Emploi, Entreprises, Politique

Daniel Goldberg sur PSA : « Après le choc de l’annonce de la fermeture d’Aulnay, ne pas abandonner les salariés ni le territoire »

13 juillet, 2012 à 8:00 | Posté par

« Même attendue, l’annonce de la suppression de 8000 emplois et de la fermeture totale d’Aulnay en 2014 est un choc. Comme c’est le cas pour d’autres plans sociaux annoncés, le gouvernement de Nicolas Sarkozy avait voulu masquer et ignorer les menaces qui pesaient sur le site d’Aulnay. Ce fut notamment le cas de l’ancien ministre de l’industrie Eric Besson qui répétait que la poursuite de l’activité était assurée jusque 2014 et qu’il n’y avait pas de problème. Tous les signes annonciateurs dans l’usine d’Aulnay, tous les documents comme la note interne révélée par la CGT ont été ignorés en dépit du bon sens. Des mois précieux ont été perdus pour étudier les moyens d’empêcher ce qui était pressenti et de mettre sur pied des solutions alternatives.

Les réductions d’effectif sont aussi la conséquence d’une politique européenne restrictive de rigueur (baisse de salaires, services publics démantelés…) qui a frappé de plein fouet les ventes de PSA dans les principaux marchés du groupe (Espagne, Italie). C’est pourquoi une politique de croissance est absolument nécessaire pour sortir d’une spirale de récession.

Le recentrage de la production des C3 sur Poissy montre bien que ce ne sont ni la qualité, ni le coût du travail de l’établissement d’Aulnay qui sont les causes des décisions annoncées aujourd’hui.

Par ailleurs, PSA a perçu ces dernières années des aides publiques de plusieurs milliards d’euros. Cet investissement de la collectivité engage l’entreprise à rendre des comptes par rapport aux décisions qu’elle prend aujourd’hui. Le gouvernement de Jean-Marc Ayrault est donc amené maintenant à jouer pleinement son rôle dans cette situation de crise laissée en jachère par ses prédécesseurs.

Avec Gérard Segura, maire d’Aulnay-sous-Bois, et Jean-Pierre Blazy, député-maire de Gonesse, nous mettrons tout en œuvre pour que les salariés du site ne soient pas abandonnés et que notre territoire ne soit pas sacrifié sur l’autel d’arbitrages internationaux. Notre engagement aux côtés des salariés et de leurs familles est entier ainsi que notre volonté de conserver une activité industrielle sur le site.« 

Source : Communiqué de Daniel Goldberg, député de la 10e circonscription de la Seine-Saint-Denis (Aulnay-sous-Bois/Pavillons-sous-Bois/Bondy Sud-Est)

Articles similaires:

7 Réponses à “Daniel Goldberg sur PSA : « Après le choc de l’annonce de la fermeture d’Aulnay, ne pas abandonner les salariés ni le territoire »”

commenter
Revolutionnaire | 13 juillet, 2012 à 8 h 54 min

Et monsieur goldberg compte faire quoi concretement, nationaliser psa? Voter une loi interdisant les licenciements? Parce qu a part ca, je vois pas. Ecrire aux ministres a l heure des mails et des sms…

Navigue avec Android Webkit 4.0 Android Webkit 4.0 sur Android 2.3.6 Android 2.3.6
Mozilla/5.0 (Linux; U; Android 2.3.6; fr-fr; GT-I9000 Build/GINGERBREAD) AppleWebKit/533.1 (KHTML, like Gecko) Version/4.0 Mobile Safari/533.1

Maintenant qu’ils ont tous les pouvoirs, il faut arrêter de dire que c’est la faute à Sarko et se mettre au boulot.
C’est bien beau de promettre tous et n’importe quoi, mais une fois fois au affaire il faut prendre ses responsabilités.
« Le changement c’est maintenant »
« Aulnay renait »…..

