Actualité, Agenda, Associations, Culture, Patrimoine

Ne manquez pas la dernière semaine d’exposition pour l’histoire d’Aulnay

9 octobre, 2011 à 7:05 | Posté par

Exposition "Aulnay 1900-2000 du village à la ville". (Photo MonAulnay.com/H.S. 2011)

Le quartier de l'Ormeteau, fin des années 1950, début 1960

Il ne vous reste plus qu’une semaine pour aller voir l’exposition passionnante du CARHA (Cercle Archéologique et Historique de la Région d’Aulnay) qui relate 100 ans de l’histoire d’Aulnay-sous-Bois au travers de photographies, tableaux, ou divers documents. Les membres du CARHA se relayent tous les jours bénévolement pour être présents, afin de pouvoir vous faire des visites. N’hésitez surtout pas à les solliciter, la visite de l’exposition prend alors tout son sens, et l’on est étourdis de réaliser à quel point notre ville a changé en un siècle. Aucun quartier de la ville n’est épargné même si pour certains il y a plus de documents.

Tableau du "relai des pailleux" au carrefour du Soleil Levant

J’ai eu la chance d’avoir une visite avec la présidente du CARHA, qui ne tarissait plus d’histoires et d’anecdotes. Les lieux retrouvent un sens et la ville prend alors une nouvelle perspective. Par exemple il vous est possible de comprendre pourquoi l’association tient autant à ce que le café du carrefour du Soleil Levant a 200m du lieu de l’exposition soit préservé du programme immobilier municipal. Ce carrefour était l’entrée du village, et les « pailleux » (les paysans qui livraient de la paille à Paris) s’arrêtaient avec leur charrette à ce café au lever du soleil (d’où le nom Soleil Levant). Ce carrefour était aussi celui de la Croix Verte, qui a donné le nom de la rue éponyme et que l’on pouvait voir encore au début du 20e siècle. Par chance, cette croix nous est restée et a été retrouvée dans les greniers de l’église et identifiée grâce au CARHA.

Tous les lieux de notre ville ont ainsi des histoires plus passionnantes les unes que les autres. On réalise à quel point le CARHA fait un travail indispensable de mémoire, et comme ils le disent, pas pour vivre dans une ville figée, mais pour avancer en sachant mieux d’où l’on vient.

Visite à faire absolument, avec toute la famille du mardi au dimanche de 13h30 à 18h30, jusqu’au 16 octobre à la demeure de Gainville, rue de Sevran.

Vous pouvez soutenir le CARHA en devenant adhérent (bulletin d’adhésion ici).

Articles similaires:

Les commentaires sont fermés.