Ile-de-France, Transports

Dégradation du RER B, Valérie Pécresse veut « une mobilisation nationale »

27 octobre, 2020 à 23:12 | Posté par

CDG Express ou RER B, il faut choisir…

Elle se « sent trahie » par l’Etat et SNCF réseau et appelle désormais à une « mobilisation nationale » pour aider le RER B. « Je veux une opération vérité », tempête Valérie Pécresse, présidente d’Ile-de-France Mobilités.

En cause, les mauvais chiffres du RER B de cet été. La ponctualité n’a atteint que 84% sur la branche nord « alors que SNCF Réseau s’était engagé à maintenir un niveau de 89% malgré les travaux », détaille Valérie Pécresse, avant de poursuivre : « Seulement 8 trains au lieu 12 ont circulé aux heures de pointe, toujours sur la partie nord. »(…)

Car, selon elle, « SNCF réseau se trouve face à deux injonctions différentes. Celle de son client, nous, qui veut que la priorité soit donnée au RER B pour les voyageurs du quotidien. Et celle de l’Etat, qui privilégie l’avancée des travaux du CDG Express et de la ligne Roissy-Picardie ».(…)

Elle prévoit donc de saisir le Premier ministre et le ministre des Transports, d’évoquer les surcoûts de Nexteo avec le préfet de région et va prochainement demander une audition d’ADP et SNCF Réseau devant le Conseil d’administration d’Ile-de-France Mobilités « pour qu’ils viennent démontrer que les usagers du RER B ont encore un intérêt au CDG Express »

Extraits d’un article du Parisien

Répondre:

Nom (SVP évitez les pseudos):
E-mail (non publié) (obligatoire):
Site web:
Commentaire (obligatoire):
XHTML: Vous avez le droit d'utiliser ces tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>