Santé, Social

Les médecins de Ballanger, proche du burn out

22 avril, 2018 à 17:25 | Posté par

Patients dans les couloirs de l’hôpital robert ballanger à Aulnay le 17.04 2018-Photo: Le Parisien

Voici quelques extraits d’un article du Parisien:

Plusieurs médecins et chefs de service de l’hôpital Robert-Ballanger, à Aulnay-sous-Bois, tirent la sonnette d’alarme. Ils dénoncent des flux de patients « impossibles à gérer », entraînant « des délais de consultation trop longs », et « une déconnexion des réalités du 93 » de leurs tutelles, l’Agence régionale de santé (ARS) et le ministère de la Santé…Entre une démographie médicale en baisse et une population qui croît, couplées aux nécessités d’accompagnement spécifique des populations vulnérables, le délai de rendez-vous à Ballanger est de plus en plus long. Une attente qui coûte cher : « Une appendicite se transforme en péritonite, une dépression en tentative de suicide… sans compter les agressions de personnel par des patients excédés ». ..« Dans le 93, il y a de moins en moins de médecins de ville. Ceux qui partent à la retraite ne sont pas remplacés et les jeunes ne veulent pas venir. Donc, les gens n’ont pas d’autre choix que les urgences ! »…

Le constat alarmant des praticiens rejoint celui du classement des urgences de France que nous avions transmis il y a peu.

Il y a plus de 20 années, Chirac parlait de la fracture sociale, les régimes passent et peu de changement depuis.

 

 

Articles similaires:

Répondre:

Nom (SVP évitez les pseudos):
E-mail (non publié) (obligatoire):
Site web:
Commentaire (obligatoire):
XHTML: Vous avez le droit d'utiliser ces tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>