Environnement, Urbanisme

De « Europacity » à « CARMA »…

14 février, 2020 à 9:33 | Posté par

CARMA, Il s’agit de l’acronyme de « coopération pour une ambition agricole, rurale et métropolitaine d’avenir ». Un projet monté par un collectif de 70 très sérieux ingénieurs, urbanistes, agronomes, lancé avant l’abandon d’Europacity et qui compte profiter de la valeur nourricière des 700 hectares de terres fertiles situées dans ce triangle de Gonesse du Val-d’Oise.

Il y a un mois, une réunion à Villers-le-Bel a réuni une centaine de personnes dont des pépiniéristes locaux, des associations de quartiers défavorisés qui travaillent sur le bien-manger dans les écoles. Après les municipales, Carma fera son assemblée générale le 22 mars, et d’autres rencontres dans le Val-d’Oise pour pousser ceux qui le souhaitent à s’emparer de ce projet.

Si le gouvernement a annulé les 80 hectares d’Europacity, il n’a pas annulé l’artificialisation des 200 hectares de terres agricoles pour la zone d’activité commerciale où des entrepots logistiques trouveraient toute leur place. Ce n’est donc pas gagné pour Carma mais le non à Europacity est en train de se transformer en un oui aux terres de Gonesse.

Source: francetvinfo.fr

Tout sur le projet CARMA en cliquant ici.

Répondre:

Nom (SVP évitez les pseudos):
E-mail (non publié) (obligatoire):
Site web:
Commentaire (obligatoire):
XHTML: Vous avez le droit d'utiliser ces tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>