Agenda, Environnement, Urbanisme

Début de l’urbanisation du Triangle de Gonesse, le collectif de défense appelle à manifester le 10 octobre.[MAJ]

6 octobre, 2015 à 7:35 | Posté par

Le Collectif Pour le Triangle de Gonesse (CPTG) lance un appel à manifester contre le passage en force du démarrage des travaux en plein champ qui semble prévu  pendant les vacances de la Toussaint. Le rendez-vous est le 10 octobre, à partir de 14h, à Gonesse, en bordure de la RD902, à l’entrée du « chemin à défendre« .

Le projet Europa City

Sur le Triangle de Gonesse est prévu ce projet pharaonique de complexe de loisirs, commerces et hôtels avec pistes de ski. Ce projet du « groupe Mulliez » (Auchan, Leroy-Merlin, Kiabi, Saint Maclou, Flunch…) veut se construire sur ces terres agricoles parmi les plus fertiles d’Europe. Pour ceci, le groupe Muliez demande à l’État, donc sur nos deniers la construction d’une gare en plein champs (alors qu’il préfère payer ses impôts en Belgique).

La tentative de passage en force du démarrage des travaux

En juin dernier, le Collectif pour le Triangle de Gonesse dénonçait la demande de création de la Zone d’Activité Concertée du « Triangle de Gonesse », sans attendre le débat public sur le projet EuropaCity du groupe Mulliez, prévu pour début 2016. Afin d’éviter un avis défavorable de l’Autorité environnementale, le préfet du Val d’Oise a finalement retiré le 10 juillet 2015 sa demande d’avis du 7 mai 2015.

En septembre, le Collectif pour le Triangle de Gonesse constate, malgré les recours juridiques en cours sur le choix du tracé à travers champs, les prémices du chantier de construction de la route du Bus à Haut Niveau de Service (BHNS) entre Gonesse et Villepinte alors qu’un trajet alternatif permet de prendre les routes existentes. De plus au vu de la faible fréquentation des lignes de bus existantes, le collectif doute de l’utilité de cette ligne.

L’urbanisation des terres agricoles du Triangle de Gonesse commencerait donc par ce chantier de la route à travers champs, sans attendre:

  • ni le jugement sur les recours portant sur le tracé du bus,
  • ni le débat public sur projet Europacity, prévu pendant le premier semestre 2016.

Le chantier à travers champs ferait fi des motifs de la décision de repousser les travaux en raison des faiblesses du dossier, notamment sur le plan environnemental.

[MAJ] Ci-joint l’appel à manifester du CPTG.

 

 

NDLR: Le rédacteur de cet article a participé avec le Collectif a des actions contre l’urbanisation du Triangle de Gonesse

Articles similaires:

Les commentaires sont fermés.