Covid-19, Education

Ouverture des écoles, les parents vont manifester

9 juin, 2020 à 8:46 | Posté par

Une prochaine manifestation devant la mairie

« La ville a rouvert 19 écoles sur 55 – avec un nombre d’enfants limité en raison des mesures sanitaires. C’est insuffisant ! Car de nombreux parents veulent remettre leurs enfants à l’école… mais ils ne peuvent pas », résume Katty Abassini, représentante de parents d’élèves et ex-colistière sur la liste LREM adverse du maire réélu.

Selon elle, la méthode de la ville pour estimer les besoins – une consultation auprès de 7 000 familles – n’est plus en phase avec la réalité. « Il n’y a plus de chômage partiel, beaucoup de parents qui ont repris le chemin du travail ne peuvent plus garder leurs enfants », estime-t-elle. Or, le nombre de places étant limité en raison des mesures sanitaires, dans un nombre d’écoles restreint, nombre de familles se disent « sans solution ».

Par ailleurs, les « écoles de regroupement » sont parfois situées à plus d’une demi-heure de marche du domicile de certaines familles. « Et beaucoup ne souhaitent pas non plus mettre leur enfant dans une école qu’il ne connaît pas, après deux mois et demi de confinement », tonne encore la déléguée. Qui complète : « Il y a aussi des écoles saturées. L’une a reçu 120 demandes, mais pour seulement 60 places possibles, en raison du protocole sanitaire », détaille-t-elle.

Dans un courrier envoyé à l’inspecteur d’académie diffusé sur les réseaux sociaux, Bruno Beschizza rappelle avoir permis, via ses services, une capacité d’accueil de 2 000 élèves cette semaine dans le respect des règles sanitaires. Mais il regrette que « seuls 1 248 enfants » soient retournés en classe.

La faute selon lui, au « refus des équipes éducatives d’accueillir les enfants sur plusieurs groupes scolaires ». (…)

La FCPE 93 reconnaît que la situation est « difficile à suivre. » « Elle évolue au jour le jour, explique le secrétaire général Denis Le Meur. L’accueil des enfants est très fluctuant selon les villes, la demande aussi, avec de grandes différences selon celles où beaucoup de parents travaillent ou non. » Il prône, de son côté, une « montée en puissance là où c’est possible », tout en restant « prudent » concernant la situation sanitaire.

Extraits d’un article du Parisien Libéré

Les commentaires sont fermés.