Seine-Saint-Denis, Social

Les RDV en préfecture pour les étrangers s’achètent au marché noir!

28 avril, 2019 à 8:11 | Posté par

Face à la difficulté d’obtenir des rendez-vous sur le site Internet de la préfecture, des étrangers se tournent vers le marché noir ou la justice. Le préfet dénonce un piratage mais la situation perdure…

Toutes les prises de rendez-vous proposées sur ce site Internet sont gratuites… Tous les essais que nous avons tentés de jour comme de nuit ont échoué, à l’instar de ces jeunes étudiants africains de 18 et 19 ans, rencontrés à Bobigny ce mois d’avril…

« Cette convocation, j’ai essayé de l’avoir pendant trois mois mais ça n’a jamais fonctionné, alors j’ai payé 120 € à un homme qui a réussi à prendre rendez-vous pour moi », explique ce jeune majeur, candidat à une admission exceptionnelle au séjour…

 D’après le réseau éducation sans frontière (RESF), cela fait huit mois que la prise de rendez-vous par Internet est devenue quasiment impossible…

Le préfet assure qu’une plainte a été déposée « il y a trois mois » et qu’une enquête administrative est en cours, en même temps qu’une parade informatique recherchée. Au parquet de Bobigny, on n’a pas trace de plainte…

D’autres font un détour par Montreuil, au tribunal administratif, pour dénoncer la rupture de service public…

Jean-Michel Delarbre, secrétaire fédéral de la Ligue des Droits de l’Homme n’est pas seul à penser que « la procédure dématérialisée est une façon de cacher ou de compenser le manque de moyens humains, et de limiter l’accès des étrangers au dépôt de dossiers dans un département des plus fragiles. »

Article à lire dans son entier sur leparisien.fr

Les commentaires sont fermés.