Livres

Hanane Charrihi, une aulnaysienne, raconte l’attentat de Nice: un cri d’amour

18 janvier, 2017 à 23:36 | Posté par

Fatima Charrihi est la première victime du camion de l’attentat de Nice. (DR)

«Je me sens Française et musulmane. Beaucoup m’acceptent comme je suis. Je n’ai pas besoin d’avoir une couleur particulière pour prouver mon attachement à la France.» Hanane Charrihi parle d’une voix douce et ne quitte jamais un sourire de tous les instants qui est comme un passeport pour l’empathie et la tolérance. Hanane Charrihi a 27 ans, elle est mariée, a deux enfants, vit à Aulnay-sous-Bois et travaille comme préparatrice en pharmacie. Elle a écrit un émouvant livre témoignage de fille de victime du terrorisme.

Quand Hanane Charrihi a débarqué par avion à Nice, avec ses grands yeux noirs, effondrée, pour se recueillir sur le corps de sa mère Fatima, 62 ans, décédée, la veille, le 14 juillet, sous les roues de Mohamed Lahouaiej Bouhlel, elle redoutait un déferlement « d’amalgames ». S’il y a un endroit où il lui était arrivé d’entendre des mots durs sur sa religion, son voile, celui de ses sœurs, elle le regrette en le disant : mais c’est bien à Nice. Jamais à Paris ou Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) où elle réside et travaille, comme préparatrice en pharmacie. « Corbeaux ! », « retourne dans ton bled ! » Elle assure qu’elle avait appris en rire. Mais là, après un attentat, qu’allait-on lui dire ?
Toutefois, Hanane Charrihi a l’intelligence de consacrer de très belles pages sur la compassion et la tristesse partagées avec tous les Français, sans distinction. Comme cette hôtesse de l’air dans le vol Paris-Nice qui l’emmène vers son deuil et qui la prend dans ses bras dans un moment de réconfort mutuel et sans calcul. Ou encore de dire la force de l’éducation et de l’intelligence quand elle parle des valeurs transmises par cette mère admirée et respectée.

«Ma mère patrie», Hanane Charrihi et Elena Brunet, Editions de La Martinière

Articles similaires:

3 Réponses à “Hanane Charrihi, une aulnaysienne, raconte l’attentat de Nice: un cri d’amour”

[NDLR: Propos modérés, MonAulnay n’est pas un défouloir (voir la charte de bonne conduite). Merci de respecter le deuil de cette personne.]

Navigue avec Firefox 50.0 Firefox 50.0 sur Windows 10 x64 Edition Windows 10 x64 Edition
Mozilla/5.0 (Windows NT 10.0; WOW64; rv:50.0) Gecko/20100101 Firefox/50.0

Je voudrai lire ce livre, j étais à Nice au moment de ce terrible événement le lendemain je suis retournée sur la promenade j ai vu toutes les nationalités et beaucoup de personnes voilées ce qui était tres normal je suis retournée en novembre toujours beaucoup d hommage Madame j aimerai vous lire et vous rencontrer vous savez personne n est parfait mais a Aulnay comme dans une autre villé il y a des gens bêtes je vous adresse mes sincères condoléances je comprends votre désarroi j ai vécu un drame tres important avec des personnes de votre communauté et la je me suis rendue compte que devant un tel drame nous devons etre tous ensemblé. Bon courage Madame’

Navigue avec Safari 8.0 Safari 8.0 sur iPad iOS 8.4 iPad iOS 8.4
Mozilla/5.0 (iPad; CPU OS 8_4 like Mac OS X) AppleWebKit/600.1.4 (KHTML, like Gecko) Version/8.0 Mobile/12H143 Safari/600.1.4
commenter
Jean-Louis Karkides | 31 janvier, 2017 à 0 h 33 min

L’association « Vivre Mieux Ensemble » devrait recevoir Hanane Charrihi en avril, MonAulnay vous tiendra au courant. Sinon, son livre est disponible dans les librairies.

Navigue avec Firefox 50.0 Firefox 50.0 sur Ubuntu x64 Ubuntu x64
Mozilla/5.0 (X11; Ubuntu; Linux x86_64; rv:50.0) Gecko/20100101 Firefox/50.0