Navigue avec Firefox 13.0.1 Firefox 13.0.1 sur Windows Vista Windows Vista
Mozilla/5.0 (Windows NT 6.0; rv:13.0) Gecko/20100101 Firefox/13.0.1
commenter
Jean Louis Karkides | 13 juillet, 2012 à 12 h 38 min

C’est sur que tout ce qui arrive maintenant, c’est de la faute de la gauche!Facile!
Quelque soient les causes du problème,les solutions appartiennent en partie aux dirigeants politiques et privés de PSA.

Navigue avec Safari 5.0.2 Safari 5.0.2 sur iPhone iOS 4.2.1 iPhone iOS 4.2.1
Mozilla/5.0 (iPhone; U; CPU iPhone OS 4_2_1 like Mac OS X; fr-fr) AppleWebKit/533.17.9 (KHTML, like Gecko) Version/5.0.2 Mobile/8C148a Safari/6533.18.5

Le problème ce n’est pas de trouver des responsables mais de décider que faire maintenant….

Navigue avec Firefox 13.0.1 Firefox 13.0.1 sur Windows Vista Windows Vista
Mozilla/5.0 (Windows NT 6.0; rv:13.0) Gecko/20100101 Firefox/13.0.1

Le déclin de l’industrie automobile est inéluctable en France.
Par contre, elle est florissante en Allemagne et en Corée, qui ont su se positionner sur les marchés émergents et ont une culture civique irréprochable, avec notamment des négociations patronat-syndicats en amont. Vive la France!
Bravo Monsieur le député, pour l’emploi et contre le chômage, c’est beau… L’argent public donne le verbe haut.
Quand on est un nain politique, autant prétendre avoir la voix d’un géant.

Navigue avec Internet Explorer 9.0 Internet Explorer 9.0 sur Windows 7 x64 Edition Windows 7 x64 Edition
Mozilla/5.0 (compatible; MSIE 9.0; Windows NT 6.1; WOW64; Trident/5.0)

je suppose que la dernière phrase de M. Rabier est son autoportrait.

Navigue avec Fennec 10.0.5 Fennec 10.0.5 sur Android Android
Mozilla/5.0 (Android; Tablet; rv:10.0.5) Gecko/10.0.5 Firefox/10.0.5 Fennec/10.0.5

Je ne suis pas un responsable politique. Je vis des fruits de mon travail et je ne pille pas les caisses d’argent public pour des résultats d’une inefficacité totale.
Daniel Goldberg, le parachuté d’Aubervilliers parce qu’Elisabeth Guigou n’a pas daigné aller au combat dans une circonscription plus ‘difficile’, ne sert à rien et soutiendra une politique qui augmentera les impôts et ne prendra jamais en compte le point de vue entrepreuneurial car presque personne au PS ne vient du secteur privé – sauf la florissante entreprise de la famille Annoni à Aulnay-sous-Bois. Bravo à eux, au moins ils créent de la richesse et des emplois à Aulnay. Je respecte Monsieur Goldberg mais j’ai le droit de penser qu’il est issu d’un parti de videurs de caisse – voir MEIFE.

[NDLR: les investigations en cours à la MEIFE n’ont pas encore livré leurs conclusions]

Il est intelligent mais reste un professionnel de la politique logé et nourri aux frais du contribuable.
Au moins Jacques Chaussat et Frank Cannarrozzo viennent du monde de l’entreprise et n’ont pas nourri les leurs avec l’argent du contribuable.
Comme dirait France Gall, c’est peut-être rien pour vous, mais pour moi, ça veut dire beaucoup.
La politique est un SERVICE, pour lequel les soi-disants professionnels sont grassement payés.

Navigue avec Safari 5.1 Safari 5.1 sur iPad iOS 5.1 iPad iOS 5.1
Mozilla/5.0 (iPad; CPU OS 5_1 like Mac OS X) AppleWebKit/534.46 (KHTML, like Gecko) Version/5.1 Mobile/9B176 Safari/7534.48.3