Education, Faits divers

Après le collège Néruda, V.Hugo subit les mêmes stupidités

11 mai, 2018 à 23:17 | Posté par

Vingt-cinq enseignants ont exercé leur droit de retrait ce lundi 7 mai après-midi car ils estiment que la sécurité des élèves et des personnels n’est pas assurée dans l’établissement.
En effet, ce matin (le 7 mai) cinq départs de feu ont été recensés : trois feux distincts dans les poubelles de la cour de récréation, et deux feux en intérieur, l’un dans une cage d’escalier, l’autre dans le foyer des élèves.

Il semble que les départs de feu dans les collèges succèdent aux ouvertures des bornes à incendies comme occupation de certains. Pablo Néruda aux mille-mille, au Gros Saule, Victor Hugo aux 3000, le travail des associations dans ces quartiers arrivera t’il à combler le fossé qui s’est creusé entre les instances et une certaine population délaissée?

Le syndicat sud éducation envoie ce communiqué:

thumbnail of communique_victor_hogo_aulnay

Articles similaires:

Les commentaires sont fermés.