Social, Sports

« Le béton », dalle de salut aux 3000

19 mai, 2020 à 9:29 | Posté par
Photo: francetvinfo

« Le béton », cet espace qui fait face au Cap accueille des matches tous les soirs depuis le 11 mai tandis que les stades et clubs sportifs restent fermés. Sport.francetvinfo est venu enquêter, extraits:

A l’angle des rues Edgar Degas et Auguste Renoir , dans un quartier d’Aulnay Sous-Bois (93), se trouve une aire de sport urbain, couverte de goudron mal entretenu, comme on en voit dans toutes les villes de France. Deux paniers de basket. Deux poteaux de foot. Seul signe particulier : à l’entrée du terrain, des rubans de chantier rayés de rouge et de blanc gisent par terre, à moitié déchirés. « La police les avait mis quelques semaines après le début du confinement, ils n’ont pas tenu longtemps », témoigne Vikram, un voisin résidant juste en face. C’est qu’il est difficile de contenir le désir de football à Aulnay…

Le déconfinement a signifié, pour la plupart des accros, le retour de la folie footballistique, et ce malgré la règle interdisant les rassemblements de moins de 10 personnes. A 17h, les premiers gamins débarquent. A 19h, c’est l’heure des « anciens », 25-30 ans. Ils sont dix, vingt, puis trente. Certains sont là pour jouer, d’autres pour discuter, rigoler, se moquer, se disputer…

Farouk est grand. Il aime balayer ses cheveux noirs d’un geste souple, de droite à gauche.  Il a 23 ans, est animateur et surveillant au collège du coin… Pour lui, le Béton est un exutoire…

Le « Béton » est une sorte d’étoile autour de laquelle gravitent des dizaines de planètes, de taille et de nature différentes : on a 12 ou 24 ans, on vient de la rue d’à côté ou du groupe de l’autre quartier, on est sportif ou juste geek, on n’a pas forcément les mêmes potes ni les mêmes conversations. Mais « à 18h, on sait qu’il y a le Béton, donc on passe, on regarde s’il y a un match sérieux, et s’il y en a un on s’arrête, raconte un spectateur. C’est l’occasion de revoir des gars qu’on n’a pas vu depuis un bail. 

3 Réponses à “« Le béton », dalle de salut aux 3000”

Ah le foot ce nouvel opium du peuple !
Il n’ont pas d’avenir ? Qu’on leur donne le foot!

Navigue avec Firefox 67.0 Firefox 67.0 sur Android 7.0 Android 7.0
Mozilla/5.0 (Android 7.0; Mobile; rv:67.0) Gecko/67.0 Firefox/67.0

Je ne sais pas pourquoi dans ces quartiers les vieux de 25-30 piges traînent sans but comme des momes de 12 ans, alors que dans les autres quartiers çà fait longtemps qu’ils sont père de familles et qu’ils n’ont pas que ça à faire!

Navigue avec Safari 13.1 Safari 13.1 sur iPhone iOS 13.4.1 iPhone iOS 13.4.1
Mozilla/5.0 (iPhone; CPU iPhone OS 13_4_1 like Mac OS X) AppleWebKit/605.1.15 (KHTML, like Gecko) Version/13.1 Mobile/15E148 Safari/604.1
commenter
Jean-Louis Karkides | 19 mai, 2020 à 17 h 12 min

Vous soulevez une question qui me taraude. J’ai deux enfants de 24 et 27 ans et je ne suis pas certain d’être entièrement heureux si ils devenaient parents. Fracture sociale, réchauffement climatique, Etats de plus en plus aux mains de la finance et des lobbyistes qui détruisent notre terre… Que vivront-ils en 205?

Navigue avec Google Chrome 81.0.4044.138 Google Chrome 81.0.4044.138 sur GNU/Linux x64 GNU/Linux x64
Mozilla/5.0 (X11; Linux x86_64) AppleWebKit/537.36 (KHTML, like Gecko) Chrome/81.0.4044.138 Safari/537.36

Répondre:

Nom (SVP évitez les pseudos):
E-mail (non publié) (obligatoire):
Site web:
Commentaire (obligatoire):
XHTML: Vous avez le droit d'utiliser ces tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>