Associations, Budget, Médias, Politique, Religion

Affaire du « réveillon des salafistes »: Le maire choisi un journal d’extrême droite pour livrer sa vérité

28 février, 2016 à 12:42 | Posté par

Beschizza_Valeurs_ActuelleBru­no Bes­chiz­za a choi­si Valeurs actuelles pour livrer sa véri­té sur la « Salle prê­tée à des Sala­fistes par la mai­rie d’Aulnay-sous-Bois  » que nous avions évo­qué ici.

A ceux qui nie­raient le carac­tère d’extrême droite du jour­nal, il est simple de regar­der le par­cours de ses diri­geants :

  • Son pré­sident Fran­çois d’Orcival a mili­té 7 ans dans les grou­pus­cules d’extrème droite.
  • Son rédac­teur en chef France-socié­té Arnaud Folch a été jour­na­liste à Minute.
  • Son secré­taire géné­ral de la rédac­tion Cyril de Beketch, fils du fon­da­teur de Radio Cour­toi­sie, est lui aus­si pas­sé par Minute.

Par ailleurs Valeurs Actuelles a été condam­né à deux reprises (1 et 2) pour des unes xéno­phobes de son jour­nal (cepen­dant le par­cours de son direc­teur de la publi­ca­tion Yves de Ker­drel montre qu’il est plu­tôt xéno­phobe oppor­tu­niste que sin­cère facho).

Le faux argu­ment du prêt de la salle qui oublie le finan­ce­ment déli­bé­ré

Le maire a rai­son quand il dit qu’il est dif­fi­cile de refu­ser un prêt de salle. Néan­moins M. Bes­chiz­za « oublie » de pré­ci­ser que la mai­rie finance mas­si­ve­ment l’association en ques­tion depuis des années [1]. C’est donc un choix déli­bé­ré de finan­ce­ment que le maire n’assume pas. Il faut aus­si pro­ba­ble­ment rela­ti­vi­ser la main mise des extré­mistes sur l’EMJF dont les membres n’ont pas for­cé­ment tous une vision rétro­grade et de rup­ture avec la socié­té. Néan­moins son pré­sident a une res­pon­sa­bi­li­té indis­cu­table depuis des années dans le choix du pro­gramme confé­rences de l’association. Les sul­fu­reux invi­tés depuis des années ne peuvent être igno­rés par M. Bes­chiz­za lorsqu’il exa­mine les demandes de finan­ce­ments.

Une volon­té de jonc­tion des extrêmes droites iden­ti­taires ?

M. Beschizza et Mme Maroun à la Manif pour tous (Photo Aulnay Libre)

M. Bes­chiz­za et Mme Maroun à la Manif pour tous (Pho­to Aul­nay Libre)

Cette affaire donne un indice sup­plé­men­taires à ceux qui disent que M. Bes­chiz­za tente un lien entre l’extrème droite xéno­phobe fran­çaise et les quelques mili­tants d’extrême droite isla­mique locale. On avait vu ain­si les asso­cia­tions isla­mistes radi­cales défi­ler à coté du GUD lors de la Manif pour tous. Le can­di­dat à la mai­rie avait aus­si dis­tri­bué en 2014 des tracts dénon­çant l’imaginaire théo­rie du genre ciblant tout autant les deux sortes de mili­tants d’extrême droite.

Notre ligne consis­tant à refu­ser la bana­li­sa­tion des idées racistes nous fait hési­ter à faire un lien vers l’article de Valeurs Actuelles. Néan­moins, il paraît indis­pen­sable de bien com­prendre de quoi il s’agit. Voi­ci donc le lien.

[1] prêt à l’année des 1226 m² de l’école Bou­gain­ville gra­cieu­se­ment et entiè­re­ment mise à dis­po­si­tion par la muni­ci­pa­li­té depuis décembre 2010, eau, gaz, chauf­fage et élec­tri­ci­té offerts (voir conven­tion ici).

Articles similaires:

Une Réponse à “Affaire du « réveillon des salafistes »: Le maire choisi un journal d’extrême droite pour livrer sa vérité”

Parce qu’ils sèment le vent ils recueille­ront le tour­billon; et il n’[y aura] point de blé debout; le grain ne fera point de farine, et s’il en fait, les étran­gers la dévo­re­ront.

Navigue avec Google Chrome 48.0.2564.116 Google Chrome 48.0.2564.116 sur Windows 10 x64 Edition Windows 10 x64 Edition
Mozilla/5.0 (Windows NT 10.0; WOW64) AppleWebKit/537.36 (KHTML, like Gecko) Chrome/48.0.2564.116 Safari/537.36