Politique, Urbanisme

Val Francilia, Benjamin Giami et Mohamed Ayyadi saisissent le préfet

4 mars, 2019 à 12:52 | Posté par

Dans son édition de mars 2019, la mensuel « Oxygène » de la municipalité d’Aulnay fait état d’une réunion publique autour du projet Val Francilia qui verra le jour sur l’ancien site PSA. 
Intitulé « Val Francilia : la concertation commence », l’article évoque une réunion publique qui se tiendra jeudi 28 mars à 18h, avec un « nombre de places limité ».
A l’heure de la mise en place d’une concertation nationale inédite, voulue par le gouvernement, force est de constater que la situation locale d’Aulnay-sous-Bois est aux antipodes de ce qui se fait à l’échelle de l’hexagone.
Après de nombreuses critiques des riverains sur le devenir de la place Abrioux, sur le coût de la future piscine, ou encore sur le futur du parc ballanger, le Maire Bruno Beschizza persiste et signe : non seulement il n’a jamais abordé le futur de ce site en conseil municipal, mais il organise une réunion en catimini, avec un nombre de places limité, à l’autre bout de la ville.
Aucune information n’est communiquée sur les modalités d’inscriptions ou sur la façon dont la municipalité va sélectionner les habitants.
Alors qu’un projet sans précédent de développement industriel, de mise en place de services publics divers et de création de logements doit voir le jour dans les prochaines années, une « concertation » est organisée parmi des personnes triées sur le volet.
Est-ce ainsi que l’on construit le futur de notre ville, de notre département, et de notre région ? Comment peut-on annoncer une telle réunion alors que le sujet n’a même pas été abordé en conseil municipal ?

Il est désormais urgent de tous nous rassembler autour d’un projet commun qui respectera les avis de chacun – riverains, élus, associations, acteurs publics et économiques. Bruno Beschizza ne peut décider seul et invoquer une prétendue concertation de la sorte.
C’est la raison pour laquelle le groupe «  Rassemblement Pour Aulnay » a décidé de saisir le préfet de Seine-Saint-Denis pour l’alerter sur ce manque de concertation criant. Ce projet de Val Francilia ne doit pas se réaliser dans le dos des habitants et des forces vives de la ville.
Benjamin GIAMI
Conseiller municipal
Président du groupe « Rassemblement Pour Aulnay »

Mohamed AYYADI
Conseiller départemental
Conseiller municipal

Articles similaires:

2 Réponses à “Val Francilia, Benjamin Giami et Mohamed Ayyadi saisissent le préfet”

Là encore monaulnay vous relayez un communiqué erroné. Sur oxygène il est indiqué sauf erreur de ma part que cette réunion est libre.

Aucune mention de « nombre de places limitées » !

Mr Giami est frustré de ne pas avoir eu ce qu’il voulait. Et vous faites écho de mensonge
Je ne vous félicite pas

Navigue avec Google Chrome 73.0.3683.75 Google Chrome 73.0.3683.75 sur Android 9 Android 9
Mozilla/5.0 (Linux; Android 9; SM-G960F) AppleWebKit/537.36 (KHTML, like Gecko) Chrome/73.0.3683.75 Mobile Safari/537.36
commenter
Jean-Louis Karkides | 24 mars, 2019 à 12 h 47 min

@Lesage, dans une récente procédure, des blogs ont été poursuivis pour avoir relayé des propos supposés diffamants. La Procureure de la République a demandé la relaxe. Nous verrons quel sera le jugement.Voulez vous ester en justice?
Oui, Monsieur Giami s’est trompé, les places limitées sont pour les ateliers.
Entre les soi-disants fakes relatés par un adjoint, les propos menaçants, injurieux et les procès, nous avons une photographie bien triste du débat démocratique et mon petit doigt me dit que cela va empirer jusqu’aux prochaines élections municipale

Navigue avec Google Chrome 72.0.3626.121 Google Chrome 72.0.3626.121 sur GNU/Linux x64 GNU/Linux x64
Mozilla/5.0 (X11; Linux x86_64) AppleWebKit/537.36 (KHTML, like Gecko) Chrome/72.0.3626.121 Safari/537.36

Répondre:

Nom (SVP évitez les pseudos):
E-mail (non publié) (obligatoire):
Site web:
Commentaire (obligatoire):
XHTML: Vous avez le droit d'utiliser ces tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>