Budget, Politique

Des aulnaysiens dans la manifestation anti-traité européen dans les rues de Paris

5 octobre, 2012 à 6:00 | Posté par

Dimanche derniers, plusieurs milliers de manifestants défilaient dans les rue du Paris contre le projet de ratification du traité sur la stabilité, la coordination et la gouvernance (TSCG), sorte de pacte budgétaire européen pour lutter contre les déficits nationaux.

Un lecteur de monaulnay.com nous a envoyé une photo d’une délégation aulnaysienne présente à cette manifestation. Plusieurs personnalités politiques et locales se sont montrées hostiles au projet qui confère à l’Europe un pouvoir non négligeable dans l’adoption des budgets nationaux.

Articles similaires:

2 Réponses à “Des aulnaysiens dans la manifestation anti-traité européen dans les rues de Paris”

commenter
Jean Louis Karkides | 5 octobre, 2012 à 6 h 45 min

Je conseille à tous de voir les excellents documents diffiusés sur ARTE concernant le monde de la finance qui se résument par la phrase:
On privatise les profits et on socialise les pertes.
Des membres du comité devrait être reçu par Daniel Goldbers samedi.

Navigue avec Safari 6.0 Safari 6.0 sur iPhone iOS 6.0 iPhone iOS 6.0
Mozilla/5.0 (iPhone; CPU iPhone OS 6_0 like Mac OS X) AppleWebKit/536.26 (KHTML, like Gecko) Version/6.0 Mobile/10A403 Safari/8536.25

OUI.
Le doc sur Arte était passionnant mais à mon sens pas assez pédago. En plus au départ ils mettent tout sur le compte du premier et second chocs pétroliers. C’est insuffisant : les peaks (oil etc) sont une cause, pas la seule. Le maintien du grosse rémunération du capital par rapport au travail, est l’autre cause.
Les chiffres sont là : les hyper-riches (je parle pas de ceux qui ont une baraque à Aulnay, paniquez pas) sont de plus en plus riches, ceux qui vivent de leur travail, de moins en moins riches et même de plus en plus pauvres.
Je ne donne pas les chiffres pour éviter de flooder, mais ils sont sous le coude, je les balance, si besoin est.

Privatisation des profits, socialisation des pertes, c’est exactement ça. Je recommande aussi le livre suirvant : Néolibéralisme et crise de la dette, Bernard Tepper, Edition Osez;
Bon, c’est pas trop facile à lire, mais on y arrive. Egalement les ouvrages de André Orléan, Frédéric Lordon, mais aussi Peyrelevade (ben oui quand même) et Patrick Artus, de ce dernier : Le capitalisme est entrain de s’autodétruire. Ce n’est pas une analyste gauchiste mais juste de bon sens. JL K : on organise un débat quand sur ce thème, je suis volontaire !

Navigue avec Internet Explorer 9.0 Internet Explorer 9.0 sur Windows 7 x64 Edition Windows 7 x64 Edition
Mozilla/5.0 (compatible; MSIE 9.0; Windows NT 6.1; WOW64; Trident/5.0)