Economie, Emploi, Entreprises

PSA Aulnay : le SIA réagit à l’arrêt de la grève et à la reprise du travail

21 mai, 2013 à 6:56 | Posté par

En-tete-SIA-V3Le syndicat SIA, majoritaire à PSA Aulnay, nous a adressé sa réaction au protocole de fin de conflit conclu entre la direction et les grévistes, essentiellement issus de la CGT, et nous indique maintenir son objectif de « Zéro salarié à Pôle Emploi » :

« Après plusieurs mois de conflit, le mouvement de grève d’une petite minorité sur le site d’Aulnay s’achève. Il était déjà déclinant depuis la reprise, certes limitée, de la production il y a quelques semaines. Ce mouvement de grève marqué par des actes de violences, des intimidations et des blocages inacceptables n’aura donc servi à rien. Après avoir refusé de signer l’accord négocié par toutes les organisations syndicales avec la direction, la CGT s’est finalement résolue à aligner ses revendications sur les mesures contenues dans le PSE (Plan de Sauvegarde de l’Emploi). « Après avoir promis le maintien de l’usine d’Aulnay puis la poursuite de la production sur le site jusqu’en 2016 puis un CDI pour tous, la CGT collectionne les promesses non tenues » analyse Tanja Sussest, Secrétaire du CE (Comité d’Etablissement) et Déléguée du SIA (Syndicat Indépendant de l’Automobile), majoritaire à Aulnay et membre de l’Intersyndicale. « Nous, notre objectif est tout autre et n’a jamais changé : Zéro salarié à Pôle Emploi. C’est l’intérêt des salariés et derrière celui de leurs familles, de leurs enfants » poursuit-elle. Le SIA tient également à souligner que malgré des rumeurs et des bruits de couloirs, ni la CGT ni les grévistes n’ont rien obtenu de plus que les autres salariés. Les élus du SIA se tiennent à disposition de tous pour analyser leur situation personnelle et expliquer les grandes lignes des mesures négociées dans le cadre du PSE.

Après plusieurs mois de vives tensions et de dérapages violents à répétition, le SIA attend désormais avec sérénité la reprise du travail sur l’ensemble des ateliers. « Une page se tourne » selon Tanja Sussest. « L’heure est maintenant aux actes du côté de la direction qui doit mettre un coup d’accélérateur afin d’apporter à chaque salarié une réponse sur mesure. » Les premiers résultats concrets du PMP (Pôle Mobilités Professionnelles) sont attendus sans tarder pour éviter tout mouvement de frustration chez les salariés déjà éprouvés.

Pour atteindre l’objectif « Zéro salarié à Pôle Emploi », le SIA et l’Intersyndicale sont restés très fermes tout au long du processus de négociation avec la direction sur l’amélioration des mesures du PSE (Plan de Sauvegarde de l’Emploi) et tout particulièrement sur le volet « formation ». Parce que le SIA fait confiance à chaque salarié pour agir dans un esprit de responsabilité, il était essentiel d’obtenir de la part de la direction la prise en charge des formations professionnelles. Le SIA reste donc extrêmement vigilant et s’opposera à toute forme de détournement du budget formation du PSE entériné par la signature d’un accord cadre. « Notre signature a de la valeur. Elle nous engage » conclut Tanja Sussest. « Chacun doit désormais assumer sa responsabilité dans l’intérêt des salariés. »

Vous trouverez ci-dessous un entretien vidéo avec Tanja Sussest, réalisé par l’excellent site « Aulnay Story » :

Articles similaires:

Les commentaires sont fermés.