Actualité, Covid-19, Education

Un professeur d’un collège de notre ville parle de sa relation à ses élèves pendant le confinement

29 avril, 2020 à 0:11 | Posté par
Photo: Ouestfrance.fr

Adrien, professeur dans un collège d’Aulnay-sous-Bois, témoigne d’une réalité bien éloignée des rêves d’éducation dématérialisée du ministre ans un article sur le site rapportdeforce.fr

Nous fonctionnons par mails et appels téléphoniques. J’ai téléphoné aux parents de la classe dont je suis professeur principal, mais le bilan est assez mitigé : des parents désemparés et inquiets, des parents absents, des numéros non attribués (un phénomène très fréquent entre changements d’opérateur, ligne coupée), des élèves qui clairement profitent aussi de la situation pour s’imaginer en vacances…

L’équipe pédagogique dans son ensemble est très inquiète des élèves décrocheurs et cherche des moyens de les récupérer, mais nous n’avons pas de solutions…

On nous a demandé d’assurer la continuité pédagogique sans marche à suivre… Le décrochage scolaire est exacerbé par le virtuel, même si l’on mettait les moyens pour que toutes les familles aient un ordinateur, cela ne suffirait pas. Il y a un vrai clivage culturel entre ceux qui utilisent quotidiennement les outils numériques et les autres… La crise actuelle ne fait que révéler la fracture déjà existante dont les facteurs explicatifs sont nombreux : grande précarité, détresse morale et affective, prédominance de la culture smartphone sur celle de la bureautique, capital culturel différent, etc…

Les commentaires sont fermés.