Circulation, Environnement

Diesel interdit en Ile de France en 2030, vous y croyez?

9 juin, 2018 à 19:21 | Posté par

C’est l’annonce fracassante de notre Présidente de région Valérie Pecresse.

 » Jean-Philippe Dugoin-Clément, vice-président de la région en charge de l’Ecologie, a annoncé l’objectif de « sortie du diesel en 2025 pour Paris et la zone dense, c’est-à-dire dans un périmètre situé à l’intérieur de l’A86, et en 2030 pour l’ensemble de la région Ile-de-France ». A plus long terme, l’objectif est la fin des moteurs thermiques en 2030 à Paris et en zone dense, et en 2030-2040 en Ile-de-France. »

Ces propos ressemblent plus à un effet d’annonce pour montrer que aussi à la Région on sait être écolo vu les exigences qui suivent:

Un objectif conditionné, selon l’élu, à la mise en place de « mesures d’accompagnements fortes de l’Etat », comme des primes à la casse, des aides à la conversion. « Il est impossible d’imposer ces décisions sauf à prendre en otage les automobilistes, surtout les plus modestes. »

« Il y aura aussi possibilité d’envisager des dérogations pour les véhicules d’urgence si les évolutions technologiques n’ont pas permis de convertir tout le parc automobile », a précisé l’élu.

Aujourd’hui, la sortie du diesel reste un objectif, à l’échelle du Grand Paris, mais pour lequel la région n’a pas le pouvoir d’interdire les véhicules, ni de financer des dispositifs d’aides.

Pour Pierre Chasseray, délégué général de 40 millions d’automobilistes, cette décision est « inapplicable ».

Les politiques qui prônent la dédiéselisation, Pierre Chasseray, délégué général de « 40 millions d’automobilistes », en a « marre ». Surtout quand il s’agit de la présidente de la région Ile-de-France, Valérie Pécresse (LR) qui, par son opposition à Anne Hidalgo sur la piétonnisation des voies sur berge, s’était plutôt placée dans le camp des automobilistes.

Oui, les véhicules diesel sont un poison en zone urbaine mais que ceux qui n’ont pas les moyens de changer de véhicules ne s’inquiètent pas de cet effet de manche et essayent comme tout ceux qui « font leur part » de l’utiliser le moins possible.

Extrait en italique de différents articles du Parisien

Articles similaires:

Les commentaires sont fermés.