Education, Lectures

Une enseignante du lycée Voillaume publie son deuxième écrit

12 mars, 2017 à 23:45 | Posté par

Mathilde Levesque, professeure au lycée Voillaume s’inspire une nouvelle fois de « la langue stylée » de ses élèves pour leur faire cours, elle le raconte dans son deuxième livre.

En ce mardi de mars, le cours de français des 1eres STMG commence par la lecture des écrits de deux élèves, inspirés de l’affaire Théo. « Pourquoi se nommer gardiens de la paix quand ce sont eux qui brisent tout respect ? », a ainsi écrit Habib, dans un court texte puissant et poétique. « A quelle figure de style correspond cette phrase ? » interroge la prof, l’œil pétillant. Les réponses fusent dans le désordre : « Oxymore ! » ; « anaphore ! »… C’est du fond de la classe qu’Omaya lance la bonne réponse : « Une antithèse ! »

Toutes ces figures de style sont analysées, décortiquées par l’enseignante et ses élèves.

Cette professeure en parle ainsi « A l’heure où le pouvoir des mots n’est plus à démontrer, il est certes utile dans la vie quotidienne de pouvoir nommer la figure que l’on choisit d’employer, mais il est aussi primordial de savoir l’identifier chez votre interlocuteur, afin de lui casser la baraque en deux temps, trois mouvements, les vicieuses hyperbates de votre patron n’auront ainsi plus de secrets pour vous…..C’est désormais à moi d’avoir besoin de mes élèves pour comprendre une langue dont les perpétuelles évolutions m’échappent parfois »

Merci à Mathilde Levesque de faire partager avec tant d’humanisme et de professionnalisme sa discipline auprès de nos enfants.

Articles similaires:

Répondre:

Nom (SVP évitez les pseudos):
E-mail (non publié) (obligatoire):
Site web:
Commentaire (obligatoire):
XHTML: Vous avez le droit d'utiliser ces tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>