Faits divers, Politique, Sécurité

Polémique sur la vidéosurveillance suite au bracage très médiatisé

20 décembre, 2010 à 15:24 | Posté par

Lors du conseil municipal de jeudi dernier, le conseiller municipal UMP, Franck Cannarozzo, candidat à la cantonale nord contre le maire, avait lancé la polémique. Selon lui, depuis deux ans, plus aucun entretiens du système de vidéosurveillance de la ville n’avait été opéré. Il a cependant dû concéder que cela ne faisait que un an, car le dernier budget d’entretien, pour l’année 2009, a été voté sous l’ancienne mandature. La question avait rebondit à propos de la difficulté d’identification des malfaiteurs et le fait que le député ait dénoncé à l’assemblée nationale la mise à « l’abandon » de la vidéosurveillance par l’équipe actuellement à la mairie.

Voici un extrait d’un article du Parisien paru en une du supplément Seine-Saint-Denis de ce matin et que vous pouvez retrouver en intégralité en ligne.

La mairie d’Aulnay accusée de délaisser la vidéosurveillance

aulnay-sous-bois, mardi dernier. C’est le braquage à l’explosif de la BNP qui a relancé la polémique : les braqueurs avaient pris soin de cadenasser les grilles du poste de police municipale, juste en dessous d’une caméra de vidéosurveillance qui, défectueuse, n’a rien pu filmer d’intéressant. (LP/C.S.)

Une caméra sur trois ne fonctionne plus dans la ville. La municipalité PS, qui n’a pas renouvelé le contrat de maintenance jugé trop cher, dit pourtant vouloir garder le dispositif.

CAROLE STERLÉ | 20.12.2010, 07h00

La vidéosurveillance fait toujours polémique. Au lendemain du violent braquage à l’explosif d’une agence de la BNP du centre-ville d’Aulnay-sous-Bois, Gérard Gaudron, député UMP et conseiller municipal d’opposition, a interpellé le ministre de l’Intérieur à l’Assemblée nationale. Pour l’assurer de son soutien sans faille, lui demander des détails sur le plan anti-hold-up et, au passage, dénoncer « l’abandon » de la vidéosurveillance par l’actuelle majorité.
Mardi dernier, les braqueurs avaient pris soin de cadenasser les grilles du poste de police municipale, juste en dessous de l’une des caméras… qui n’a rien filmé d’intéressant. A la mairie d’Aulnay, on précise que celle-ci était en point fixe, dirigée vers le poste de police. Seule une rotation aurait éventuellement permis d’avoir une image de l’homme qui cadenasse les grilles, mais cette caméra ne bougeait plus.
« La vidéosurveillance du poste de police municipale [est] méconnaissable et inexploitable aujourd’hui par manque d’entretien du fait de l’actuelle majorité municipale, ce qui est regrettable », a estimé Gérard Gaudron au Parlement.

Un débat en janvier avant le vote du budget

Le manque d’entretien, Gérard Ségura, l’actuel maire (PS) et conseiller général, en convient : « Le contrat de maintenance était très cher pour un matériel peu efficace, qui était déjà en panne lorsque nous sommes arrivés et qui n’a permis d’élucider aucune affaire depuis sa mise en service, alors on ne l’a pas renouvelé. » A ce jour, sur la trentaine de caméras en service, au moins une caméra sur trois ne fonctionne plus. (…)

Lire la suite sur le site du Parisien.

Articles similaires:

5 Réponses à “Polémique sur la vidéosurveillance suite au bracage très médiatisé”

Mon cher Hervé tu as une la coupure un peu sélective. Les propos du syndicaliste et la réponse du maire sont pour le moins très intéressante et instructive.
à lire donc sur Le Parisien

Navigue avec Firefox 3.6.13 Firefox 3.6.13 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/5.0 (Windows; U; Windows NT 5.1; fr; rv:1.9.2.13) Gecko/20101203 Firefox/3.6.13 GTB7.1

Tu as raison David, je réalise aussi que cette coupure est problématique. Mais pour être franc, je pensais avoir des critiques dans l’autre sens puisque je laissais la parole du maire sans être contredite. Et comme cet article était globalement à charge cela me paraissait une certaine façon de l’équilibrer (manifestement c’est raté).
En général, je souhaite ne jamais laisser un article en entier afin d’inciter les gens à aller sur le site du Parisien qui ont produit cette information pour laquelle nous utilisons gracieusement un (très large) extrait.

Tu connais aussi mon opinion aussi sur cette polémique ridicule. S’il y avait 10 fois plus de caméras (et surtout des dizaines d’agent motivés pour les surveiller), cela n’aurait rien changé. Franck Cannarozzo avait lui-même reconnu sur notre site (il faut que je retrouve où) que l’efficacité des caméras était tout au moins marginale.

Navigue avec Firefox 3.6.13 Firefox 3.6.13 sur Ubuntu 10.10 Ubuntu 10.10
Mozilla/5.0 (X11; U; Linux i686; fr; rv:1.9.2.13) Gecko/20101206 Ubuntu/10.10 (maverick) Firefox/3.6.13

Pas foutus d’entretenir et d’utiliser 30 caméras et ils voudraient couvrir davantage ? Elle est belle l’économie de maintenance, ils ont honte de rien c’est révoltant !

[NDLR: Attention a ne pas transformer notre blog comme défouloir pour anonymes]

Navigue avec Firefox 3.6.13 Firefox 3.6.13 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/5.0 (Windows; U; Windows NT 5.1; fr; rv:1.9.2.13) Gecko/20101203 Firefox/3.6.13

Pour que les malfaiteurs enferme la Police municipal sous l’œil de la caméra, ses qu’il devait savoir ou elle filmait et savais qu’il ne serais pas reconnu, sinon ses pas possible qu’ils ait pris autant de risque.

De toute façon la police municipal n’aurait pas pus faire grand chose.

Ce qui est incroyable, ses que la municipalité en avait fait toutes une publicité lors de l’installation des caméras, citoyen circuler tranquillement, les caméras sont la pour vous protéger.

Quel beau slogan, qui fait peur maintenant. Mais bizarrement, la municipalité n’a pas avertit ses citoyens que les caméras sont en panne et qu’il en reste peu en fonction.

Dormez tranquille brave gens, nous veillons, enfin presque, à votre sécurité !!!!

Navigue avec Firefox 3.6.13 Firefox 3.6.13 sur Windows 7 Windows 7
Mozilla/5.0 (Windows; U; Windows NT 6.1; fr; rv:1.9.2.13) Gecko/20101203 Firefox/3.6.13

Sur le site de la LDH avait été publié un article sur la vidéosurveillance.

On y apprend que les villes disposant du plus grand nombre de caméras sont :
– Montpellier 114 (PS)
– Strasbourg 210 (PS)
– Lyon 213 (PS)
– Cannes 218 (UMP)
– Paris 326 (PS)
Sans oublier Lille, PS (4.000 caméras, tous lieux confondus [mais la municipalité met un point d’honneur à ne pas en déployer sur la voie publique…])
http://www.ldh-toulon.net/spip.php?article3518

L’une des dernières villes de France qui pourrait franchir le pas de la vidéosurveillance pourrait être Arles, PCF; sans oublier la création d’une police municipale….

La vidéosurveillance ne saurait constituer le seule argument sécuritaire, mais doit être considéré comme un outil essentiellement judiciaire.

Navigue avec Google Chrome 6.0.472.63 Google Chrome 6.0.472.63 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/5.0 (Windows; U; Windows NT 5.1; en-US) AppleWebKit/534.3 (KHTML, like Gecko) Chrome/6.0.472.63 Safari/534.3