Démocratie locale, Histoire, Patrimoine, Politique

Combats politiques dans les rues d’Aulnay-sous-Bois

4 novembre, 2014 à 7:20 | Posté par

En préambule du Conseil Municipal du 15 octobre, une délégation de l’association « Les amis de Camélinat » a rencontré le maire Bruno Beschizza pour tenter -en vain- de le convaincre de renoncer à débaptiser la place Camélinat, syndicaliste, Directeur de la Monnaie sous la commune, député de 1885 à 1889, en place Jean-Claude Abrioux, maire d’Aulnay-sous-Bois de 1983 à 2002, député de 1993 à 2007. En retraçant quelques épisodes de la dénomination de certaines rues de notre ville, la relation de cette rencontre souligne l’instrumentalisation politique de la dénomination des lieux et espaces publics.

Camelinat1854Extraits du communiqué de l’association « Les Amis de Camélinat » dont vous pouvez prendre connaissance en cliquant sur le portrait de Zéphirin Camélinat.

Une délégation a été reçue à l’Hôtel de Ville par le Maire d’Aulnay-sous-Bois, M. Beschizza, mercredi 15 octobre 2014. Elle était constituée par M.M Lantenant et Lefebvre, représentants les Amis de Camélinat, de M. Hernandez, conseiller municipal PCF-Front de gauche, membre de la commission de dénomination des noms de rues, et de M. Bougourd, professeur d’histoire en retraite. 

Nous lui avons rappelé qu’en 1936, la municipalité de l’époque avait décidé de donner le nom de Zéphirin Camélinat à cette petite place du sud d’Aulnay pour commémorer à la fois le militant ouvrier (ouvrier bronzier) mort en 1932, le communard (directeur de la Monnaie) et aussi les valeurs et objectifs de la Commune comme la laïcité de l’école, la défense de l’instruction publique, l’égalité homme-femme.

Beaucoup d’habitants de ce quartier tiennent à la dénomination ancienne, inscrite dans la mémoire collective.

En 1985, l’ancien maire J.C. Abrioux avait fait débaptiser – comment ne pas y voir une intention partisane ? – les rues Allende et Natha Caputo, ce qui a blessé durablement de nombreux Aulnaysiens.

M. Beschizza a affirmé que l’esprit de revanche et l’anticommunisme étaient étrangers à sa démarche, toute entière motivée par le respect de la parole donnée à la famille de J.C. Abrioux, concrétisée par une promesse de campagne, et qu’il craignait qu’en cédant à notre demande, sa crédibilité en soit affectée.

Le Maire a donc fait voter au conseil municipal du soir le changement de dénomination, en prenant l’engagement qu’une plaque commémorative sur la place nouvellement nommée devrait rappeler qui était Camélinat.

Notre association proteste énergiquement contre ce vote de la majorité municipale.

Elle continuera par ses activités culturelles sur le quartier à faire vivre la mémoire de Zéphirin Camélinat et celle de la Commune de Paris. …

Difficile d’admettre l’absence d' »esprit de revanche » dans le choix de Bruno Beschizza…

La mise en oeuvre de la démocratie participative pour dénommer les espaces publics, offrirait  une alternative plus respectueuse des habitants de notre ville.

Articles similaires:

6 Réponses à “Combats politiques dans les rues d’Aulnay-sous-Bois”

Bonjour,

je viens d’apprendre qu’il était envisagé de débaptiser la place Camélinat. Cette place et son nom fait partie de mon (notre) histoire, de ma jeunesse. En effet, même si j’ai quitté Aulnay-sous-Bois depuis 34 ans, j’y suis né, mon père aussi et suis très attaché à l’histoire de ma ville de naissance. Je souhaite donc que le nom de Jean-Claude ABRIOU soit donné à une autre rue.
D. LEFEBVRE
ROUEN

Navigue avec Internet Explorer 9.0 Internet Explorer 9.0 sur Windows 7 x64 Edition Windows 7 x64 Edition
Mozilla/5.0 (compatible; MSIE 9.0; Windows NT 6.1; WOW64; Trident/5.0)
commenter
Françoise+BOVAIS-LIEGEOIS | 5 novembre, 2014 à 7 h 53 min

