Livres

Folies d’encre: Comment la France a tué ses villes, rencontre avec Olivier RAZEMON le 16 septembre

12 septembre, 2017 à 7:58 | Posté par

Un sujet d’actualité quand on sait les menaces qui traînent sur les terres agricoles du triangle de Gonesse.

Des vitrines vides et sombres, des façades aveugles, des stores métalliques baissés. Calais, Agen, Le Havre, Landerneau, Avignon, Lunéville… la crise urbaine ronge les préfectures et sous-préfectures, les détruit de l’intérieur.Les boutiques abandonnées ne constituent que le symptôme le plus flagrant d’un phénomène plus large : la population stagne, les logements sont vacants, le niveau de vie baisse. Alors que se passe-t-il ?

L’offensive délibérée de la grande distribution, en périphérie, tue les commerces du centre-ville et des quartiers anciens, et sacrifie les emplois de proximité.

Comment la France peut-elle sauver ses villes ? Il n’existe nulle solution miraculeuse, mais une série de petits pas, de décisions empreintes de sobriété.

SAMEDI 16 SEPTEMBRE à 16h30

rencontre avec Olivier RAZEMON autour de son livre aux éditions Rue de l’échiquier, Comment la France a tué ses villes

Folies d’encre, 41 bd de Strasbourg

Articles similaires:

Une Réponse à “Folies d’encre: Comment la France a tué ses villes, rencontre avec Olivier RAZEMON le 16 septembre”

Thème très intéressant. J’ai visité trois villes cet été donc les centres-villes sont désertés, c’est vraiment triste et inquiétant et ces centres deviennent parfois dangereux.

Espérons que le projet Europacity ne voit pas le jour !
Espérons que la politique municipale prête une attention à la vie du centre d’Aulnay !

Navigue avec Google Chrome 60.0.3112.107 Google Chrome 60.0.3112.107 sur Android 7.0 Android 7.0
Mozilla/5.0 (Linux; Android 7.0; XT1580 Build/NPK25.200-12) AppleWebKit/537.36 (KHTML, like Gecko) Chrome/60.0.3112.107 Mobile Safari/537.36