Associations, Budget, Médias, Politique, Religion

Affaire du « réveillon des salafistes »: Le maire choisi un journal d’extrême droite pour livrer sa vérité

28 février, 2016 à 12:42 | Posté par

Beschizza_Valeurs_ActuelleBruno Beschizza a choisi Valeurs actuelles pour livrer sa vérité sur la « Salle prêtée à des Salafistes par la mairie d’Aulnay-sous-Bois » que nous avions évoqué ici.

A ceux qui nieraient le caractère d’extrême droite du journal, il est simple de regarder le parcours de ses dirigeants :

  • Son président François d’Orcival a milité 7 ans dans les groupuscules d’extrème droite.
  • Son rédacteur en chef France-société Arnaud Folch a été journaliste à Minute.
  • Son secrétaire général de la rédaction Cyril de Beketch, fils du fondateur de Radio Courtoisie, est lui aussi passé par Minute.

Par ailleurs Valeurs Actuelles a été condamné à deux reprises (1 et 2) pour des unes xénophobes de son journal (cependant le parcours de son directeur de la publication Yves de Kerdrel montre qu’il est plutôt xénophobe opportuniste que sincère facho).

Le faux argument du prêt de la salle qui oublie le financement délibéré

Le maire a raison quand il dit qu’il est difficile de refuser un prêt de salle. Néanmoins M. Beschizza « oublie » de préciser que la mairie finance massivement l’association en question depuis des années [1]. C’est donc un choix délibéré de financement que le maire n’assume pas. Il faut aussi probablement relativiser la main mise des extrémistes sur l’EMJF dont les membres n’ont pas forcément tous une vision rétrograde et de rupture avec la société. Néanmoins son président a une responsabilité indiscutable depuis des années dans le choix du programme conférences de l’association. Les sulfureux invités depuis des années ne peuvent être ignorés par M. Beschizza lorsqu’il examine les demandes de financements.

Une volonté de jonction des extrêmes droites identitaires ?

M. Beschizza et Mme Maroun à la Manif pour tous (Photo Aulnay Libre)

M. Beschizza et Mme Maroun à la Manif pour tous (Photo Aulnay Libre)

Cette affaire donne un indice supplémentaires à ceux qui disent que M. Beschizza tente un lien entre l’extrème droite xénophobe française et les quelques militants d’extrême droite islamique locale. On avait vu ainsi les associations islamistes radicales défiler à coté du GUD lors de la Manif pour tous. Le candidat à la mairie avait aussi distribué en 2014 des tracts dénonçant l’imaginaire théorie du genre ciblant tout autant les deux sortes de militants d’extrême droite.

Notre ligne consistant à refuser la banalisation des idées racistes nous fait hésiter à faire un lien vers l’article de Valeurs Actuelles. Néanmoins, il paraît indispensable de bien comprendre de quoi il s’agit. Voici donc le lien.

[1] prêt à l’année des 1226 m² de l’école Bougainville gracieusement et entièrement mise à disposition par la municipalité depuis décembre 2010, eau, gaz, chauffage et électricité offerts (voir convention ici).

Articles similaires:

Une Réponse à “Affaire du « réveillon des salafistes »: Le maire choisi un journal d’extrême droite pour livrer sa vérité”

Parce qu’ils sèment le vent ils recueilleront le tourbillon; et il n'[y aura] point de blé debout; le grain ne fera point de farine, et s’il en fait, les étrangers la dévoreront.

Navigue avec Google Chrome 48.0.2564.116 Google Chrome 48.0.2564.116 sur Windows 10 x64 Edition Windows 10 x64 Edition
Mozilla/5.0 (Windows NT 10.0; WOW64) AppleWebKit/537.36 (KHTML, like Gecko) Chrome/48.0.2564.116 Safari/537.36