la MGP ce qu’ils peuvent construire, décrypte Denis Cahenzli, vice président délégué à la stratégie métropolitaine de l’habitat.[NDRL: Maire-Adjoint dans notre ville chargé de l’urbanisme]Notre objectif est de rééquilibrer la production de logements sociaux sur le territoire. Nous mettrons également en place un observatoire afin de mesurer l’avancement des chantiers. » Reste que ce projet repose entièrement sur la bonne volonté des élus.

De son côté, la Fondation Abbé Pierre pointe la responsabilité de l’Etat. « Les budgets alloués aux logements sociaux ont été drastiquement baissés depuis 2017, s’insurge Christophe Robert, délégué général. 

Extraits d’un autre article du Parisien

Pour ceux que cela intéresse l’Institut d’aménagement et d’urbanisme a fait l’an dernier une étude sur la gentrification et la paupérisation dans notre région.

2 Réponses à “Hausse du prix de l’immobilier et pénurie de logements sociaux en Ile de France”

La France a passé un cap ou le mot sans vergogne est de mise. Les prix libres dans un secteur qui est présenté comme étant « placement financier » sera dans les année qui viennent générateur de misère et de conflits sociaux. Rien ne justifie ces hausses.

Navigue avec Firefox 84.0 Firefox 84.0 sur Ubuntu x64 Ubuntu x64
Mozilla/5.0 (X11; Ubuntu; Linux x86_64; rv:84.0) Gecko/20100101 Firefox/84.0

Il faudrait aussi souligner le dogmatisme de Valérie Pécresse de tout l’exécutif régional en terme d’aide au logement social ou plutôt en terme d’absence d’aide au logement social. Les sociétés de HLM ne se donnent même plus la peine de faire de monter des dossiers de demandes auprès de la région Île-de-France…

Navigue avec Google Chrome 87.0.4280.88 Google Chrome 87.0.4280.88 sur Windows 10 x64 Edition Windows 10 x64 Edition
Mozilla/5.0 (Windows NT 10.0; Win64; x64) AppleWebKit/537.36 (KHTML, like Gecko) Chrome/87.0.4280.88 Safari/537.36