Actualité, PLU, Politique

Alain Boulanger appel commissaire enquêteur de reculer la clôture de la consultation liée à la modification du PLU

18 février, 2012 à 6:00 | Posté par

Alain Boulanger, conseiller municipal indépendant, vient d’écrire au commissaire enquêteur pour reculer la clôture de la consultation liée à une modification du Plan Local d’Urbanisme (PLU). Pour rappel, le principal objectif de cette modification concerne l’implantation du futur 7ème collège.

M. Boulanger explique que l’avis de l’enquête n’a pas été affiché sur tous les panneaux administratifs et que sa rédaction ne permettait pas de donner une information exhaustive.

Ci-dessous, la lettre d’Alain Boulanger :

« Comme trop souvent cette enquête publique a « bénéficié » d’une communication préalable destinée à ne pas permettre aux riverains de la zone de se sentir concernés.

L’avis d’enquête a été apposé sur quelques panneaux administratifs et, de surcroît, sa rédaction ne donnait aucune indication sur le lieu. Pour corriger ce déficit d’informations, que je vous ai signalé à votre première permanence, un article dans la revue municipale du 23 janvier précisait enfin ce qu’il avait dans cette modification du PLU. Je vous laisse apprécier, Madame la Commissaire Enquêtrice, le retard pris pour que la population soit correctement renseignée sur l’objet réel du dossier.

De mon point de vue, ce retard devrait vous amener à reculer d’autant la date de clôture comme l’avait fait l’une de vos collègues lors d’une autre modification du PLU.

A nos différentes interrogations concernant :

    • l’évolution de la démographie
    • les programmes de construction prévus ou en « carton »
    • l’évolution du collège du Parc (1.100 à 700 élèves)

aucune réponse ne nous a été formulée qui puisse nous permettre de comprendre pourquoi ce projet annoncé pour 400 élèves a été porté à 700. Cet élément n’est pas sans incidence sur le nombre de pavillons qui ont été préemptés, sur le coût supporté par les Aulnaysiens et sur les conséquences dans la vie de tous les jours pour les riverains.

L’impact de ce collège affectera la vie de nombreux habitants par une augmentation très sensible de la circulation et des problèmes de stationnement mais aussi par la hauteur des bâtiments projetés qui n’ont plus rien à voir avec que était autorisé en zone UG jusque là.

Pour ces raisons , l’enquête que vous menez méritait que tout soit mis en œuvre pour que cette démarche démocratique ne soit pas tronquée sachant que les possibilités d’intervenir pour nos concitoyens ne sont pas légions.« 

Articles similaires:

Les commentaires sont fermés.