Actualité, Logement, PLU, Urbanisme

Aulnay-sous-Bois : inquiétudes des riverains de la rue du Sausset suite à la division d’un terrain

13 février, 2012 à 18:00 | Posté par

La rédaction de monaulnay.com a été contactée, il y a peu, par des riverains de la rue du Sausset (proche de la Ferme du Vieux-Pays), suite à la découverte d’un panneau d’affichage sur la division d’un terrain situé au 5 rue du Sausset.

Comme vous pouvez le constater sur la première image de l’article, une déclaration préalable a été déposée pour découper ce terrain d’environ 400 m² en 2 parcelles afin de construire deux lotissements.

La largeur de la façade étant inférieur à 10 mètres pour les deux nouvelles parcelles, la zone Ug du PLU de 2009 permettra de construire sur l’ensemble de la largeur, ce qui fera un bloc continu d’environ 19 mètres de large (pour rappel, toute parcelle d’une largeur inférieure à 10 mètre est constructible sur toute la largeur).

  • Qu’adviendra t-il de ce terrain ?

Ce terrain était autrefois une sorte de sous-bois, où l’on pouvait trouver diverses espèces d’arbres. De nombreuses espèces d’oiseaux avaient également élu domicile dans cette parcelle, qui ne possédait à l’époque d’un garage et un abris de jardin.

Aujourd’hui, tout le sous-bois a été rasé, comme l’en atteste la deuxième photo de l’article.

La rédaction s’est ensuite rendue au bureau n°135 pour en savoir plus sur le projet concerné. A l’heure actuelle, il n’y a pas de permis de construire. Concernant le terme « lotissement » qui fait quelque peu frémir les riverains, pas de panique selon la personne que nous avons rencontré : la zone Ug, quoique bien entamée par la modification du PLU de 2009, ne permet pas de construire « n’importe quoi » : le nombre de parking par logement, le recul et les 40% d’espace vert interdiraient la construction de logements collectifs sur chaque parcelle.

La rédaction a remis les documents publics de cette Déclaration Préalable aux riverains. Affaire à suivre, une fois le permis de construire déposé…

 

Articles similaires:

Les commentaires sont fermés.