Covid-19, Santé

EHPAD Camille Saint Saëns, un déconfinement progressif

9 mai, 2020 à 0:07 | Posté par

Loto, jeux de société et promenade dans le jardin: la plupart des activités de l’Ehpad Camille-Saint-Saëns – 93 résidents – à Aulnay-sous-Bois ont repris après la réalisation de tests massifs fin avril. Ils ont permis de dépister cinq résidents positifs au coronavirus dont deux asymptomatiques, tous hospitalisés par précaution.

Ici, « on se sent en sécurité, c’est pas partout comme ça », assure Robert Hignard, depuis cinq ans dans ce lieu « bien tenu »…

Un seul décès lié au covid-19 y a été enregistré, en février, bien avant la fermeture des portes mi-mars…

Pour les résidents, le confinement, synonyme d’interdiction de visites et d’annulation des activités, s’est parfois révélé être une épreuve.

« On n’a plus goût à rien, on se sent carrément coupé du monde », confie Elisabeth Viollat, coquette septuagénaire. Amie de la résidente décédée, elle fut elle-même suspectée et mise à l’isolement strict début mars.

Seule dans sa chambre richement décorée – dessins, photos et collection de boules à neige – cette lectrice assidue sombrait progressivement. « On m’enterre vivante ici, c’est que je me disais dans ma tête », raconte-t-elle. Quand les résultats du test sont revenus négatifs, « ça m’a soulagée, je me suis mise à pleurer »…

Même stabilisée, la situation est toutefois loin d’être revenue à la normale: les repas sont toujours apportés dans les chambres, les animations se font en nombre réduit, en respectant la distanciation sociale…

Quant aux visites, elles se déroulent les après-midi selon un planning, et sans contact physique: sous un parasol, une table installée à l’extérieur du bâtiment attend les familles, qui passent une trentaine de minutes avec leurs proches, assis de l’autre côté de la vitre laissée ouverte.

Extrait d’un article de Ouest-france.fr

Les commentaires sont fermés.