Culture, Exposition, Vidéos

Aulnay-sous-Bois : Exposition Graffitis de Mai à Juin

24 mai, 2012 à 20:00 | Posté par

Mardi 22 mai, je me suis rendue à la mairie d’Aulnay-sous-Bois ou étaient exposés des graffitis à l’honneur du hip-hop. Cette exposition de Graffitis met en avant le hip-hop par son histoire, ses artistes, la « street » et ses couleurs. Les œuvres sont également mis en vente si le cœur vous en dit. Vous pouvez venir découvrir cette exposition de Mai à Juin à la mairie d’Aulnay-sous-Bois, hall d’accueil.

Vous pouvez visionner la vidéo ICI ou en cliquant sur l’image.

Articles similaires:

4 Réponses à “Aulnay-sous-Bois : Exposition Graffitis de Mai à Juin”

on en sort pas, et ce genre d’exposition enferme encore plus les banlieusards dans béton, le rap et les graffitis. En plus, y en avaient déjà dans Starsky et Hutch (version originale, série 1). C’est pour vous dire qu’en plus, c’est complétement Ring et As Been. Peut-être que l’élue à la culture trouve que cela fait jeune?

Navigue avec Firefox 12.0 Firefox 12.0 sur Mac OS X  10.5 Mac OS X 10.5
Mozilla/5.0 (Macintosh; Intel Mac OS X 10.5; rv:12.0) Gecko/20100101 Firefox/12.0
commenter
Romuald Weymann | 24 mai, 2012 à 22 h 36 min

Pas mieux qu’Anabloom.

Cela me rappelle une formation e-learning dispensée par la Halde, qu’on a subi (oui, subi) au boulot et qui était destinée à sensibiliser les agents de mon administration à la lutte contre les discriminations, les préjugés.

La première diapo interactive représentait un train, dans lequel 2 jeunes se demandaient entre autres quel genre de musique pouvait bien écouter le jeune noir, assis devant eux.
Plusieurs choix s’offraient à nous : rock, musique classique, rap.

Au vu de l’environnement dans lequel j’évolue, j’i répondu « rap ».
Faux ! c’est un préjugé était-il indiqué dans réponse ! le jeune noir écoutait en fait… de la musique classique !

« LOL ».

Mais peut-être que le mélomane sortait en fait du CREA…

Navigue avec Google Chrome 19.0.1084.52 Google Chrome 19.0.1084.52 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/5.0 (Windows NT 5.1) AppleWebKit/536.5 (KHTML, like Gecko) Chrome/19.0.1084.52 Safari/536.5
commenter
JEAN LOUIS KARKIDES | 24 mai, 2012 à 23 h 15 min

Qu’est ce qui dérange ici?
Le « graffitis »,les tags,cette façon de faire de l’art qui a mon avis vaut bien certaines oeuvres d’artistes mieux notées?
Le fait que cette exposition se fasse dans le 9.3?
Ou qu’elle soit associées aux dégradations sur nos RER?
Incontestablement,c’est une forme d’art que l’on aime ou pas,qui est l’émanation ,la représentation de la perception des jeunes de nos cités.
Non,pas de tous,bien sur.
On ne peut pas jeter cet forme d’art simplement parce qu’elle nous dérange,qu’elle nous montre un univers moins paisible que les oeuvres romantiques….
Ne jetons pas le bébé avec l’eau du bain,tout n’est pas à jeter dans ce qui se fait dans nos cités.
Il ya de la place pour Mozart et le hip hop!

Navigue avec Google Chrome 19.0.1084.52 Google Chrome 19.0.1084.52 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/5.0 (Windows NT 5.1) AppleWebKit/536.5 (KHTML, like Gecko) Chrome/19.0.1084.52 Safari/536.5

Ce n’est pas un rejet de l’art des graph., ni du hip hop que je voulais exprimer. Loin de là. Il y a des œuvres et des expressions contemporaines beaucoup plus percutantes aujourd’hui. Ce qui dérange encore une fois, c’est le manque de perspectives historiques, le manque de transversalité dans cette exposition. Du coup, cela donne, je me répète, un sentiment d’exposition de vieux qui veulent rester jeune au détriment de l’assimilation Graph, Rap, et de la Seine Saint Denis (93). Et puisque vous aimez la transgression, sachez que le graph est art mural qui ne peut s’exprimer qu’en dehors des circuits fermés de salles d’expositions subventionnées. Je vous invite donc à laisser libre votre mur pour l’expression de ces artistes de la rue.

Navigue avec Firefox 12.0 Firefox 12.0 sur Mac OS X  10.5 Mac OS X 10.5
Mozilla/5.0 (Macintosh; Intel Mac OS X 10.5; rv:12.0) Gecko/20100101 Firefox/12.0