Actualité, Patrimoine, Urbanisme

« Après l’incendie », réflexion sur notre patrimoine

16 avril, 2019 à 14:38 | Posté par
Image MonAulnay.com prise ce matin

Vous trouverez ci dessous un texte écrit à titre personnel de René-Augustin Bougourd, président d’Aulnay Environnement. Avant ceci, il m’excusera d’emprunter ces quelques lignes pour dédier cet article à mon ami, qui se reconnaîtra, et qui, ce matin à 11h28, a perdu un pilier patrimonial de sa vie et que seuls les mots de W. H. Auden peuvent faire toucher les abysses de la perte : « Que les étoiles se retirent ; qu’on les balaye ; Démontez la lune et le soleil, Videz l’océan et arrachez la forêt ; Car rien de bon ne peut advenir désormais…« .

Hier soir, durant des heures, nous étions des millions rivés à nos postes de télévision. Nous étions des millions à sentir les larmes nous monter aux yeux lorsque nous avons vu se tordre et tomber la flèche.
Chrétien ou pas, français ou pas, peu importe. Nous avons à ce moment senti combien de simples pierres pouvaient nous être chères au point de faire partie de nous, et d’être comme un membre de la famille. Notre-Dame, c’est notre grand-mère à tous, sévère et coquette à la fois, sublimement élégante, universellement accueillante.

Je crois que toute grande épreuve peut nous grandir, pour peu qu’on soit capable d’empathie. Telle épreuve physique nous permettra de comprendre ce que ressentent par exemple ceux que frappe un handicap. J’aimerais que tous soient capables d’un tel retour sur soi.
Une journaliste hier soir a prononcé des mots extrêmement blessants pour tous les banlieusards, en disant à un jeune qui avait sauté dans le RER pour être sur place : « vous qui n’êtes pas tout à fait parisien ». Nous l’avons bien compris, nous qui vivons au-delà du périphérique, pour ceux qui vivent tout près, Notre-Dame, c’est naturellement un peu moins notre patrimoine.

Alors nous avons des Notre-Dame qui n’appartiennent qu’à nous. Les lieux n’ont pas besoin d’être imprégnés de religion pour faire partie de notre vie, ni d’être extraordinairement beaux ou anciens. C’et le nom d’une place, c’est une maison en brique ou en meulière, c’est un grand arbre, c’est un parc. Tout cela n’est pas bien vieux, mais c’est ce que nous avons comme patrimoine bien à nous. Et à chaque fois, il y a eu une intention qui devrait perdurer, un désir de pérenniser le souvenir d’une époque, d’un homme, ou de rendre plus agréable la vie des gens.
À chaque fois qu’on porte atteinte à ce patrimoine, c’est une flèche qui nous perce le cœur. Il est bon d‘avoir un peu de culture locale pour comprendre cela, mais sans doute que le cœur devrait suffire, lorsque l’on sait écouter les gens. Nous comprenons qu’une ville doive changer, et que comme les pompiers hier soir, il faille bien faire la part du feu. Nous comprenons que le temps soit à sa manière incendiaire, mais pas que les pyromanes n’en fassent qu’à leur tête.

Messieurs les élus, si vous avez comme nous été bouleversés hier soir, essayez de comprendre ce que nous ressentons lorsque vos projets s’attaquent à notre patrimoine.

René-Augustin Bougourd, Aulnaysien depuis seulement 25 ans

Articles similaires:

3 Réponses à “« Après l’incendie », réflexion sur notre patrimoine”

commenter
Claire Engelvin | 16 avril, 2019 à 18 h 58 min

Merci pour ce très bel article.
Non seulement nous sommes tout autant attachés à notre patrimoine qu’à Notre-Dame de Paris mais nous pouvons nous enorgueillir également (bien que l’esprit revanchard ou orgueilleux ne soit pas la bonne attitude) d’avoir un joyau gothique en Seine st Denis, notre Basilique, dont les journalistes devraient faire la promo et nos élus aussi.

Navigue avec WebView 4.0 WebView 4.0 sur Android 6.0.1 Android 6.0.1
Mozilla/5.0 (Linux; Android 6.0.1; SM-N910F Build/MMB29M; wv) AppleWebKit/537.36 (KHTML, like Gecko) Version/4.0 Chrome/61.0.3163.81 Mobile Safari/537.36 [FB_IAB/FB4A;FBAV/215.0.0.45.98;]

Merci Hervé de ce petit clin d’œil. Toi comme moi savons que le plus important est le lien entre nos proches et nous. Comme disait un certain révolutionnaire en marche, d’abord la famille et les amis, le militantisme vient après.

Navigue avec Google Chrome 73.0.3683.103 Google Chrome 73.0.3683.103 sur GNU/Linux x64 GNU/Linux x64
Mozilla/5.0 (X11; Linux x86_64) AppleWebKit/537.36 (KHTML, like Gecko) Chrome/73.0.3683.103 Safari/537.36

Très émouvant et tellement bien dit

Navigue avec Google Chrome 38.0.2125.102 Google Chrome 38.0.2125.102 sur Samsung Samsung
Mozilla/5.0 (Linux; Android 5.0.2; SAMSUNG SM-T530 Build/LRX22G) AppleWebKit/537.36 (KHTML, like Gecko) SamsungBrowser/3.3 Chrome/38.0.2125.102 Safari/537.36