Actualité, Amiante, Cantonales 2011, Circulation, Démocratie locale, Environnement, Logement, PLU, Rénovation urbaine, Urbanisme

Soirée électrique lors de la réunion publique du 05/07/2010 sur la présentation du Lot A Vélodrome [2/2]

9 juillet, 2010 à 6:54 | Posté par

La deuxième partie du compte-rendu sur la réunion publique de la présentation du projet Lot A Vélodrome aborde la réaction hostile d’une grande partie des riverains présents ainsi que les échanges vifs tenus durant cette soirée.

Des riverains hostiles à l’extension de la rue d’Artois

Pendant et après la présentation du projet, de nombreux riverains ont vivement protesté sur la volonté municipale de prolonger la Rue d’Artois au Chemin du Moulin de la Ville. Les échanges furent vifs, avec notamment quelques quolibets entre riverains et personnes favorables à la majorité municipale.

Parmi les principaux griefs entendus ce soir là, nous avons noté :

  • Insécurité et risque de voir la Rue d’Artois comme un axe  de transit pour les « bandes rivales » du quartier des  Etangs et du quartier de Mitry
  • Augmentation de la circulation, avec notamment le délestage de la RN2
  • Lieu de passage important, et dépréciation des pavillons alentours

Mis à mal par ces protestations, le Maire proposa de transformer l’extension de la Rue d’Artois en voie piétonne, avec tourniquet ou autre dispositif pour empêcher les véhicules d’emprunter cette voie, tout en laissant aux pompiers la possibilité d’y circuler en cas de nécessité.

Malgré cette concession, la colère ne diminua pas réellement. Quelques accrochages, notamment sur l’insécurité où le Maire estime que la butte actuelle est utilisée par les cambrioleurs et les motos dangereuses, alors que les habitants affirment que c’est le  chemin qui longe le vélodrome qui est responsable de ces incivilités.

Un riverain proposa ensuite de décaler l’ouverture du quartier, en créant une nouvelle voie reliant la rue du Chemin de la Ville et la rue Robespierre, en longeant la partie Ouest du Vélodrome et l’arrière des terrains du côté Paire de la Rue d’Artois. Bien que les riverains se montrèrent plutôt favorable, le Maire resta sceptique, tout en acceptant que le Conseil de Quartier fasse une proposition pour améliorer le projet actuel.

Accrochages et dérapages à profusion

Pendant quasiment toute la soirée,  de nombreux accrochages sont venus entacher les débats autour de ce projet.

Tout d’abord, les riverains se sont vivement opposés à une habitante de la rue des Lilas, qui ne cessa d’interrompre les intervenants en se moquant parfois ironiquement sur les quelques propositions effectuées.

Cette dame, que Frank Cannarozzo, conseiller municipal d’opposition,  accusera plus tard dans la soirée d’être de connivence avec le Maire, eut des propos très forts vis à vis de l’ancien Maire et actuel député Gérard Gaudron. Plusieurs accusations graves ont en effet été entendues :

  • Volonté d’empoisonnement des enfants de l’école du Bourg en agissant dans l’opacité tout en étant conscient de la dangerosité du site
  • Volonté d’écarter les Aulnaysiens des nouveaux logements , notamment sur le projet Maurice Nilès

Sur le CMMP, Gérard Ségura rebondit en faisant allusion à Gérard Gaudron qui souhaitait à l’époque installer son bureau en plein milieu de l’usine.

Ensuite, à plusieurs reprises, quelques militants socialistes applaudirent pour soutenir l’actuelle municipalité. Bien que risible à première vue, puisque le reste de la salle n’a jamais adhéré à ces tentatives, ces militants agacèrent quelques riverains et ne firent que monter la tension déjà très vive.

Enfin, des escarmouches entre Gérard Ségura, d’une part, et Frank Cannarozzo, d’autre part, ont fini par rendre définitivement intenable cette soirée, où quelques riverains nous firent part de leur mécontentement. Gérard Ségura avait en effet accusé Frank Cannarozzo d’avoir tout fait pour « saboter » le projet d’implantation du nouveau Commissariat de Police, à proximité du Rond-Point Jean Monnet. M. Cannarozzo, quant à lui, réaffirma le souhait de voir ce futur commissariat s’installer en lieu et place du CMMP, pour des raisons d’accessibilité et de centralité.

Électrique et explosive, cette réunion se termina après 23h00. Nous tenterons de suivre la suite de ce projet et nous vous tiendrons informés dès que possible.

Arnaud Kubacki

Articles similaires:

Une Réponse à “Soirée électrique lors de la réunion publique du 05/07/2010 sur la présentation du Lot A Vélodrome [2/2]”

commenter
frank cannarozzo | 10 juillet, 2010 à 16 h 34 min

Je précise pour les lecteurs que je n’interviens que très rarement dans ces réunions même si je suis présent dans toutes ou quasiment. j’y vais avant tout pour connaitre et comprendre les arguments des uns et des autres.

à cette réunion, je suis intervenu deux fois :
la première pour rappeler au maire le devoir de trouver un compromis satisfaisant pour le plus grand nombre.

la seconde parce qu’effectivement le maire a porté des accusations idiotes à mon encontre croyant d’ailleurs que j’étais parti et s’avançant donc en pensant que personne ne pouvait répondre. dommage pour lui.

quant au projet lui-même, le problème du maire est toujours le même il n’écoute personne sauf son cabinet et fait toujours le coup de « mon projet ou rien ». il lui est impossible de concevoir que quelqu’un d’autre, encore moins de l’opposition pourrait avoir une idée ou une proposition potable.
pourtant sur ce dossier, ma proposition a reçu l’assentiment du préfet, du directeur de la sécurité publique, du commissaire de police et des syndicats de police. seraient-ils tous idiots ?

même si je n’aime pas laissé l’impression à nos concitoyens d’une joute politique qui replace le débat avec eux, il m’est tout de même impossible de laisser dire n’importe quoi.

monaulnay possède d’ailleurs ma proposition dans ce domaine, je suggère de la réexposer dans votre blog pour organiser un débat autour de cette question. nous verrons bien si mes arguments sont purement idéologiques ou au contraire fondés sur la réalité et l’expérience.

Navigue avec Internet Explorer 8.0 Internet Explorer 8.0 sur Windows Vista Windows Vista
Mozilla/4.0 (compatible; MSIE 8.0; Windows NT 6.0; Trident/4.0; GTB6.5; SLCC1; .NET CLR 2.0.50727; .NET CLR 3.5.30729; .NET CLR 3.0.30729; .NET4.0C)