Grand Paris, Ile-de-France, Intercommunalité

Metropole du Grand Paris et territoires, notre analyse, ce qui nous attend (MAJ)

29 décembre, 2015 à 11:12 | Posté par
source:wikipédia

source:wikipédia

Création de la MGP et ses 11 territoires

La MGP (Métropole du Grand Paris) verra le jour le 1er janvier 2016. Elle regroupera 130 communes autour de la capitale pour créer une mégapole de rang mondial destinée à favoriser son développement économique. Elle sera divisée en 11 territoires. Celui qui nous concerne regroupera les communes d’Aulnay, Sevran, Le Bourget, Dugny, Drancy, Le Blanc Mesnil, Villepinte et Tremblay en France. Ceci mettra fin aux communautés de commune dont jamais Aulnay n’a voulu faire parti.

Les compétences que la mairie perd

Entre 2016 et 2018, diverses compétences seront attribuées à la MGP et aux territoires. La MGP aura ainsi en charge l’habitat, l’aménagement de l’espace métropolitain, le cadre de vie, le développement économique, social et culturel, et une nouvelle mission que le Sénat vient de lui apporter : le tourisme. En 2018, les compétences communales d’environnement, d’aménagement et d’habitat passeront ainsi à la MGP. Les territoires se verront confier 10 compétences (gestion de l’eau, des déchets, équipements culturel et sportif, PLU, plan climat-air-énergie…).

Un nouveau mille-feuille et risque de cumul?

Un nouveau système budgétaire sera mis en place. Le principe de neutralité budgétaire est assuré par des flux financiers dans un système à trois niveaux (MGP, territoires, communes). Cette architecture financière et fiscale fonctionnera grâce à des mécanismes de reversements inédits. Les communes lèveront l’impôt ménage, les territoires et la MGP la fiscalité perçue par les entreprises.

Des élus d’Aulnay siègeront à la fois au Conseil de la Métropole et au Conseil de territoire. En 2020, les conseillers régionaux territoriaux seront élus au suffrage universel (MAJ du 29/12/15 à 20h30).

mf

Le graphique ci-dessus, extrait d’une page dédié du site de la Région, montre l’empilement des diverses structures. Mille feuilles? Chance pour nos communes? Maire, conseiller territorial, conseiller général, conseiller de la métropole, conseiller régional… N’ y a t’il pas trop de strates et risque de cumuls?

Plaquette_MGP_

PDF issu du site de la ville

MAJ du 29/12 16:10 : D’après 93600infos, notre maire « aurait » refusé le poste de vice-Président de Région pour briguer le poste de Président du Conseil de Territoire. A lire en détail ici. Monsieur Beschizza sera donc à la fois maire, conseiller régional et Président du Conseil de Territoire……

Autres sources de cet article: site de la villewikipédia.

 

 

Articles similaires:

Une Réponse à “Metropole du Grand Paris et territoires, notre analyse, ce qui nous attend (MAJ)”

Ce qui nous attend c’est le cumulard, mais on l’attend au tournant !!!! Quelle purge ! En plus le mec s’y croit vraiment…
du Grand Guignol, pas étonnant que 50 % des gens ne vont pas voter avec des olibrius pareil, vivement que Sarko aille en taule, que l’UMP retrouve une sérénité. Son éviction-sanction des vice présidents de la région, n’a pas suffit, faut qu’il tende l’autre joue ! Mais dégagez moi ça !!! Je voudrais préciser Jean Louis que 93600 infos pose une question, et n’affirme rien… Et que de toutes les façons ce n’est pas encore fait pour le loser ! De toutes les façons, il a été sanctionné, le reste n’est que fable !

[NDLR: Merci d’essayer d’être plus constructif et d’éviter ce genre de commentaires. MonAulnay.com n’est pas un défouloir]

Navigue avec Google Chrome 47.0.2526.106 Google Chrome 47.0.2526.106 sur Windows 7 x64 Edition Windows 7 x64 Edition
Mozilla/5.0 (Windows NT 6.1; WOW64) AppleWebKit/537.36 (KHTML, like Gecko) Chrome/47.0.2526.106 Safari/537.36