Associations, Transports

Le Comité des Usagers du RER B ne reste pas à quai

12 juin, 2015 à 7:20 | Posté par

L’assemblée générale du Comité des Usagers du RER B s’est tenue le 19 mai, à Aulnay-sous-Bois.

Les usagers y ont exprimé leur difficultés quotidiennes et, pour certains, leur colère.

RERB en provenance de Mitry : pas de place assise à partir de 7h30 / suppressions fréquentes -pas de pénalités du Syndicat des Transports d’Ile-de-France, contrairement à la branche Aéroport Charles-de-Gaulle-.

RERB en provenance de l’aéroport Charles-de-Gaulle : les usagers devraient être incités à ne pas utiliser les sièges comme des emplacements pour leurs bagages / les emplacements prévus sur les rames rénovées ne répondent pas au besoin.

En cas de suspension de l’interconnexion en Gare du Nord:

  • 8 trains sur 20 sur la branche Nord -SNCF-
  • 12 à 16 trains sur 20 sur la branche Sud -RATP-
  • Un point de rebroussement dans Paris permettrait d’augmenter la fréquence.

Le parachèvement en avril 2015, du centre de commandement unique de la ligne de RER B co-gérée par la SNCF et la RATP devrait simplifier l’exploitation du RERB, notamment en cas d’incident.

Des travaux de réalisation d’un ouvrage de doublement du tunnel de la Gare du Nord nécessiteraient la fermeture de certaines branches de lignes de RER pendant plusieurs mois/années.

Cliquez sur l'image pour lire le courrier du courrier adressé à Jean-Paul Huchon

Cliquez sur l’image pour lire le courrier adressé à Jean-Paul Huchon

Considérant leur insuffisance face à la dégradation des conditions de transport constatées, les politiques ont été traités de « molassons » par Catherine Laussucq, présidente du Comité des Usagers du RERB, lors d’une réunion organisée par le Syndicat des Transports d’Ile-de-France.

Le Comité des Usagers du RERB travaille en liaison avec asso ou collectif d’usagers de la ligne sud –Blog d’en face, créateurs de l’indicateur de ponctualité « STIFATOR »-

Des relevés par fragment de ligne et par tranche horaire sont nécessaires pour pouvoir remettre en question les indicateurs de régularité du STIF.

Le collectif :

  • demande à être représenté au comité de ligne du STIF
  • dénonce l’allongement, dans les grilles horaires 2014, de 17 à 19 minutes de la durée du trajet Aulnay – Gare-du-Nord, ce qui fausse l’analyse de l’évolution de la ponctualité d’une année sur l’autre.
  • les salariés SNCF et RATP souffrent de la mauvaise gestion,
  • demande la maintenance correcte -strapontins non-remplacés- des rames MI84 en service jusqu’en 2025.
  • demande une solution à l’engorgement du tunnel Gare-du-Nord – Chatelet
  • pose la question de l’affectation des infrastructures, particulièrement en situation de perturbation entre les RER, les trains de la ligne K, le CdG Express notamment-.

siteon0Le représentant de l’Association des Usagers des Transport, qui siège au STIF, a souhaité que les usagers puissent participer / influencer les choix en cours pour le renouvellement du matériel roulant -sur le RERA, les rames double-étages auraient allongé les temps d’arrêt de 3 secondes-.

Mathieu Tellier, adjoint au maire d’Aulnay-sous-Bois, en charge de la mobilité, des transports et de la circulation était dans l’assistance, tandis que Bruno Defait, ancien adjoint au maire a participé à l’AG en tant que membre du bureau du Collectif des Usagers du RERB.

Et pendant ce temps… le groupe Auchan de la famille Mulliez compte sur le financement public, -650 M € environ-, d’une gare dédiée à son projet EuropaCity, dans une zone inhabitable en raison des nuisances sonores de l’aéroport Charles-de-Gaulle, sur des terres agricoles fertiles.

Articles similaires:

Les commentaires sont fermés.