Bonjour,
Comme vous, je trouve ce « dé-baptème » très symbolique, mais il me semble me souvenir que lors de l’hommage rendu à Jean-Claude Abrioux le 16 septembre 2011, Gérard Ségura, emporté par son lyrisme et certainement galvanisé par la grande Communion des Aulnaysiens ce jour-là, « avait quant à lui, annoncé qu’il proposerait, sur une idée de Gérard Gaudron, de baptiser l’actuelle place Camélinat du nom de l’ancien maire d’Aulnay » (sic).
Le Parisien du 17/09 s’en était fait l’écho… et seuls, en leur temps, les élus communistes et quelques élus socialistes (dont j’étais) s’en étaient émus, comme ils s’étaient émus de voir le Maire et quelques adjoints manquer au principe de laïcité en participant au service religieux revêtu de leur écharpe tricolore.

Navigue avec Firefox 33.0 Firefox 33.0 sur Windows 8.1 x64 Edition Windows 8.1 x64 Edition
Mozilla/5.0 (Windows NT 6.3; WOW64; rv:33.0) Gecko/20100101 Firefox/33.0

Il est dommage que le château de cartes de l’ancienne municipalité ait pu tenir si longtemps alors que tant d’élus comme vous aviez conscience de ce qui se passait.
Plus de courage aurait peut être permis que nous ne nous retrouvions pas dans la situation actuelle.
Avec tout mon respect pour vos récents commentaires.

Navigue avec Safari 6.0 Safari 6.0 sur iPhone iOS 6.1.6 iPhone iOS 6.1.6
Mozilla/5.0 (iPhone; CPU iPhone OS 6_1_6 like Mac OS X) AppleWebKit/536.26 (KHTML, like Gecko) Version/6.0 Mobile/10B500 Safari/8536.25
commenter
Françoise+BOVAIS-LIEGEOIS | 6 novembre, 2014 à 6 h 53 min

A JLK je rappellerai que l’on est élu pour 6 ans sur un programme et que l’on doit à ses électeurs de tenir jusqu’au bout en essayant, avec ses propres moyens, de tenir le cap pour lequel on a été élu. On s’épuise sans doute à rattraper (autant que faire se peut) les choses et à veiller au grain… mais on termine « propre ». Vous me ferez crédit, je pense, non seulement d’avoir tenu ma place durant ce mandat, mais également de n’avoir faitt aucune concession sur les « fondamentaux républicains », notamment en rendant la délégation « marchés publics » et en ne votant pas (voire en votant contre et en expliquant mes votes) les délibérations portant atteinte àà ces principes.

Navigue avec Firefox 33.0 Firefox 33.0 sur Windows 8.1 x64 Edition Windows 8.1 x64 Edition
Mozilla/5.0 (Windows NT 6.3; WOW64; rv:33.0) Gecko/20100101 Firefox/33.0

Un ancien Maire n’est pas un homme important, mais juste un élu payé avec l’argent public pour effectuer un travail précis.

Navigue avec Safari 7.0 Safari 7.0 sur iPhone iOS 7.0.3 iPhone iOS 7.0.3
Mozilla/5.0 (iPhone; CPU iPhone OS 7_0_3 like Mac OS X) AppleWebKit/537.51.1 (KHTML, like Gecko) Version/7.0 Mobile/11B511 Safari/9537.53

L’éthique de Cindy a parlé pourtant dans l’anonymat… pendant un certain temps. Il reste par ailleurs des prises de décision auxquelles n’ont pas répondu les élus de l’époque. Les élections de 2014 ont certainement voulu répondre à cela Madame Cindy

Navigue avec Firefox 32.0 Firefox 32.0 sur Mac OS X  10.9 Mac OS X 10.9
Mozilla/5.0 (Macintosh; Intel Mac OS X 10.9; rv:32.0) Gecko/20100101 Firefox/32.0