Covid-19, Santé, Sécurité, Seine-Saint-Denis

Confinement, bons et mauvais élèves ?

28 avril, 2020 à 12:32 | Posté par

Les chiffres peuvent-ils être le reflet de la réalité? Nous avons déjà abordé ce sujet, et aujourd’hui, les chiffres de la préfecture de police de Paris, qui englobent les trois départements de la petite couronne et la capitale paraissent dans le Parisien, extraits qui montrent bien que les chiffres ne disent pas tout:

Alors, le 93 aurait-il du mal à respecter le confinement? Le cabinet du préfet de Seine-Saint-Denis le répète pourtant depuis le début et l’a redit ce lundi : « Le confinement est bien respecté en Seine-Saint-Denis. Nous sommes passés de 800 verbalisations par jour à 300 »…

« Les relations entre la police et la population ne sont pas les mêmes ici qu’à Paris et les policiers n’y ont pas les mêmes conditions de travail », tente d’expliquer Me Loïc Le Quellec, avocat au barreau de Bobigny qui voit passer en comparution immédiate les dossiers des multiverbalisés. « Certains totalisent dix réitérations de violation du confinement », indique-t-il…

Mais il cite aussi quelques situations incongrues : comme à Saint-Ouen où un mineur en fugue a été placé deux fois en garde à vue. Il dormait dehors et ne détenait pas d’attestation dérogatoire. Ou ces SDF mis à l’amende. Dans les radars de la police se retrouvent aussi beaucoup de guetteurs des points de deal. « Je l’ai remarqué dans une grosse proportion de dossiers : on ne possède pas assez d’éléments pour établir le trafic, alors on leur inflige une violation du confinement. »..

Il existe une double peine : des contraintes sociales — nécessité de prendre les transports pour aller travailler, surpopulation dans certains logements — une plus grande sévérité de la police », renchérit Eric Cocquerel, député LFI de Seine-Saint-Denis…

Un son de cloche radicalement différent, on s’en doute, de celui de Grégory Goupil, secrétaire régional du syndicat de police Alliance, qui préfère parler du « professionnalisme » de ses collègues. « Depuis le départ, il y a un non-respect du confinement dans certains quartiers. On ne relève même plus les outrages qui satureraient le parquet », assure-t-il.

Une Réponse à “Confinement, bons et mauvais élèves ?”

Du 17/03 au 01/04, on a décompté 350.000 amendes pour non-respect du confinement, un peu plus d’1 semaine + tard, cela est passé à 530.000 ! (20 jours de répr… pardon de… oui répression, surtout pour ceux qui n’ont pas de cravate, et le haut de forme de travers)

Le 16/04 on en était à + fr 760.000 !!! (en 1 mois)

Calcul savant on devrait être à + d’1 million en fin de ce mois

Question à minimum 135 €… Où va tout cet argent ? Pas pour acheter des masques et des tests… Alors LREM ?

J’ai constaté que le bon Marco s’est construit une piscine dans son jardin… Mais bon ça n’a surement rien à voir 😂😂

Navigue avec Google Chrome 81.0.4044.122 Google Chrome 81.0.4044.122 sur Windows 7 x64 Edition Windows 7 x64 Edition
Mozilla/5.0 (Windows NT 6.1; WOW64) AppleWebKit/537.36 (KHTML, like Gecko) Chrome/81.0.4044.122 Safari/537.36